Les épaules du bon berger

Les épaules du bon berger
Lire Luc 15. 1-7

Quelle tristesse pour le berger lorsqu'il s'aperçoit qu'il lui manque une brebis ! Même s'il lui en reste quatre-vingt-dix-neuf, il s'en va chercher celle qui est perdue jusqu'à ce qu'il la trouve.
La brebis égarée est terriblement en danger loin du berger. Mais quelle joie pour le berger lorsqu'il trouve celle qui était perdue ! Il la met sur ses épaules ; là elle est en sécurité.


Nous aimerions que tous ceux qui lisent ces lignes, entendent l'appel du bon berger.
Tu n'es qu'un enfant au milieu d'une multitude d'autres.
Pourtant, tu es important pour le Seigneur Jésus.
Il te connaît par ton nom et veut te sauver de la perdition éternelle. Si tu ne connais pas le Seigneur Jésus comme ton Sauveur personnel, tu es en danger de mort éternelle !

Quelle joie pour le berger lorsqu'un enfant ou une grande personne met sa confiance en lui pour être sauvé.
Il veut s'occuper toujours des siens. C'est près de lui que nous sommes en sécurité dans un monde plein de dangers.

Luc 15.6 " venez partager ma joie, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue ".

Extrait de la revue "Une goutte d'eau"

En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires
  • Marie Blanche Il y a 10 années, 5 mois

    eh oui j'ai du prix aux yeux de Dieu. si j'étais la seule brebis perdue sur cette terre, Jésus serait mort pour moi.maitenant que je suis sauvé, mon devoir est d'aider le bon berger à retrouver les brebis perdus.merci Seigneur pour cette noble tâche, donne-moi de m'y activer avec zèle et amour au nom de Jésus amen
  • Michel Kasongo Il y a 10 années, 5 mois

    Moi meme etant une brebis que le Seigneur a racheté au prix le plus couteux, par l'effision de son coeur, son amour et sa justice, je rends grace a Dieu et je fait mien cet enseignement et je demande a tous ceux qui liront cette reflection de bien le partager avec plus d'un. Que l'Eternel bénisse les bien aimés qui ont diffusé ce message.
  • meransynso Il y a 10 années, 5 mois

    SEIGNEUR, je faisais partie de ton troupeau, mais les événements éprouvants et horribles dont j'ai été victimes m'ont éloignée de ta bergerie. lorsque tu t'es rendu compte en comptant tes brebis que je manquais à l'appel, tu es allé à ma recherche , tu m'as retrouvée , tu m'as mis sur ton épaule et tu m'as ramenée à la maison. je voudrai te dire merci de t'être souvenu du pacte entre toi et moi qui était celui de ne jamais me laisser m'éloigner de toi. je voudrai te dire à quel point je suis heureuse d'être revenu à la maison. MERCI de m'avoir réouvert ta porte sans me juger. MERCI pour ton amour, au nom de JESUS, AMEN.
  • Afficher tous les 4 commentaires