Mon mari ne se convertira jamais! (1)

Mon mari ne se convertira jamais! (1)

« C’est désespérant, désolant, déchirant… : mon mari ira en enfer, c’est sûr ! »

Non, ce n’est pas sûr.

Un proverbe dit : « Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ». Cela recouvre une réalité spirituelle. Nous avons à faire un choix de notre vivant, celui entre la réconciliation avec Dieu et la séparation d’avec Dieu. Ce choix a des répercussions éternelles et nous ne pouvons le faire que de notre vivant : « il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » (Hébreux 9.27).  Une fois morts, le choix n’est plus possible, mais tant que nous sommes vivants, le choix est possible. Et même s’il est fait quelques secondes avant de mourir, le choix de la réconciliation est agréable à Dieu.

Cette conversion in extremis a autant de valeur qu’une conversion de longue date. C’est ce que présente la parabole de l’ouvrier de la dernière heure, qui reçoit le même salaire que ceux qui travaillent depuis le matin (Matthieu 20.1-16). Ce qui est triste pour celui qui se convertit sur son lit de mort, c’est qu’il n’a pas eu le temps de collaborer avec Dieu et de voir son bras puissant agir.

Cela ne signifie pas qu’il n’a rien construit pour le Royaume. « Si l’œuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement (Jésus Christ) subsiste, il recevra une récompense. Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense ; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. » (1 Corinthiens 3.14-15) Le brigand sur la croix n’a-t-il pas réalisé in extremis une œuvre majeure ? En effet, croire est la première œuvre. Jean 6.28-29 : « Ils lui dirent : Que devons-nous faire pour faire les œuvres de Dieu? Jésus leur répondit : L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qui l’a envoyé. » Le brigand, en croyant, a encouragé et aidé des générations de pécheurs qui ont pu se dire : « Si même un brigand peut être sauvé… pourquoi pas moi ? Le malfaiteur sur la croix ne pouvait rien faire pour son salut… Le salut est donc gratuit ! Un don de Dieu ! Ce qu’il y a après la mort pour ceux qui croient ? Mais Jésus l’a dit au brigand : le paradis ! » Combien de vérités essentielles ont été mises en relief dans les derniers instants de vie du brigand ?

Celui-ci pourrait bien recevoir une couronne pour ce que sa vie a permis. C’est peut-être le sens de 2 Corinthiens 5.10 : « Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps. » Dieu ne punit pas. Pourtant ce verset affirme que nous recevrons aussi selon le mal que nous aurons fait. Nous allons être surpris par l’étendue de la grâce de Dieu qui tire beaucoup de bien de la vie en apparence perdue et gâchée d’un brigand. Et nous devons admettre que le bien que Dieu retire de nos vies ne se mesure pas à la longueur du temps passé à son service. 

Celui qui se convertit à son dernier souffle ne peut pas savoir en quoi il est utile et s’il recevra des récompenses. Mais il a déjà réalisé l’œuvre fondamentale de croire au Seigneur Jésus. Il est ainsi enfant de Dieu et vivant pour l’éternité.

C’est pourquoi je fais cette prière : « Seigneur Jésus, tu as fait en sorte que mon mari puisse faire le choix de la vie. Par ma présence à ses côtés, il a eu l'occasion d'entendre l'évangile et en a compris l'enjeu. Je te demande, s’il doit mourir, de lui rendre personnellement une toute dernière visite, de lui présenter à nouveau le choix de la vie. Je sais que même alors tu accepteras sa conversion et qu’il recevra la vie éternelle. Et s’il refuse de te faire confiance, il en supportera éternellement les conséquences et ce sera juste. »

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

6 commentaires
  • chretienneavantlui Il y a 6 mois, 2 semaines

    @Alain : peut-être est-ce à vous de créer un site chretien-avant-elle. Il viendrait bien compléter mon blog www.chretienneavantlui.fr Qu'en pensez-vous ? Isabelle Rivière
  • jossseline ledoux Il y a 1 année, 2 mois

    Mon témoignage peut- être encouragera une femme ou un homme, car c'est vrai que ce n'est pas facile, ni même quelque fois vivable quand nous avons l'un ou l'autre de notre conjoint qui ne sait pas donné au Seigneur, je suis marié depuis 16 ans , mon époux n'était pas chrétien, mais le Seigneur par grâce, me permettais d'aller au temple, mais à la maison je le voyais que très peu, il aimait l'alcool, la cigarettes les amis la présence de sa famille continuellement , j'ai prié pendant 5 ans sans me détournée de ce que Dieu m'avait dit:" Moi et ma maison, nous servirons l' Eternel" cela a été mon leytmotiv . Je me suis fais aidé par des sœurs et des frères dans la prière, j'en ai parlé avec mon pasteur, mais la chose que je faisais le plus c'est de rentrer dans ma chambre et de crier , pleurer ,supplier mon Maître de venir m'aider. Et , Dieu a commencé a touché son cœur ,il a commencé à fumer moins, puis il a arrêté l' alcool complétement, son caractère a changé et j'ai remarqué qu'il resté volontiers plus à la maison au lieu d'aller chez sa famille continuellement. Un matin, je lui ai demandé s'il voulait aller avec moi au temple et il m'a dit oui, j'ai su que Dieu, Yeshoua, avait commencé une œuvre dans sa vie , dans notre couple. Mais je ne me suis pas arrêtée de prier au contraire j'ai poussé encore plus le bouchon, et le 25/12/2013, nous étions parti au temple, et quand le pasteur a demandé y -a- il des hommes et des femmes qui aimeraient donnés leur cœur à Yeshoua levez la main et de s'avancez pour être habillé et rentrer dans l'eau pour se faire baptiser. J' ai vu mon grand homme lever sa main et sortir des rangs pour aller donner sa vie à JESUS-CHRIST , J'ai été tellement surprise, heureuse, enfin les sentiments de joie , d' allégresse se bousculaient dans mon cœur, je ne savais quoi faire mais, j'ai remercié mon Roi pour la très bonne surprise qu'Il m' avait fait en acceptant mon mari dans son royaume et inscrit son nom sur le livre de vie. Maintenant, je peux vous dire que c'est lui le premier qui est prêt à partir au temple, nous prions ensemble, il nous faut chaque jour nous approcher de Yeshoua , avec force et courage pour tenir le bon combat de la foi. Mais notre objectif ,c'est de voir Yeshoua avec nos yeux, et poursuivre la route ensemble avec l'aide de Dieu. Soyez richement béni, et si votre combat est dur, dites vous que Dieu à la contrôle il ne vous laisse pas seule, même si vous ne le voyez pas il est là, encore plus prés de vous , qu' il vous soutient et vous dit : n'ai aucune crainte, poursuit cette voix, je ne t'abandonne point....Amen
  • christel Il y a 1 année, 8 mois

    moi mon mari est hâté c'est pas mieux et mes enfants c'est pas gagné ,pas facile mais Dieu viendra les chercher le moment venue j'en suis sur! cependant un prêtre m'a dit de ne pas forcer car c'est pire ,je compte sur toi Seigneur pour faire ce que tu as à faire ,les appeler au moment que toi tu décideras ! même au dernier moment ! Amen
  • Afficher tous les 6 commentaires