Mettre un enfant au monde : Pourquoi ?

Mettre un enfant au monde : Pourquoi ?

« Vivre la naissance d'un enfant est notre chance la plus accessible de saisir le sens du mot miracle » – Paul Carvel -

Pourquoi les parents souhaitent-ils avoir un enfant ?
Quelles sont les vraies raisons qui poussent à mettre un enfant au monde ?
- Est-ce pour lui offrir notre amour ?
- Pour partager notre vie avec lui ?
- Où est-ce pour satisfaire nos propres besoins ?

Je vais essayer d'être « honnête » avec moi-même, j'ai eu quatre enfants, et avec le recul, je vais essayer d'approfondir les raisons qui les ont fait naître.

Notre première fille : j'étais jeune et très amoureuse de mon mari, cette enfant n'était pas attendue, mais c'était « l'enfant de l'amour », elle était la concrétisation de cet amour. C'était comme si c'était elle qui nous avait choisis comme parents.

Notre deuxième fille : nous ne l'attendions pas  du tout ! C'était, comme on disait à l'époque : « un accident ». Une certaine contrariété nous a habitée lorsque nous avons appris sa venue. Mais, cela nous a rendu heureux lorsqu'elle est arrivée. Elle aussi nous avait choisis, car nous ne l'attendions pas du tout !

Notre troisième enfant, un garçon : nous ne l'attendions pas non plus, mais, après avoir eu deux filles, Dieu nous faisait cadeau d'un garçon ! Et cela nous a rendus très heureux. Lui aussi nous a choisis, car nous ne l'attendions pas si tôt !
En réalité, nous n'avions pas réellement conscience de notre rôle de « parents », Dieu nous donnait des enfants sans que nous le lui demandions ! Et une fois qu'ils étaient là, nous les acceptions avec plaisir, et cela nous rendait heureux.

« Mon » quatrième enfant, un autre garçon ! Celui-là, il est arrivé dans des conditions bien différentes des autres. Il est arrivé 10 ans après les autres, nous avions muri, grandi, et nous étions conscients de ce que nous faisions. Cet enfant était « voulu », « désiré », « attendu » de ma part, un peu moins de la part de mon mari qui estimait que trois enfants c'était bien suffisant ! En réalité, c'est moi qui voulais cet enfant « pour moi » ! Les trois autres étaient nés très rapprochés, et je n'avais pas eu le temps de vraiment apprécier mes maternités. Ce quatrième enfant était vraiment un cadeau « pour moi », j'allais pouvoir vivre ma maternité dans toute sa splendeur et profiter de mon bébé. Cela paraît très égoïste, j'en conviens, mais c'était ainsi !
C'est un peu comme si c'était moi qui « choisissais » cet enfant, alors que les trois autres, nous avaient plutôt choisis !

Dans le temps jadis, les anciens faisaient des enfants pour avoir quelqu'un qui s'occupe d'eux dans leur vieillesse (ce qui est encore le cas dans certains pays).

Dans quel état d'esprit sommes-nous lorsque nous concevons un enfant ?
Cet état d'esprit a forcément des répercussions sur la vie de l'enfant.

« Avant que je t'aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations » - Jérémie 1 : 5 -

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Quand l’Esprit berce l’âme d’Éveline, elle prend le temps de coucher sur papier l’essence de ses réflexions. Elle aborde ainsi tant de sujets de la vie quotidienne, des sphères privées, familiales comme sociales.

Les lecteurs qui les ont déjà goûtées sur le site du TopChrétien s’en sont délectés et ont été vivement encouragés. Aujourd’hui réunies dans cet ouvrage après avoir été retravaillées et classées, c’est un fruit à maturité à consommer sans retenue. 

Découvrez et procurez vous ce magnifique ouvrage "Fruits de méditation" en cliquant sur ce lien ! 
14 commentaires
  • Dominique Il y a 1 année, 3 mois

    Heureusement que en mettant au monde un enfant nous savons que c'est une âme vouée à aimer Dieu éternellement, car pour ce qui est de mettre un enfant dans le monde, avec toutes les souffrances qu'il aura à vivre...
  • Élie Il y a 1 année, 3 mois

    A M E N
  • rozange Il y a 1 année, 3 mois

    Je vais essayer d'être « honnête » avec moi-même, j'ai eu quatre enfants, et avec le recul, je vais essayer d'approfondir les raisons qui les ont fait naître. je n'avais pas eu le temps de vraiment apprécier mes maternités. Ce quatrième enfant était vraiment un cadeau « pour moi », j'allais pouvoir vivre ma maternité dans toute sa splendeur et profiter de mon bébé. Cela paraît très égoïste, j'en conviens, mais c'était ainsi ! C'est un peu comme si c'était moi qui « choisissais » cet enfant, alors que les trois autres, nous avaient plutôt choisis ! « Avant que je t'aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations » Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • mirabelletrust Il y a 12 années, 1 mois

