Nous sommes le peuple d'alliance

 Jér 31.33, Mt 26.28

Jér 31.31-33

31 Voici que les jours viennent, –– Oracle de l’Éternel, Où je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,
32 Non comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères, Le jour où je les ai saisis par la main Pour les faire sortir du pays d’Égypte, Alliance qu’ils ont rompue, Quoique je sois leur maître, –– Oracle de l’Éternel.
33 Mais voici l’alliance Que je conclurai avec la maison d’Israël, Après ces jours–là, –– Oracle de l’Éternel : Je mettrai ma loi au–dedans d’eux, Je l’écrirai sur leur cœur ; Je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.

Mt 26.26-28

26 Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; après avoir prononcé la bénédiction, il le rompit et le donna aux disciples en disant : Prenez, mangez ; c’est mon corps.
27 Il prit ensuite une coupe ; après avoir rendu grâce, il la leur donna en disant : Buvez–en tous :
28 c’est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu en faveur d’une multitude, pour le pardon des péchés.

L’homme est un être communiant. Dieu l’a créé avec un besoin de vivre en communion (relation) avec ses semblables. Pour rendre ses relations durables, au Moyen-Orient, les hommes établissaient des accords :

- amicaux,
- politiques,
- commerciaux,
- Paix, etc.

Ces accords (traités d’entente) s’appellent alliances.
L’AT conserve plusieurs traités des accords signés entres les individus, nations, rois, amis, etc.
Le mot ‘’alliance’’ est le terme clé dans deux testaments.
C’est un terme qui revient plusieurs fois dans la Bible : 283 fois dans le AT et 33 NT. La fréquence du mot alliance se situe parmi les deux ou trois cent mots les plus employés dans la Bible (pierre 269, mère 220, pain 297, paix 237)
Cette statistique montre l’importance de ce mot dans la pensée de Dieu.
Il s’agit des accords horizontaux (homme – homme). Nous lisons dans la Bible différents types d’alliance :

- Alliance d’amitié (David & Jonathan) (1Sa 18.1-3),
- Alliance politique et commerciale (roi Ben Hadad & roi Achab (1R 20.34)
- Alliance de mariage (Isaac & Rebecca Gn 24)
- Alliance de paix (Gn 26.28, 31.44), (Laban & Jacob)

Langage biblique

Nous lisons dans la Bible une série d’expressions qui indique l’acte de conclure une alliance :

- Faire une alliance (2 Chr 16.3)
- Couper une alliance ( Jr 34.19)
- Sceller une alliance
- Pacte de sel (Nb 18.19; Lv 2.13; Gn 15.10)
- Conclure une alliance (Gn 31.44; Gn 17,2)

Sens de l’expression ‘’ Alliance’’

Il signifie : convention, traité, pacte.
Nous lisons dans la Bible plusieurs alliances entre les peuples, les amis, époux & épouse.

Rites d’alliance

Livre d’alliance (Ex 24.7)

- Offrir un sacrifice (animaux coupés) (Gn 15.9-10), les contractants passaient entre les animaux (Gn 15.17) en prononçant des imprécations contre celui qui manquerait à sa parole
- Un festin était offert (Gn 26.30)
- Sarments,
- Ériger un signe visible (stèle, pierre) (Gn 31.45)

Dieu a un statut de supérieur de Roi des rois et Souverain suprême. L’alliance suppose un rapport entre les égaux. Mais par analogie se sert de ce type d’accord pour traduire les rapports avec l’homme qu’il a créé. Ce langage aide l’homme à mieux comprendre ce que Dieu veut dire ou exprimer.

Types d’alliances entre Dieu et Israël

Voici trois grandes alliances que Dieu a conclues avec son peuple.

- À chaque alliance, Dieu établit un signe
- Noé Gn 8.20-9.27 – arc- en-ciel
- Abraham 15.1-21; 17.1-27- circoncision
- Sinaï Ex 19-24 sabbat
- Israël est désigné comme étant le peuple d’alliance (Dn 11.22). Il a conclu avec Dieu une sainte alliance (Lc 1.72)

Nouvelle alliance

À la différence de l’AT où le prêtre apporte l’animal sur l’autel en sacrifice, Jésus-Christ s’offre lui-même sur la croix pour conclure une nouvelle alliance avec Dieu afin d’accomplir la prophétie de Jérémie 31.31. Il donne sa vie et son sang pour le péché de l’humanité. C’est le sens des paroles qu’il prononce dans Mt 26.28.
La nouvelle alliance, dit l’auteur de l’épître aux Hébreux, est meilleure à cause de son meilleur sacrifice (7.22; 9.23) c.à.d. de Jésus – Christ conçu sans péché (agneau de Dieu) venu dans le monde pour s’offrir en sacrifie pour le péché de l’humanité (Jn 1.29 )
Par sa mort à la croix, Christ met fin à l’ancien sacerdoce (Aaron) pour inaugurer un nouveau sacerdoce non transmissible (celui de Melchisédeck)

Les bienfaits de l’alliance

- Rachat (Ga 3.13, Col 1.14)
- Justification (Rm 5.1)
- Communion avec Dieu (1 Co 1.9)
- Adoption ‘’introduit dans la famille de Dieu’’ (Jn 1.12; 20.17, Eph 2.19)
- Don de la vie éternelle (Eph 2.5-6, Jn 3.36)
- Protection (1Pie 1.5, Jn 10.27-28)
- Accès libre (direct) au trône de Dieu (Eph 2.18, Hb 10.19-20)
- Héritage (Col 3.24; 1Pie 1.4)
- Pardon de nos offenses (Col 1.14)
- Réconciliés avec Dieu et avons la paix avec Dieu (2R 23.2-21;Rm 5.1)
- Annulation de la condamnation & la malédiction et nous a introduit dans lignée de bénédiction (Ga 3.13-14; Col 2.13-15, Rm 8.1)
- Héritiers de Dieu (Rm 4.13) Héritiers de Christ (Ga 3.29), Héritiers de l’espérance de la vie (Tt 3.7)

Conclusion

La Bible est la seule source de révélation sur notre identité et relation avec Dieu. Elle nous enseigne qu’à partir du moment où nous avons cru en Christ, nous sommes entrés en alliance avec Dieu. Sa mort à la croix est un sacrifice pour notre rédemption. Christ est notre Rédempteur.
Pour ceux et celles qui croient en lui, ils ont des privilèges infinis que seule la Bible rapporte. Ces sont privilèges gratuits (grâce) que Dieu leur accorde en Christ. Ne mélangeons avec la révélation de Dieu avec nos rêves, culture, expériences, sensation.
Comme les chrétiens de Bérée, revenons toujours à la source, c’est à dire la Bible pour savoir ce que Dieu dit à notre sujet et sa volonté à notre égard.

8 commentaires