Les quatre causes du découragement et leurs remèdes

Les quatre causes du découragement et leurs remèdes

"Je dis aux grands, aux magistrats et au reste du peuple: l’ouvrage est considérable et étendu, et nous sommes dispersés sur la muraille, éloignés les uns des autres. Au son de la trompette, rassemblez-vous auprès de nous, vers le lieu d’où vous l’entendrez ; notre Dieu combattra pour nous ». C’est ainsi que nous poursuivions l’ouvrage, la moitié d’entre nous la lance à la main depuis le lever de l’aurore jusqu’à l’apparition des étoiles" Néhémie 4.19-21

Le découragement est une maladie universelle affectant seulement les êtres humains et chacun peut éventuellement l’attraper, y compris ceux qui sont dans le ministère. Je suis sûr qu’à certains moments et à plusieurs reprises, vous avez fait l’expérience du découragement et peut-être même qu’en ce moment précis vous êtes dans l’abattement.

Savez-vous combien de fois j’ai désiré abandonner mon ministère pastoral à l’église de Saddleback ?…. Chaque lundi matin ! Et voici ce que j’ai appris pour vaincre le découragement :

Quelles sont les causes du découragement ?

1   La fatigue :

Lorsque vous êtes physiquement ou émotionnellement exténué, vous êtes un candidat tout désigné à la contamination. Vos défenses naturelles sont au plus bas et les choses semblent plus tristes que ce qu’elles sont en réalité et cela se produit souvent lorsque vous êtes à mi-parcours d’un projet majeur et vous ressentez de la lassitude.

2   La frustration :

Lorsque les travaux à terminer s’amoncellent, il est normal de se sentir submergé. Et quand des choses sans importance ou inattendues vous interrompent et vous empêchent de réaliser ce que vous avez réellement besoin de faire, votre frustration peut facilement se transformer en abattement.

3   L’échec :

Il arrive que vos projets les mieux préparés ne marchent pas, l’ouvrage s’effondre, et la belle affaire tombe à l’eau, sans que personne ne fasse cas de l’incident. Comment réagissez-vous ? Vous apitoyez-vous sur vous-même ? Rejetez-vous la faute sur les autres ? Comme disait quelqu’un : "Quand je pense toucher au but, quelqu’un déplace la ligne d’arrivée, c’est décourageant ! "

4   La peur :

La peur est plus souvent qu’on ne le croit, derrière le découragement :

- La peur de la critique (Que vont-ils penser ?)
- La peur de la responsabilité (Que va-t-il se passer si je n’y arrive pas ?)
- La peur du fiasco (Que va-t-il arriver si je gâche cette occasion ?)

Autant de raisons qui peuvent provoquer un important accès de découragement.

Quel sont les remèdes contre le découragement ?

Il y a dans la Bible une histoire captivante qui raconte comment un individu appelé Néhémie, réussit à mobiliser les habitants de Jérusalem dans la construction d’un mur tout autour de la ville. En plein milieu de la réalisation, les citadins perdirent courage et avaient envie d’abandonner, pour les 4 raisons que j’ai citées ci-dessus.

Et voici ce que Néhémie leur dit alors pour chasser le découragement :

1   Prenez du repos !

Si vous avez besoin de faire une pause, faites-le ! Vous serez bien plus efficace lorsque vous vous remettrez à l’ouvrage. Ce n’est pas en brûlant la chandelle par les deux bouts que vous éclairerez d’avantage !

2   Réorganisez votre vie !

Etre découragé ne signifie pas nécessairement que vous êtes dans l’erreur sur ce qu’il convient de faire. Cela peut simplement signifier que vous faites ce qu’il faut mais de la mauvaise manière. Essayez d’avoir une approche différente, remaniez un peu les choses

3  Rappelez-vous que Dieu va vous aider !

Demandez-lui simplement, IL peut vous donner une énergie nouvelle, Il y a un incroyable pouvoir de motivation dans la foi.

4   Résistez au découragement !

Retournez au combat ! Le découragement est un choix. Si vous êtes découragé, c’est parce-que vous avez fait ce choix. Personne ne vous contraint de rester dans l’abattement.


Accrochez-vous ! Faites ce qui est bien en dépit de vos sentiments ! Les états d’âme ne peuvent et ne doivent pas durer très longtemps….



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires