Les 3 questions les plus effrayantes à se poser !

Les 3 questions les plus effrayantes à se poser !

Le cœur rongé d’inquiétude, je regarde ma fille qui se tord de douleur. Elle vient à peine d’avaler un maigre repas et son pancréas malade le lui reproche!

Depuis plus d’un mois maintenant elle souffre de jour comme de nuit. Malgré mes prières, malgré mes meilleurs efforts et la médication offerte par les médecins, elle n’est jamais entièrement soulagée.

Je déteste ce sentiment d’impuissance! Je déteste regarder mon enfant souffrir ne pouvant que murmurer une prière, tout en tenant sa toute petite main dans la mienne.

Les nuits entrecoupées des derniers mois m’ont fatiguée. Je suis lasse. Lasse de ces années de maladie qui ont déferlé sur ma famille. Comment passer à travers? Ça, je sais le faire maintenant, j’en ai “l’habitude”.

Ce qui me préoccupe davantage est comment une fois de plus, utiliser cette saison difficile pour grandir dans ma confiance et ma foi en Dieu? 

Je ne veux pas me laisser envahir par la colère ou bouder mon créateur.

Pour éviter que mon cœur ne s’éloigne de lui, je choisis, comme des millions d’autres humains avant moi, de me poser ces trois questions. Certes elles peuvent être effrayantes par le torrent d’émotions qu’elles suscitent, mais aussi ô combien bénéfiques pour approfondir ma relation avec Dieu! 

  • Seigneur, te soucies-tu de moi?

Cette question vous met mal à l’aise ?  Dans le Psaume 22 versets 2-3, on découvre que le roi David, l’homme selon le cœur de Dieu et même Jésus à la croix, ont eu cette interrogation: ‘Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné[e] ? Tu restes loin, |tu ne viens pas me secourir malgré toutes mes plaintes. Mon Dieu, le jour, j’appelle, |mais tu ne réponds pas. La nuit, je crie, |sans trouver de repos.’

  • Peux-tu m’aider?

Une autre question effrayante à se poser est celle- ci: Dieu peut-il m’aider? Je ne doute pas qu’il en soit capable, car je sais qu’il est tout puissant! Je me demande plutôt si sa façon de résoudre le problème, sa volonté pour ma vie, ressemblera à ce que j’espère. 

  • Puis-je te faire confiance?

Et si Dieu ne répondait pas comme je l’imagine? Puis-je lui faire quand même confiance? J’aime ce verset qui dit:’ Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point.’ (Esaïe 43.2) Notez qu’il ne dit pas: ‘Tu ne traverseras jamais les eaux et ta vie sera un fleuve calme et paisible’. Il promet plutôt qu’il sera avec moi lorsque je traverse les eaux. Et qu’aucune tempête dans ma vie ne pourra me submerger, car il sera à mes côtés!

Et plus encore, ma vie est si précieuse à ses yeux, que rien de tout ce que je traverse n’est gaspillé! C’est pourquoi dans la première lettre aux Corinthiens, Dieu promet de restaurer et consoler mon cœur, et pas seulement pour moi, mais aussi afin que je puisse consoler à mon tour celui qui est dans la douleur, dans l’affliction! 

‘Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l'objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui sont accablés!'

Lorsqu’on choisit de lui faire confiance, Dieu peut utiliser notre parcours, mon histoire et la vôtre pour consoler le cœur de celui qui en a grandement besoin! Il est digne de confiance!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires
  • Maya76 Il y a 2 semaines, 5 jours

    Merci pour ce partage !
  • Bernard Tuchscherer Il y a 1 mois

    Naomie, pourquoi ne pas utiliser les armes spirituelles que Dieu nous donne pour vaincre cette maladie ? L'esprit qui a ressuscité Jésus d'entre les morts est en vous et le Christ nous promet qu'avec son esprit, nous ferons les oeuvres qu'il a faites.(Jean 14:12). Si la maladie est entré dans le corps de votre enfant, cela ressemble au loup qui est entré dans la bergerie pour tuer, dérober et détruire. Ne le laissez pas faire mais chassez le par le puissant nom de Jésus. Je vous laisse mon témoignage sous mystory.me/btuch Si vous êtes chrétienne, vous êtes un petit Christ et l'Esprit de Jésus est en vous. Je vous bénis en Jésus Christ.
  • NomieCG Il y a 1 mois, 1 semaine

    Je bénie votre intention mais ce message ne m'a pas consolé et m'a même déprimé alors que je peine à garder la foi dans mes épreuves. Je préfère penser que les épreuves nous renforcent. On ne peut être un héros sans une bataille. Dieu a toujours un plan pour nous et notre bonheur. Nos épreuves révèlent le meilleur qu'il y a entre nous alors que le malin nous fait peur et essaie de nous faire croire que nous ne sommes pas capables. Le nom de Jésus est médecine. Garder la foi. Je prie pour vous et votre fille.
  • Afficher tous les 11 commentaires