    que DIEU t'exauce. je viens juste de le cette enseignement et lis ton commentaire. qu'il t'exauce
  • guetti Il y a 13 années, 3 mois

    merci chère soeur pour cette exhortation si enrichissante. en vérité, je ne m'étais jamais penchée sur les raisons qui m'ont motivé à concevoir mes enfants (j'ai deux filles et nous attendons l'arrivée du troisième qui nous a surpris) mais je crois que mes raisons sont égoïstes. je le confesse, c'était pour mon propre plaisir. seulement je prie que le Seigneur nous aide à les éduquer dans la foi chrétienne. et ne permette pas que notre surprise aie des repercussions négatives sur ce dernier enfant.
  • guetti Il y a 13 années, 3 mois

    je t'encourage à perseverer dans cette bonne voie que tu as choisie. Que Dieu te bénisse et t'aide à faire tes enfants dans les normes.
  • ronath Il y a 13 années, 3 mois

    Merci beaucoup chère Soeur Eveline pour la réflexion. Pour moi tout enfant est un don parfait de Dieu et il est pour un sujet de louange à Dieu.
  • Ianta Il y a 13 années, 4 mois

    Mes deux fils ont été désiré et attendus. Le premier, je l'aurai pu appeler Samuel car Dieu a exaucé mon voeu d'avoir un fils. Huit ans ,après, j'aurai pu appeler le second Zacharie car Dieu s'est souvenu en nous donnant un deuxième fils. Mes deux enfants me donnent beaucoup de joie et c'est une véritable grâce de les avoir enfanté. Oui, des fils, voilà bien l'héritage que donne l'Eternel; oui, des enfants sont une récompense Psaumes 127 : 3 Un héritage ne demande aucun mérite, ce n'est que pure grâce et je me rends bien compte chaque jour de la bonté de Dieu car ce n'est pas accordé à tout le monde...
    • mirabelletrust Il y a 12 années, 1 mois

      comme tu l'as dis ma soeur c'est vraiment un heritage de DIEU. moi j'ai une fille de 12 ans et tout les jours de ma vie pratiquement je remercie DIEU pour ca grace, pour m'avoir un jour fais sentir les fremissement des entrailles, pour nous avoir mon mari et moi beni de cette fille que nous aime tres fort. nous souhaitons un 2 ieme, un3ieme et ma fille t moi demandons pratiquement tout les jours a DIEU de nous exaucer. aujourd'hui 41 NS, MARIE 51 ans, je continue a esperer et croire, bien sur l'aiguille avance et la peur aussi dans le ventre. la je suis entre recevoir un don d'ovecyte que ma soeur m'offre avec amour, adopter, attendre...je me sens perdu. j'attend un signe de DIEU
  • edma Il y a 13 années, 4 mois

    « Avant que je t'aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations » - Jérémie 1 : 5 -Amen! Amen! Amen!
  • tchikette Il y a 13 années, 4 mois

    Gloire à Dieu pour l'Amour dont il nous fait graçe au travers de ces bouts de choux! Moi pour ma part je n'ai pas encore enfanté d'abord pour des priorités et des palnnings un peu full puis le mariage! mais aujourd'hui je crois que le désir d'aimer ,le bonheur de les nourrir les éduquer,les encourager les guider, de s'en occuper de les voir grandir de voir la manifestation de leur amour au travers de leurs rires etc me remplie! je suis peline de vie patiente je l'avoue et animé de tendresse de joie de bonheur rien qu'à l'idée d'y penser,je les aime déjà du fond de mon coeur, c'est l'un des plus grands kdo que l'Eternel puisse me faire et je te béni pour cela mon Dieu! je te rends graçe pour ta gloire!
  • geogui Il y a 13 années, 4 mois

    J'admire votre franchise,ma soeur!Qu'ils fussent désirés ou pas,il fallait les assumer:les éduquer,les soigner,les soutenir...et que sai-je encore,nous habituent à trouver notre tâche de parents comme nécessaire,indispensable,épanouissant.Nous découvrons progressivement un sens à notre vie et souvent,nous nous surprenons à trouver la vie des couples ,sans enfant,bien terne;et beaucoup nous le témoignent.Qu'en pensez-vous? Pour notre part,ma femme et moi,nous avons eu trois fils.Jusqu'à présent,nous bénissons Dieu de nous les avoir donnés.Nous nous réjouissons avec eux et nous souffrons également avec eux...
    • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 13 années, 4 mois

      Oui, en effet, la vie des couples sans enfants est un peu terne, et je compatis à leur douleur qui est la leur. Nous sommes nous aussi très heureux d'avoir nos 4 enfants, ils ont été et sont encore notre joie, et parfois notre souffrance aussi ! mais nous remercions Dieu de leur présence.
  • wdubois Il y a 13 années, 4 mois

    Pourquoi mettre des enfants au monde? mettons nos enfants au monde pour la gloire de Dieu, pour les consacrer à Dieu comme Anne(1sam1:11).merci