" Mille fois pardon, je vous demande ! " Et l'après ? (suite et ‘fin’)

" Mille fois pardon, je vous demande ! " Et l'après ? (suite et ‘fin’)
" Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. " Ephésiens 4/32

Pardonner c’est aussi blanchir…rendre propre, laver, effacer la faute ! ? Mais faute y a-t-il vraiment eu ! ?

Plongeons-nous dans le domaine de l’église, celui du monde chrétien et penchons-nous sur l’état d’esprit de’’ l’offensé’’ : Comment son esprit était-il disposé lors de l’atteinte à son entendement ? Une personne fatiguée, diminuée tant moralement que physiquement peut avoir une compréhension négative d’un fait ou geste ou propos pourtant bien bénin.
" Celui qui souffre a droit à la compassion de son ami, Même quand il abandonnerait la crainte du Tout Puissant. " Job 6:/14

 La Compréhension : Emprunté au latin, (Comprehensio, (de comprehendere,) elle est l’action de saisir ‘’ensemble’’, par intelligence. Elle doit être une qualité, l’attitude d'une personne bienveillante, capable de capter la nature profonde d'autrui dans une communion affective, spirituelle allant jusqu'à la complicité. Observer une froide compréhension par l'extérieur nous mène- moins loin- que ne feraient cinq minutes d'amour. " Celui à qui on pardonne peu aime peu. " Luc 7/47… Et réciproquement !

En théologie la compréhension est la Connaissance Divine, la Science totale et parfaite de Dieu. " Supportez-vous les uns les autres, et si l`un a sujet de se plaindre de l`autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. " Colossiens 3/13
C’est la faculté et l’action de saisir quelque chose par l'Esprit.

En nous penchant sur le cas de ‘’l’offensé’’ nous voyons que sa compréhension ne peut être désunie de celle du dit ‘’offenseur’’ Tout relationnel ne peut être décortiqué. Nous devons appréhender ce que nous allons dire pour une bonne compréhension de nos propos !

Mais la compréhension n’est rien sans :
Le discernement : C’est la faculté qui est donnée à l'esprit (et/ou par expérience) d'apprécier les choses selon leur nature et à leur juste valeur, d'en juger avec bon sens et clarté. " Que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ. " Philipiens1/9-10.
Avec le discernement la compréhension devient ‘pluripartite’.

Le discernement c’est aussi distinguer ce qui est bien, vrai, permis ; de ce qui est mal, faux, et défendu.
-Le discernement du " bien " et du " mal " et la distinction du " vrai " et du " faux. "
- Agir sans discernement. Agir à la légère, ne pas avoir l’âge de raison. Faire la distinction : Opération de l'esprit par laquelle on discerne. " Essayer de mettre quelque discernement dans les principes ". En un mot avoir de la sagesse ! " Moi, la sagesse, j`ai pour demeure le discernement, Et je possède la science de la réflexion. " Les Proverbes 8/12

Discerner c’est mettre à part, séparer des choses ou des personnes confondues pour individualiser notre relation. Voir des couleurs éthérées en entrave la distinction. Mettre à part notre vis-à-vis permet un meilleur discernement.
Là aussi nous pouvons établir que le discernement doit concerner ‘’l’offenseur’’ comme ‘’l’offensé’’ ! ‘’L’offenseur’’ doit reconnaître ce qu’il peut dire ou pas (et quand) et ‘’L’offensé’’ doit distinguer ce qui a été vraiment dit.

Ne pas oublier la compassion, ce sentiment qui incline à partager les maux et les souffrances d'autrui.

Bien sûr il reste la susceptibilité de celui qui éprouve intensément quelque chose, au point d'être facilement blessé, affecté, irrité par certains actes, propos : caractère d'une personne dont l'amour-propre est trop vif. (Susceptible, ombrageuse.) :
" Ne faites vous pas en vous-mêmes une distinction, et ne jugez-vous pas sous l`inspiration de pensées mauvaises? " Jacques 2/4

Revenons donc au(x) Pardon(s)
Demander pardon…recevoir et accepter le pardon…demander à être pardonné(e)
Le pardon est trop vaste pour en faire le tour en 1 ou même 2 études… ou plus.

Le pardon ne s’écrit pas…Le pardon ne s’explique pas…Le pardon ne mendie pas, ne se quémande pas…Le pardon ne se parlemente pas…Le pardon se vit !

Ses frères et sœurs sont : Bienveillance-Bonté-Clémence-Compréhension-Douceur-Grâce-Miséricorde-Patience-Charité-Amour-libération…et la Fratrie ne se résume pas en quelques mots…Donc n’en parlons plus ce serait trop long et pratiquons le.
" Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d`entrailles de miséricorde, de bonté, d`humilité, de douceur, de patience. " Colossiens 3/12

Très utopique de bannir l’offense qui engendre le mal, me direz-vous ? " Éloigne-toi du mal, et fais le bien. Recherche et poursuis la paix. " Psaumes 34/15

Le Pardon, La Compréhension, Le Discernement, La Compassion se trouveront aisément, clairement, tous ensemble d’un même esprit...dans :
* La Communion : " Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur. " 1 Corinthiens 1/9
Et : " Si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. " 1 Jean 1/7

Aussi : " Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions (clans ?) parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment. " 1 Corinthiens 1/10
Et si nous ne sommes pas ‘parmi nous’ (les chrétiens) :
" S`il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. " Romains 12/18


" Le respect de soi permet d’en avoir pour les autres." (José Garcia)
 " L’égoïsme, voilà le genre d’amour qui est justement décrié, parce qu’il n’est pas l’amour de soi, mais une passion désordonnée de soi." (Aristote)
* " Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n`y a pas d`autre commandement plus grand que ceux-là. " Marc 12/31
I have a dream : Ne plus avoir à demander, à recevoir un pardon, à accorder un pardon ! …Yes, we can !

Mais n’avions-nous pas dans la 1ère partie parlé de cicatrices ? De stigmates plus ou moins résistantes si ce n’est indélébiles…Et si nous voyions donc en ces blessures refermées, mais néanmoins parlantes, le souvenir de la victoire du pardon, de la grâce d’une libération, de la bénédiction d’un acquittement… Et pourquoi pas le souvenir que quiconque, y compris nous-mêmes, sommes des hommes bien faillibles. Un rappel à l’humilité !

Mais que faire quand le pardon se refuse, que tous les efforts restent stériles ?
Crever l’abcès ? Non, se retirer ! : "  Et s`il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage. " Marc 6/11

" Commencer une querelle, c`est ouvrir une digue. Avant que la dispute ne s`anime, retire-toi. " Les Proverbes 17/14

Et quand les acteurs du pardon ne sont pas d’accord ? Faire valoir son opinion coûte que coûte, à tout prix ? Non ! : " Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. " Romains 12/17

Et quand le pardon donné, accordé, obtenu et reçu ne tisse pas pour autant une toile d’amitié avec des fils (liens) de complicité…Ne pas être intimes ne veut pas dire devenir ennemis !
Sachons que : " L`Éternel regarde du haut des cieux, Il voit tous les fils de l`homme. " Psaumes 33/13

A noter : Ces 2 articles sur le pardon ne sont pas obligatoirement l’ordinaire de votre serviteur mais il s’y efforce ! Veuillez me pardonner...



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

8 commentaires