Mon mari va suivre mon exemple

Mon mari va suivre mon exemple

« Mon mari va se rendre à l’évidence que ma foi est bonne et se convertir. » 

Malheureusement, ce n’est pas garanti.

Pourtant, il faut croire que c’est un chemin plus sûr que le contraire. On le constate aisément de nos jours : quand, dans un couple, l’un se convertit avant l’autre, il s’agit souvent de la femme.

Du fait que la foi vient de ce que l’on entend (Romains 10.17), on peut penser que c’est parce que la femme est en général plus à l’aise que l’homme dans la communication verbale. A notre époque de communication effrénée, qui n’a pas entendu l’évangile ? Les femmes, plus réceptives aux paroles que les hommes, l’écoutent peut-être mieux.

Les hommes, eux, sont plus sensibles à ce qu’ils voient. Il leur a été donné la création à regarder pour trouver Dieu : « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages » (Romains 1.20). La fin du verset dit qu’ils sont donc inexcusables mais reconnaissons qu’il devient difficile de regarder la création : les éclairages nocturnes empêchent de voir les étoiles, les villes empêchent de voir la campagne, la pollution empêche de voir l’eau claire, l’urgence de la vie empêche de s’arrêter pour regarder la création.

Ainsi, au XXIème siècle, le mode de vie des pays riches me semble plus favorable à la conversion des femmes. Elles devraient voir ce fait non seulement comme un privilège (celui d’avoir du temps devant soi pour réaliser les œuvres prévues par Dieu et voir sa grâce agir) mais aussi comme une responsabilité vis-à-vis des hommes. Puisque l’homme a moins d’occasions de voir Dieu dans la création, il faut lui montrer Dieu dans nos actes, dans notre comportement, dans notre beauté. L’épouse chrétienne a un rôle fondamental pour, non pas faire entendre Dieu à son mari, mais pour le lui montrer.

En quoi devons-nous aider nos maris ? Pour répondre à cette question, il faut en poser une autre : à quoi sert la vie ? Le but de notre vie est de connaître Dieu. Etre une aide pour son mari, un vis-à-vis, c’est se placer devant lui pour lui raconter Dieu, non pas par nos paroles, mais par nos vies.

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

3 commentaires