Et si la Douleur devenait Couleur ?

Et si la Douleur devenait Couleur ?

Et si toute cette douleur qui transperce votre cœur cessait ? Et si elle se retrouvait transformée par Celui qui donne les paroles de vie ? Jacob l’a expérimenté de nombreuses fois. Ici, dans Genèse 35, Dieu lui apparaît. La Bible note quelques évènements que Jacob a dû traverser, j’en cite quelques uns ici (Genèse 34 et 35) avant ce face à face avec Dieu :

  • L’immense terreur de retrouver son frère et qu’il fasse tuer chaque membre de sa famille

  • Des intenses retrouvailles miraculeuses avec ce même frère Esaü

  • Le besoin de trouver un lieu pour établir son campement tout en prenant en compte qu’il y a des enfants fragiles et un bétail qui allaite

  • Le viol de sa fille Dina qu’il a eu avec sa femme Léa

  • Des fortes incompréhensions avec ses fils concernant ce qu’il faut faire pour leur soeur Dina

  • Quitter une région au plus vite, avant que les tribus autour ne s’allient ensemble et massacrent leur camp

  • La mort de Débora, la nourrice de sa mère Rébecca

Il y a de quoi y avoir énormément de stress avec toutes ces circonstances. Mais il y a aussi de quoi vivre des miracles incroyables ! Dieu désire être à nos côtés dans ce que nous vivons. Qu’importe si Jacob a su faire ou pas les bons choix, Dieu le Père était là, prêt à le rencontrer :

Dieu apparut encore à Jacob à son retour de Paddân-Aram et le bénit. Il lui dit : Ton nom est Jacob, mais tu ne seras plus appelé ainsi, ton nom sera Israël. C'est ainsi que Dieu l'appela Israël. Et Dieu lui dit : Je suis le Dieu tout-puissant. Sois fécond et aie de nombreux descendants ; une nation, et même tout un ensemble de peuples seront issus de toi. Tu auras pour descendants des rois. Le pays que j'ai donné à Abraham et à Isaac, je te le donnerai ainsi qu'à ta descendance après toi. Genèse 35.9.12

Les promesses de Dieu à son égard ont redonné du courage à Jacob, il a été transformé. A présent, il s’appelle Israël, il porte le nom du peuple de Dieu. Peut-être avez-vous lutté contre vents et marées et êtes-vous essoufflés, craignant de ne plus être capable d’avancer. Mais si Sa voix, tout à coup résonnait en vous ? Si les tendres mains du Père venaient se glisser dans les vôtres ? Et si Jésus vous emmenait sur son chemin de paix ? Que se passerait-il ?

Eh bien…

Alors ta lumière poindra comme l'aurore, et ta guérison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, et la gloire de l'Éternel t'accompagnera. Esaïe 58.8

Jésus n’est-Il pas Jésus la Lumière en personne ? Lorsque Sa présence envahit notre cœur avec le poids de Sa gloire, Sa lumière vient nous inonder ! Là, tout à coup : la Douleur se transforme en Couleur ! En Ses couleurs de Paix. Comme les trous dans les mains de Jésus ne témoignent pas seulement de la douleur qu’Il a subie à la croix, mais aussi de l’amour infini du Père pour nous. Ils déclarent que Jésus a triomphé. Ce sont les couleurs du Ciel qui se répandent au travers de ces trous. Vos douleurs aussi peuvent changer de nom, de par la même puissance que le nom de Jacob s’est transformé en Israël, elles peuvent être transformées en Couleurs célestes. Des couleurs avec lesquelles vous sentez l’amour du Père être peint sur votre cœur ! Ne sommes-nous pas Son œuvre ? Vous êtes Son enfant, tellement aimé et chéri. Parfois trop de questions heurtent notre cœur, c’est alors qu’il est doux de se rappeler qu’Il nous aime, juste parce que nous sommes Ses enfants. Il nous a aimés le premier parce que nous sommes à Lui, et donc 

Nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier. (1 Jean 4.19)

Quand on s’aime, on passe du temps ensemble. Alors vous aussi, vous pouvez vivre un face à face incroyable avec Jésus, et sentir vos douleurs se transformer en couleurs célestes. C’est un incroyable miracle. Ce qu’Il a fait en premier, nos yeux l’ont vu, nos oreilles l’ont entendu, nos cœurs l’ont ressenti ! Cet amour incomparable, si profond, nous l’avons reçu par le Saint-Esprit ! Et Il désire que vous vous sentiez aimé, c’est pourquoi Il est là, prêt à changer vos douleurs en couleurs !

