Mamans, libérez-vous de la culpabilité !

Mamans, libérez-vous de la culpabilité !

Connaissez-vous l’histoire de Yaebets ?

La vie de cet homme est résumé en seulement 2 versets. Selon la bible, la mère de Yaebets, n’était pas un grand exemple de positivité. Dans 2 Chronique 4. 9, nous lisons : 

Yaebets était plus considéré que ses frères, sa mère lui avait donné le nom de Yaebets en disant : “C’est parce que je l’ai enfanté dans la douleur.” Chroniques 4.7

Bien que court, ce verset en dit long. Tout d’abord, il nous dit que c’est la mère de Yaebets qui lui a donné son nom, ce qui laisse à penser qu’elle était célibataire. (c’est le père qui en général donnait le nom à l’enfant)

La traduction littérale du nom qu’elle lui a donné veut dire “Cause de chagrin”, ce qui implique qu’elle n’était pas heureuse de sa situation et en blâmait Yaebets.

Pourtant aussi choquant que cela puisse paraître, Yaebets n’a pas fini en prison, ou avec son nom, sur la liste des criminels les plus recherchés du pays. Au lieu de cela :

Yaebets invoqua le Dieu d’Israël en disant : “Si tu me bénis réellement et si tu agrandis mon territoire, si tu es avec moi, si tu éloignes de moi la malheur pour m’épargner la souffrance …” Et Dieu lui accorda ce qu’il avait demandé. 1 Chroniques 4. 10

N’est-ce pas merveilleux ? En dépit des erreurs de sa mère et de ses désavantages, Yaebets a bien tourné. Il est devenu un exemple si remarquable que Dieu a inclus son histoire dans la bible, et nous apprenons de lui encore aujourd'hui.

Il n’est pas question d’ignorer nos responsabilités envers nos enfants, et de nous comporter comme si notre influence dans leur vie n’avait aucune importance. 

Mais voici, ce que je voudrais suggérer :

Il est temps de nous débarrasser du poids de la culpabilité, et d’arrêter de penser que nos erreurs vont gâcher la vie de nos enfants !

Des études montrent que 90 % des mères admettent se sentir coupables de ne pas faire assez, donnez assez ou être assez pour leurs enfants. Quel drame !

Moi-même, j’ai marché pendant des années en me disant : “Tu n’aurais pas dû faire cela ! Tu n’aurais pas dû faire ceci ! Tu devrais avoir honte ! J’étais même convaincue qu’une telle culpabilité était pieuse.

Merci Seigneur ! Le jour est venu où j’ai compris la vérité : porter le fardeau de la culpabilité n’apporte rien de bon à personne.

Cela nous décourage, nous sape notre énergie, et nous vole notre vie, jour après jour.

Lorsque j’échoue dans la vie, je ne laisse plus la culpabilité me tirer vers le bas parce que je comprends 3 vérités bibliques que chaque mère qui veut être libérée de la culpabilité doit comprendre : 

  • Je cesse de me focaliser sur mes erreurs 

Grâce à Jésus qui a vaincu nos fautes à la croix, au prix qui a été payé pour nous, nous  pouvons cesser de nous focaliser sur nos défauts et nous concentrer sur Dieu pour changer ! Nous pouvons être en communion avec Lui, plutôt qu’avec nos erreurs.

  • Je reçois le pardon complet, et je crois que Jésus m’a purifié

Dieu ne se contente pas de nous pardonner, Il nous purifie aussi. 

Il va même jusqu’à oublier nos fautes ! Alors nous sommes libres de le faire aussi.

Psaumes 103.12 Hébreux 10.17

Quand la culpabilité remonte, nous pouvons déclarer :

“ Ce péché est pardonné et oublié. Il n’existe même plus, parce que le sang de Jésus l’a effacé. Je suis pardonnée et purifiée !

  • Aucune de mes erreurs n’est si grosse que Dieu ne puisse la réparer

Quand nous faisons quelque chose qui a un impact négatif sur nos enfants, soyons honnête avec eux et reconnaissons-le. Demandons-leur pardon, prions pour eux, et faisons confiance à Dieu pour couvrir cette situation de sa miséricorde et de sa grâce.

Quelques soient nos fautes passées, nous pouvons recevoir le pardon de Dieu et déclarer comme l’apôtre Paul : 

“ … Je n’estime pas avoir saisi le prix. Mais je fais une seule chose : oubliant ce qui est derrière moi, et tendant toute mon énergie vers ce qui est devant moi, je poursuis ma course vers le but pour remporter le prix attaché à l’appel que Dieu nous a dressé du haut du ciel dans l’union avec Jésus-Christ.” Philippiens 3. 13-14

Grâce à l'oeuvre de Jésus, nous sommes libres d'aller de l'avant, sans culpabilité !

Extrait du livre de Joyce Meyer " Maman ... et confiante" 

Maman...et confiante



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Au travers de méditations courtes et savoureuses, Joyce Meyer vous offre une pensée quotidienne, un verset approprié et une application pratique pour la vie de tous les jours. Cliquez ici et découvrez ce livre ! Un délice pour bien démarrer votre journée ! 

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

12 commentaires