L'envers de l'écran

L'envers de l'écran

Les progrès de la technologie sont impressionnants, rassurants, tellement utiles et efficaces ! Pour notre ministère, au service des pasteurs et des missionnaires, nous voyageons autour du monde et malgré les kilomètres qui nous séparent, nous réussissons à rester “connectés” avec nos fils qui sont sur des continents différents ! J’aime, j’aime, j’aime... comme on dirait de nos jours, sur certains réseaux sociaux.

Grâce à l’Internet et à tous ses “assistants”, ordinateurs, téléphones intelligents, tablettes, vous pouvez même me lire, juste maintenant !

Il est amusant de constater que lorsqu’un prédicateur demande de lever sa bible pendant une prédication, de nombreux accessoires, inclus mon téléphone que j’appelle “mon cordon ombilical”, se retrouvent à “flasher” leur lumière électronique dans l’air aux côtés de nos bonnes vieilles bibles.

Les chrétiens ont eu raison d’investir le domaine de l’internet pour utiliser cet outil fantastique pour l’avancement de Son royaume.

Mais ne soyons pas naïfs, le danger est bien réel et nous ne devons pas nous laisser endormir et perdre notre vigilance à cause de notre naïveté.

Des sites se sont créés avec l’unique but d’aider les gens mariés à tromper leur conjoint. Vous comprendrez bien que je choisisse de ne pas citer le nom de ces sites. Un des plus célèbres dans ce domaine affirme avoir 14 millions de clients venant de 22 pays différents ! Encore une fois, les chiffres qui concernent l’Amérique du Nord sont révélateurs. Un divorce sur cinq, de nos jours, a pour cause une infidélité via un réseau social. (1)

Une étude sur la progression de l’utilisation de l’internet (2) révèle que :
 

  • En 2000, nous passions 2,7 heures par semaine en ligne alors qu’en 2010, nous en passions 18 heures chaque semaine ;
  • En 2000, il n’y avait que 12 000 blogs en activité alors qu’en 2010, il y avait 141 millions de personnes partageant leur vie au travers de leur blog personnel ;
  • En 2000, il n’y avait personne sur les réseaux sociaux, alors qu’en 2010, 600 millions de personnes sont actives sur un seul de ces réseaux.


Ne nous y trompons pas, la Parole de Dieu nous donne des conseils pour pouvoir gérer ces situations et tentations.

Matthieu 5:27-29 : “Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras point d'adultère, mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.”


Ephésiens 5: 3-5 “...que l'impudicité, qu'aucune espèce d'impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu'il convient à des saints. Qu'on n'entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance ; qu'on entende plutôt des actions de grâces.
Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu
.”

Nous soyons pas passifs face aux risques liés à l’envers de l’écran mais mettons en place des stratégies qui protégeront notre couple.

Voici quelques idées que nous vous conseillons de discuter entre conjoints pour pouvoir les instituer au niveau privé puis en discuter avec le ou les troupeaux que le Seigneur vous a confiés.
 

  • L’utilisation de l’internet doit être discuté en couple, puis en famille. Qu’est-ce qui est acceptable pour vous ? Dans quelle pièce ? Pendant combien de temps ? Ordinateurs de la famille connectés entre eux ? Possibilités d’explorer l’ordinateur de chaque membre de la famille ? Mots de passes partagés ?...

 

  • Choisissez comme une règle de ne pas accepter de demande d’amis sur les réseaux sociaux de la part des “ ex ” de votre vie.

 

  • Rien de doit rester secret entre votre conjoint et vous au sujet de vos activités sur Internet.

 

  • Choisissez vos mots quand vous partagez sur ces réseaux avec soin. Il y a une tendance à écrire tout se qui passe par la tête, suivant l’humeur du moment... mais les écrits restent !

 

  • Ne parlez pas négativement de votre conjoint et des membres de votre famille, mais au contraire, choisissez de les bénir si vous parlez d’eux en public.

 

  • Surveillez le niveau d’intimité qui se créé lors de vos conversations sur internet. Adoptez la tolérance “zéro”. Les excuses du genre “ce n’était rien, juste pour s’amuser” ne vous garderont pas de chuter.

 

  • Ne comparez pas votre conjoint à ces personnes “virtuelles” rencontrées sur ces réseaux... la vraie vie prend place juste à vos côtés ! Investissez dans votre couple au quotidien qui lui, est réel !


Soyez pro-actifs, ne vous laissez pas endormir, piéger par l’adversaire de votre âme, en comptant sur le Seigneur qui gardera votre pied de la chute (Psaume: 116:8)




(1) http://thetechjournal.com/internet/facebook-is-the-new-cause-of-divorce.xhtml
(2) “Internet 2012 in Numbers” Royal Pingdom, January 12,2011.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

18 commentaires