Cela ne veut pas dire que nous n’aurons plus de défi, il suffit de lire la suite de Genèse 35 pour ressentir l’immense douleur que Israël a dû ressentir. Pourtant, Israël avait reçu une promesse, une couleur céleste. 

Les face-à-face avec Dieu sont magnifiques : tel un parent qui prend du temps avec son enfant.

C’est un peu comme si ce parent se mettait à créer des couleurs avec de la gouache, puis les tendait à son enfant afin qu’il les utilise. Dieu met à notre disposition Ses célestes couleurs, et quelle que soit votre douleur, Il est prêt à la transformer en couleur :

  • Est-ce un deuil qui avale votre avenir ? Ses couleurs d’espérance viendront remplir votre âme

  • Est-ce du rejet qui vous limite ? Ses couleurs vives viendront peindre un pont de paix entre les autres et vous

  • Est-ce une maladie qui fait rage dans votre corps ? Ses couleurs de paix viendront scintiller et illuminer votre être entier du Grand Je Suis

  • Est-ce de l’anxiété qui vous ronge ? Ses couleurs d’amour viendront courir vers vous

  • Est-ce du désespoir qui vous accapare ? Ses couleurs de joie viendront danser sur votre âme

  • Est-ce vous-même que vous ne pouvez plus supporter ? Ses couleurs de grâce viendront cogner à votre âme

  • Est-ce votre carrière qui s’envole en fumée ? Ses couleurs de bonheur viendront dévoiler les pas de Jésus pour vous, juste là

  • Est-ce le temps dont vous manquez ? Ses couleurs de liberté viendront effacer les « il faut » incessants

  • Est-ce que la nourriture se fait rare dans vos placards ? Ses couleurs de rassasiement viendront illuminer une stratégie céleste taillée sur mesure pour vous

  • Est-ce le bon choix que vous devez faire ? Ses couleurs d’étoiles vous guideront près de Lui.

Je vous invite à prier avec moi : Saint-Esprit, viens m’inonder de ta lumière. Viens me dire ce que tu souhaites, j’ai décidé d’être disponible pour toi. Oui mes circonstances font mal, mais Ta présence au milieu de tout cela me transforme. Chaque jour, je comprends de plus en plus que je suis ton enfant que tu chéris. Alors je n’ai pas peur de lever mes mains vers Toi et de te T’adorer.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
3 commentaires
  • fanoufatiha Il y a 4 semaines

    oh que c'est vrai. Durant ces 35 ans de douleurs, de maladies, d'épreuves, je n'ai jamais douté de l'amour de Dieu à mon égard, car j'ai eu un père humain très aimant et respectueux de ma personne. Jamais je ne mets en doute la présence de Dieu dans la noirceur de la vie. Sa parole est LA vérité, il ne se trompe jamais, ne ment pas, ne s'absente jamais, la nuit il veille car la bible dit qu'il ne sommeille même pas. ALLELUIA, je t'encourage à re placer ta confiance en lui, quoi qu'il t'arrive ne doute pas, pleure mais crois de toute tes forces et ainsi ta mentalité changera tu verras positif et non nétatif
  • rozange Il y a 4 semaines

    Les face-à-face avec Dieu sont magnifiques : tel un parent qui prend du temps avec son enfant. Je vous invite à prier avec moi : Saint-Esprit, viens m’inonder de ta lumière. Viens me dire ce que tu souhaites, j’ai décidé d’être disponible pour toi. Oui mes circonstances font mal, mais Ta présence au milieu de tout cela me transforme. Chaque jour, je comprends de plus en plus que je suis ton enfant que tu chéris. Alors je n’ai pas peur de lever mes mains vers Toi et de te T’adorer. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • rozange Il y a 4 semaines

    Les face-à-face avec Dieu sont magnifiques : tel un parent qui prend du temps avec son enfant. Je vous invite à prier avec moi : Saint-Esprit, viens m’inonder de ta lumière. Viens me dire ce que tu souhaites, j’ai décidé d’être disponible pour toi. Oui mes circonstances font mal, mais Ta présence au milieu de tout cela me transforme. Chaque jour, je comprends de plus en plus que je suis ton enfant que tu chéris. Alors je n’ai pas peur de lever mes mains vers Toi et de te T’adorer. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!