Méditations pour cœurs en peine N° 4 : L'exemple d’humilité donné par Jésus

Tirées de l'Évangile de Jean, Chapitres 13-16
par Robert J. Walker

L'exemple d’humilité donné par Jésus - Jean 13:14-15


" Si donc moi, le Seigneur et le maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ; c’est un exemple que je vous ai donné : comme je vous ai fait, moi, vous aussi faites de même. "


Lorsque nous sommes affligés, nous avons tendance à nous concentrer sur notre propre douleur et notre propre sentiment de perte. Cela peut se comprendre quand nous traversons " la vallée de l'ombre de la mort " mais ce n'est pas l'exemple que nous a laissé Jésus. Alors qu'Il fait face à Sa propre coupe de souffrance, il vient en aide aux autres et répond à leurs besoins. " Que rien ne se fasse par esprit de parti ou par vaine gloire; mais que, dans l’humilité, l’un estime l’autre supérieur à lui-même, chacun ne regardant pas à ce qui est à lui, mais chacun aussi à ce qui est aux autres." (Philippiens 2:3-4).
Cet appel à élever à une position d'humilité peut sembler impossible quand votre monde s'effondre autour de vous. Mais si vous dépassez votre peine pour aider une autre âme qui souffre, cela fait des miracles pour aider à guérir la souffrance de votre cœur. L’une de mes amis, handicapée, a traversé une épreuve très profonde juste quelques mois après le décès de mon épouse. Elle avait une malle pleine d’affaires qu’elle avait besoin d’emporter à sa nouvelle maison. À cause de certains problèmes dans sa famille, les gens qui la connaissaient étaient peu disposés à venir l’aider, et j'étais donc le seul à être disponible pour faire ce travail. La journée a été longue et pénible, et j’en suis sorti épuisé. Personne n’était au courant, et je n’ai rien reçu en retour de mon labeur, si ce n’est un chaleureux merci de mon amie, mais cette expérience m'a aidé à sortir de la fosse bourbeuse d’apitoiement sur moi-même dans laquelle j’étais plongé.

J’ai récemment rejoint un groupe de soutien au deuil qui se réunit une fois par semaine. Cela a tout d’abord été une bénédiction pour moi de partager mon fardeau de chagrin avec les autres membres du groupe et de recevoir de leur part soutien, encouragement et réconfort. Mais j'ai continué à y participer, et de nouveaux membres ont rejoint le groupe, et j’ai eu la précieuse opportunité de venir en aide et de consoler ces âmes blessées avec le réconfort que j'avais moi-même reçu. " Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console à l’égard de toute notre affliction, afin que nous soyons capables de consoler ceux qui sont dans quelque affliction que ce soit, par la consolation dont nous sommes nous-mêmes consolés par Dieu " (2 Corinthiens 1:3-4). En tant que membre du corps de Christ, il nous est demandé : " Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent; ayez une même pensée les uns envers les autres ; au lieu de penser à ce qui est élevé, associez-vous à ce qui est humble. Ne soyez pas sages à vos propres yeux " (Romains 12:15-16). La Mort est souvent présente dans notre monde déchu, et par conséquent, beaucoup d’hommes et de femmes souffrent de la perte d'une personne aimée et ont besoin du réconfort et de l'appui d'autres pour les aider à aller de l’avant. Un groupe de soutien au deuil peut être pour eux un endroit merveilleux où ils peuvent venir se faire " laver les pieds ". " Portez les charges les uns des autres, et ainsi accomplissez la loi du Christ " (Galates 6:2-3)

Prière : mon Seigneur et Maître; merci pour ce merveilleux exemple d’humble serviteur que tu nous as laissé. Affermis nos cœurs pour que nous puissions être capables de soutenir et de consoler ceux qui nous entourent avec le réconfort dont tu nous as consolés. Donne-nous la sagesse de savoir quoi dire et faire, et la douceur de ton Esprit Saint dans chaque situation. Puisses-tu être glorifié, et d'autres attirés à toi parce que nous vivons l’exemple que tu nous as laissé, jusqu’à ton retour. Amen.




Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires