Le repas préparé par Jésus

Le repas préparé par Jésus Le repas préparé par Jésus

On entend souvent dire : « J’ai accompli mes devoirs religieux », qu’il s’agisse d’un culte ou d’une messe,  même si, en raison de notre retard, on en a juste un petit bout !

Notre culte n’est pas un devoir religieux, car ceci indique une obligation. C’est une nécessité, c’est un besoin pour notre âme. Nous ne sommes pas des figurants ni des assistants.

Quand nous rendons un culte à Dieu, nous offrons le fruit de nos lèvres et de nos biens. Le culte c’est avant tout aimer Dieu, c’est recevoir de lui la nourriture qui fortifie nos âmes. Je rends grâce au Seigneur pour les moments bénis où nous sommes renouvelés, fortifiés, encouragés. Nous sommes là pour nous restaurer et le Seigneur nous prépare un repas.

Qui dit repas, dit aussi communion étroite. Le tort qu’a Pierre, c’est de suivre Jésus de loin. Le tort qu’a Thomas, c’est d’être absent. Je dis cela, non pour leur faire un jugement d’intention, mais parce que nous -mêmes nous connaissons ces moments dans notre vie chrétienne, où nous sommes trop loin ou absents.

Toutes les bénédictions de Dieu nous devons les vivre, les expérimenter. Le soir de la résurrection, Jésus est apparu aux disciples craintifs et il les a rassurés. Pleins d’enthousiasme, ils l’ont dit à Thomas, mais ce dernier ne les a pas crus. Pourquoi ? « Parce qu’il était absent ».

Dans ce passage, Jésus veut éveiller nos esprits.  Déjà dans Matthieu 4.19, Jésus leur avait dit « Suivez-moi, je vous ferai pêcheur d’hommes ». Mais il semble que cet ordre de Jésus soit passé dans l'oubli. Le résultat est là. Leurs filets sont vides.

J’aimerais que nous retenions cette parole de Jésus : « Enfants, n’avez-vous rien à manger ?» La réponse fut non. Réponse honnête, car c’était une réalité. C’est la raison pour laquelle Jésus était sur le rivage. Il avait tout préparé, le feu, la nourriture. (Jean 21.1-22)

Je me réjouis de ce que Jésus est là sur le rivage de notre vie. Il a tout préparé, le feu, le Saint Esprit et la nourriture, sa Parole.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Jean-Philippe DURON Il y a 1 année, 3 mois

    Bonjour, L'institution de la Cène a été réalisée peu de temps avant la mort du Seigneur. Lors de ce repas, le Seigneur rappelle que le pain et le vin ont une valeur symbolique. Et nous chrétiens, nous devrions avoir envie de participer à ce mémorial. Je propose cette video pour étayer cela : https://youtu.be/wtTaoHcIOvo sur l'institution de la Cène en Luc 22. En Jésus qui a donné sa vie pour nous et dont nous aimons nous rappeler son œuvre.