Les épreuves qui viennent du diable N°26

Satan, père du mensonge

Le péché, en l’occurrence le mensonge, est apparu dans l’univers pour la première fois quand Lucifer a voulu prendre la place de Dieu. Par cette tentative de coup d’Etat, il est devenu le père, le géniteur, la source du mensonge. Dieu n’a pas défendu son trône parce qu’il serait vindicatif ou jaloux ! Dieu est humble, mais il est aussi juste et sage; et lui, l’incréé, le seul vrai Dieu, n’allait pas laisser l’univers chavirer pour le caprice d’une créature, quelle qu’elle soit.
Le péché n’est donc pas une petite graine que le Créateur aurait placée secrètement dans le coeur de Lucifer ou dans celui de nos premiers parents. C'est un choix moral, créé de toutes pièces par un ou plusieurs êtres libres. Un être libre et parfait, précisément à cause de ces qualifications, peut désobéir. La liberté de choix donne sa valeur à l’obéissance (un acte téléguidé n’est pas de l’obéissance, mais une cause à effet), puis à l’amitié et à l’amour. La désobéissance n’a nullement besoin d’exister pour cela.

Bien qu’invisibles, Satan et ses démons sont actifs. La Bible nous avertit que, non seulement ils mentent, mais aussi qu’ils rusent, se déguisent, excitent, insinuent, agitent, tentent, trompent, empêchent, volent, tiennent lié, dominent, accusent, jettent en prison, sèment l’ivraie et enlèvent la bonne semence, produisent miracles, signes et prodiges mensongers, pèchent, mettent à mort et assassinent.
Bien que limités en nombre, en connaissance, en pouvoir et n’étant en aucun cas omniprésents, les dégâts qu’ils produisent sont considérables, car il est infiniment plus facile, en tous domaines, de saccager que de construire. On le comprend mieux en considérant, par exemple, qu’il a fallu des décennies à des bâtisseurs nombreux et doués pour ériger une cathédrale, alors qu’un seul individu désaxé pourrait, en un instant, la faire exploser. De même, n’importe quel malfrat peut poignarder un coeur, alors que seuls les chirurgiens de pointe peuvent le réparer ou le transplanter.

L’aventure extrême de Job

Quatre messagers arrivent un jour chez Job pour lui annoncer que des pillards ont passé au fil de l’épée ses serviteurs et volé la totalité de ses chameaux et boeufs. Simultanément, mais à d’autres endroits, la foudre a consumé gardiens et moutons, alors qu’un ouragan a frappé la maison de son fils aîné. Non seulement celui-ci a trouvé la mort, mais également tous ses frères et soeurs réunis chez lui ce jour-là. Après avoir ainsi perdu fils, filles, serviteurs et troupeaux, Job se prosterne et prononce une phrase qui traversera les millénaires: «L’Eternel a donné, l’Eternel a ôté; que le nom de l’Eternel soit béni !» (Job 1 : 21) Est-ce pour autant la fin de ses calamités ? Non, Satan le frappera encore d’une terrible maladie. Sa femme, seule rescapée, lui lance alors: «Maudis Dieu, et meurs !» (Job 2 : 9) Quel conseil ! Mais Job, du fond de la détresse, restera ferme dans sa foi. Il sera finalement délivré et comblé par son Dieu.

Jésus nous dit: «Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire, mais moi je suis venu pour que mes brebis aient la vie et qu'elles soient dans l'abondance.» Jean 10 : 10
Beaucoup d’êtres humains, sans vivre la violence des épreuves de Job, se sentent volés; d'autres perdent peu à peu leur vie (égorgés), d'autres encore ressemblent à une épave (détruits). Pourquoi ? Parce que quelqu'un les hait. L'apôtre Paul a écrit ceci: «Nous n'avons pas à lutter uniquement contre notre nature terrestre, ni contre de simples ennemis mortels, mais contre les puissances occultes, contre une organisation spirituelle satanique, contre les dictateurs invisibles qui, dans les ténèbres, veulent contrôler et régir notre monde, contre la légion des esprits démoniaques dans les sphères surnaturelles, véritables agents du quartier général du mal.» Ephésiens 6 : 12
Ceux qui ignorent ce combat, le refusent ou encore demandent à Dieu de faire ce qui leur incombe, se rendent plus vulnérables.

Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: www.carlobrugnoli.net


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • majoie1 Il y a 8 années, 3 mois

    De même, j'y pense. Le combat spirituel est réel, mais seuls les anges de l'Armée du Tout Puissant qui combattent pour nous avec notre dévouement spirituel. QDVB
  • Michaela France Il y a 8 années, 3 mois

    Merci SEIGNEUR car tu es ma forteresse et je sais que je suis plus que vainqueur dans tout combat que satan me ferra. car TU l as dejà vaincu à la croix AMEN