Les deux bouts de la lorgnette

Les deux bouts de la lorgnette


La Bible est parfois surprenante et elle est pleine de trésors cachés.

Nous avons un ami qui a consacré sa vie et son ministère "Ezra", à encourager les chrétiens à se remettre à lire la Bible. Il parcourt le monde et met au défit ceux qui servent le Seigneur à se nourrir de Sa parole. Il a raison, une vie entière ne suffirait pas à en comprendre les mystères!

Quand on se trouve face à l'un de ces mystères, qui ressemble parfois à une contradiction, cela vaut toujours la peine de creuser... je reprendrai ici cette image que nous utilisons pour encourager les couples à construire leur relation sans avoir de tabou : la croix sur une carte au trésor.

Je m’explique : lorsqu’on découvre une croix sur une carte au trésor, il y a deux options : la considérer comme une mine dangereuse et l’éviter: c’est la mise en place de tabous, d'incompréhensions qui vont pourrir et infecter la relation; ou la considérer comme l’indication d’un trésor caché et commencer à creuser pour aller plus en profondeur dans la richesse de cette relation.

On peut approcher les contradictions apparentes de la Bible de la même façon, soit en laissant le doute sur l’authenticité de la Parole de Dieu s’installer dans notre coeur en laissant au diable une de ses armes favorites contre nous: “Dieu a-t-il réellement dit?”; soit en décidant de creuser en profondeur, en recherchant l’éclairage du Saint-Esprit sur ce point particulier et en laissant le Seigneur nous emmener plus loin dans notre relation avec Lui.

Regardons Sarah et Abraham.

Prenez le temps de vous replonger dans l’histoire d’Abraham, l’ami de Dieu, (Jacques 2:23), le père des croyants. Vous constaterez que sa vie a été parsemée de doutes, de graves erreurs, d’actes de lâcheté et pourtant, voilà ce que nous lisons de lui dans le nouveau testament :
 

Romains 4:19-20Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu.”

De même pour Sarah, elle rit et ne crut pas à la promesse (Genèse 18:11-13), mais voilà ce que nous lisons d’elle dans le Nouveau Testament :
 

Hébreux 11:11C'est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d'avoir une postérité, parce qu'elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse.”

Contradiction ou trésor ? Trésor pour notre vie, bien sûr !


Quand Dieu nous donne une promesse, elle est Sa parole, certaine. Le mot “Parole (de Dieu)” en grec vient de deux mots différents : soit logos, soit rhema. Logos est la Parole de Dieu, toute entière inspirée par Lui et toute suffisante, celle qu’Il nous a donnée par la Bible. Rhema est une parole qui nous est donnée directement. Lorsqu’on lit un passage pourtant familier et que le Saint-Esprit le souligne en fluorescent et le fait “sortir” de la page pour nous aller droit au coeur. La parole logos devient rhema.

N’essayons jamais de “faire” que la promesse que Dieu nous a donnée se mette en place. Nous ne pouvons pas transformer quelque chose qui sortirait des efforts de notre chair en une chose spirituelle. Voilà l'une des leçons que l’on peut tirer de l’histoire du père des croyants et de sa femme. Le trésor caché ici, peut être de comprendre que Dieu ne voit pas notre vie du même côté de la lorgnette que nous.

En effet, nous pouvons être heureux et reconnaissants que Dieu voit la fin de notre course et ne s’arrête pas sur nos erreurs quand nous les soumettons à la purification par le sang de Jésus. La fin de la course est la partie la plus importante de notre histoire.
 

Actes 20:24 (version Semeur)“Ma vie m'importe peu, je ne lui accorde aucun prix ; mon but c'est d'aller jusqu'au bout de ma course et d'accomplir pleinement le service que le Seigneur m'a confié, de proclamer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu

Dieu a voulu que nous connaissions les failles, les manquements de ceux qui nous ont précédés. Ainsi nous ne perdons pas espoir quand nous chutons mais nous pouvons continuer à courir et à Le servir avec persévérance (Hébreux 12:1 ) parce qu’Il voit notre vie comme un tout. En Lui, notre avenir est plein d’espérance (Jérémie 29:11).

Dieu ne voit pas notre vie par le menu de nos péchés, de nos erreurs, de nos manques de foi, mais par le succès de tout ce qu’Il a racheté en nous. Voilà un des trésors cachés sous une croix
 !
 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

3 commentaires