La bonne part

La bonne part

Fabriquer la bonne part đŸ› 

« Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit : Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider. Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. »  Luc 10.38-40 

 Dans ce court passage, on a le portrait de deux femmes. Jésus a été invité par Marthe, la maîtresse des lieux. On apprend que celle-ci a une sœur, Marie.

 Marthe, une femme active  

 Au vu de ce qui est décrit dans le passage, j’imagine que Marthe est une femme responsable, elle prépare la table pour son invité, elle cuisine 🍝 des heures, peut-être a-t-elle cueilli des fleurs 💐, parfumé d’huiles la salle à manger. Comme moi, je suis affairée à plusieurs corvées domestiques. J’ai horreur quand ma maison 🏡est en désordre, cela joue sur mon humeur. Pas vous ?

En tant que maman, je crois que mon cerveau đŸ§  n’est jamais au repos. J’ai tout le temps une tâche à remplir : lancer une machine à laver, ranger les jouets qui jonchent le sol, faire le repas, vider le lave-vaisselle, nettoyer la paillasse, tenir la maison de manière générale, faire les devoirs avec les filles, mettre le couvertđŸœ, débarrasser, préparer le lunch pour le lendemain, le bain🛁, mettre les filles aux lit… Et rebelote le lendemain🔂.

 Souvent, quand elles reviennent de l’école, je me laisse dépasser par le nombre de choses à accomplir que j’en oublie l’essentiel : être avec mes enfants et passer des moments de qualité. Tels les modes sur le téléphoneđŸ€ł, je passe en mode pression activée đŸ“Č.

Je suis une Marthe, peut-être même très bonne dans l’organisation de la maison, mais je me mets une pression folle et oublie ce qui la part qui nécessaire : être maman đŸ‘©‍👧‍👩.

 Jésus dit à Marthe et Il me le dit ce matin : Marie, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses.

Le mot déranger vient de troubler (Turbazo), qui fait référence à l’inquiétude et à être troublé dans son esprit. Cela parle d’une âme qui n’est pas tranquille et à tout moment peut être emportée par le flot incessant de la vie de maman. Je suis pareille à une mer agitée, les vagues 🌊des tâches ménagères déferlent sur moi, m’emportant toujours plus loin dans la colère pour une broutille. Le mot s’inquiéter vient de Merimnao qui veut dire aussi promouvoir ses propres intérêts. Il est vrai que lorsque la pression monte, je pense à mes intérêts : mon repos, ma tranquillité. 

J'enchaîne les journées sans avoir un moment de répit. J’ai besoin d’un temps seule avec le Seigneur.

Et si j’étais plus comme Marie ?

 Marie, une rêveuse

 Marie est dans la maison de Marthe, sa sœur. Elle aurait dû l’aider aux tâches ménagères, au lieu de cela, elle s’est assise aux pieds de l’invité, Jésus, pour écouter Sa Parole.

Son attitude est contemplative, rêveuse et pourrait passer pour de la paresse. Pourtant, le Seigneur dit qu’elle a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée.

Le mot choisir vient du grec « Eklegomai" qui parle de cueillir, de choisir parmi plusieurs choix, d’élire quelqu’un pour une fonction.

Marie a dû voir que Marthe croulait sous les corvées, mais pourtant, elle a jugé que cela pouvait attendre🕰, le temps d’écouter Jésus et de passer un temps avec lui. Elle a réalisé que ces instants ne dureraient pas, qu’il fallait les chérir.

En tant que maman, j’oublie de jouer avec les filles. Je ne pense pas au fait que les années passent vite et que cela ne durera pas, qu’elles vont grandir. Au lieu de semer des moments de bonheur☀🌝🌟, je laisse le temps me voler des souvenirs et je sème de l’organisation et du stress.

Comment faire alors 🙋‍â™€ïžđŸ€Š‍♀?

 “Fabriquez” cette bonne part

 Dans votre journée, prenez 15 minutes pour être avec vos enfants à la sortie de l’école, après le goûter. Cela peut être un jeu avec eux : une partie de cache-cache, dessiner c’est gagner, devinettes… avant de faire quoi que ce soit. 

Leur réservoir émotionnel sera rempli et en étant « à leurs pieds », vous pourrez écouter leurs paroles. 

Les écouter réellement, tels qu'ils sont et ne pas réagir à leurs virulentes émotions. Puis, faites le bilan, qu’avez vous appris ?

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Tout chez Bérénice Flocon n'était que désert et montagne. Sa vie, elle l'avait passée seule, entourée de sa montagne d'ouvrages dans la bibliothèque où elle travaillait : La Cabane aux livres. Elle avait pour seuls compagnons, ses romans. L'amour, elle en rêvait à travers les mots. Un matin de novembre, alors que Bérénice se trouvait dans son grenier, elle tomba sur un carnet vert sapin. Un carnet qui bousculera le cours de son existence. Mais qui se dissimule derrière le mystérieux, amoureux, L.C, auteur du carnet ? "J'ai gravi la montagne et touché le ciel" est une comédie romantique dans laquelle on retrouve les saveurs de l'hiver : chocolat chaud, feu de cheminée, plaid duveteux. Mais surtout un roman qui amène le lecteur à se libérer des préjugés et à toucher le ciel. Procurez-le vous ici.

1 commentaire
  • rozange Il y a 3 mois, 3 semaines

    Comme JĂ©sus Ă©tait en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommĂ©e Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sƓur, nommĂ©e Marie, qui, s'Ă©tant assise aux pieds du Seigneur, Ă©coutait sa parole. Marthe, occupĂ©e Ă  divers soins domestiques, survint et dit : Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sƓur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider. Le Seigneur lui rĂ©pondit : Marthe, Marthe, tu t'inquiĂštes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nĂ©cessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ĂŽtĂ©e. Au vu de ce qui est dĂ©crit dans le passage, j’imagine que Marthe est une femme responsable, elle prĂ©pare la table pour son invitĂ©, elle cuisine 🍝 des heures, peut-ĂȘtre a-t-elle cueilli des fleurs 💐, parfumĂ© d’huiles la salle Ă  manger. Comme moi, je suis affairĂ©e Ă  plusieurs corvĂ©es domestiques. J’ai horreur quand ma maison 🏡est en dĂ©sordre, cela joue sur mon humeur. Pas vous ? Son attitude est contemplative, rĂȘveuse et pourrait passer pour de la paresse. Pourtant, le Seigneur dit qu’elle a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ĂŽtĂ©e. Leur rĂ©servoir Ă©motionnel sera rempli et en Ă©tant « Ă  leurs pieds », vous pourrez Ă©couter leurs paroles. Amen!!!!!!!!!!!