Vous pouvez créer en famille

Vous pouvez créer en famille

« Au commencement Dieu créa » Genèse 1.1

Ce verset est sans conteste l’un de mes favoris. “Au commencement Dieu créa”. Il aurait pu faire tout un tas de choses, mais Dieu a choisi de créer. 

Les vacances scolaires sont toujours un réel défi à mes yeux. Au mois de mars, mon mari était au Canada pour son travail durant deux semaines et comme vous le savez, il faut pouvoir occuper trois enfants pleins d’énergie.

Un dimanche matin, j’ai eu une brillante idée venue du Ciel :

  • Et si je créais des souvenirs avec les filles ? 

  • Et si j’amenais du soleil dans la maison ? 

  • Et si j’utilisais mon don et mes talents au service de mes enfants ?

J’ai fait un gâteau tout simple au yaourt (recette en fin de cette dévotion) et pendant que celui-ci cuisait, j’ai mis sur la table rectangulaire des plaids de sorte qu’on ne voyait plus le dessous de la table. Avec une énergie retrouvée, j’ai invité mes enfants à me rejoindre dans la cabane improvisée pour leur raconter des histoires.

Dans la pénombre, dissimulées dans notre cachette de fortune, je leur ai raconté la mésaventure de Jonas. « Voyez-vous les enfants, nous sommes comme Jonas, avalées dans le ventre de la baleine. Allez, bouchez vous le nez. Imaginons que ça sent mauvais. ». Ensemble, nous avons mimé le flot de la mer tumultueux, l’odeur nauséabonde du poisson, la baleine qui nous recrache… c’était super amusant ! 

Dieu a mis en toi et moi des talents. Ils ne sont pas là uniquement pour les autres, ils sont là aussi pour servir dans notre vie de famille. Mes filles se sont éclatées, mais en plus, elles ont appris l’histoire de Jonas qui a refusé d’obéir. Elles ont aussi vu combien notre Père Céleste nous protège par amour. 

Ce don de l’imagination que j’ai, j’ai pu m’en servir pour amener les enfants vers Jésus. J’oublie souvent que la créativité en moi, peut aussi souvent servir dans la vie parentale ou conjugale. 

Après cette histoire, nous avons dégusté le gâteau à la banane sous la table, tel un pique-nique dans le jardin. Le soleil était au rendez-vous dans ma maison. J’ai vu des étoiles dans les yeux de chacune de mes filles, l’air de penser maman est un peu fofolle, mais c’est génial ! Le plus étonnant, après cette heure avec mes filles, c’est qu’elles m’ont laissée tranquille et j’ai pu vaquer à mes occupations.

Quand je donne les prémices de mon temps à Dieu, Il multiplie ma capacité de créer. Quand je donne du temps aux personnes qui me sont chères, cela créée une atmosphère propice à l’obéissance et à l’amour. Ce jour-là, je n’ai pas eu à gérer une crise entre elles.

Créer en famille

Et si vous et moi prenions le temps de créer en famille des souvenirs. Chaque moment passé avec les nôtres sont des semences d’amour dans leur cœur. Plus tard, lorsqu’ils seront grands, ils se rappelleront ces instants-là telle une douceur.

Qu’avez-vous entre vos mains pour créer avec votre époux ? Vos parents ? Vos enfants ?

  • Le don de cuisiner ? Cuisinez avec vos enfants et votre époux
  • Le don de chanter ? Chantez avec eux, à tue-tête, à fond les ballons !
  • Le don de danser ? Dansez comme si personne ne vous regardait !
  • Le don de dessiner ? Dessinez comme si l’arc-en-ciel était votre palette de couleurs !
  • Le don pour la décoration ? Décorez une pièce comme si vous le faisiez pour le Seigneur !
  • Le don pour le sport ? Dépensez-vous en famille, en plus c’est sain pour le corps !

Tout don entre Ses mains a le potentiel d’amener le goût du ciel dans votre maison !

Enfin pour finir ma recette du gâteau au yaourt à la banane

  • Un yaourt sucré (moi, j’ai choisi à la vanille)
  • Deux œufs
  • 2 pots de flocons d’avoine et un pot de farine
  • Une moitié du pot de lait d’amande
  • Une moitié du pot d’huile
  • Une banane
  • De la levure
  • Du chocolat en tablette

Pour réaliser ce rapide gâteau, videz le pot de yaourt dans un mug et réservez. Mélangez les œufs dans un bol. Au fur et à mesure, ajoutez la farine et les flocons d’avoine pour épaissir la pâte, ainsi que le yaourt. Versez-y le lait et l’huile, mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte plus lisse. En dernier, mettez la moitié de la banane préalablement écrasée. Une fois le moule beurré, versez la pâte sur laquelle vous ajouterez l’autre moitié de la banane découpée en rondelles. Enfin, disposez des carrés de chocolat selon votre convenance.
Enfournez le tout durant 45 minutes à 180° ! Et voilà !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Tout chez Bérénice Flocon n'était que désert et montagne. Sa vie, elle l'avait passée seule, entourée de sa montagne d'ouvrages dans la bibliothèque où elle travaillait : La Cabane aux livres. Elle avait pour seuls compagnons, ses romans. L'amour, elle en rêvait à travers les mots. Un matin de novembre, alors que Bérénice se trouvait dans son grenier, elle tomba sur un carnet vert sapin. Un carnet qui bousculera le cours de son existence. Mais qui se dissimule derrière le mystérieux, amoureux, L.C, auteur du carnet ? "J'ai gravi la montagne et touché le ciel" est une comédie romantique dans laquelle on retrouve les saveurs de l'hiver : chocolat chaud, feu de cheminée, plaid duveteux. Mais surtout un roman qui amène le lecteur à se libérer des préjugés et à toucher le ciel. Procurez-le vous ici.

3 commentaires
  • Baganajo Il y a 1 mois, 2 semaines

    Merci pour l idée et la recette ! Que Dieu vous utilise encore pour ses bénédictions partagées.
  • Crescence Il y a 1 mois, 2 semaines

    Merci pour l'astuce, ayons de la créativité au sein de notre famille en rendant gloire à Dieu. Donner les prémices de notre temps à Dieu, certainement qu'en retour, Il multiplie notre capacité toute la journée. Soyez bénis abondamment.
  • rozange Il y a 1 mois, 2 semaines

    Quand je donne les prémices de mon temps à Dieu, Il multiplie ma capacité de créer. Quand je donne du temps aux personnes qui me sont chères, cela créée une atmosphère propice à l’obéissance et à l’amour. Ce jour-là, je n’ai pas eu à gérer une crise entre elles.Amen