Tu aimeras ton prochain comme toi-même

Tu aimeras ton prochain comme toi-même

Dans sa parole, Jésus nous donne le commandement suivant :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Matthieu 22.39

  • Mais qu’est-ce que s’aimer soi-même ?
  • S’aimer soi même c’est s’accepter tel qu’on est
  • C’est aimer la créature de Dieu que nous sommes
  • Prendre soin de soi
  • Être en accord avec soi
  • Être en paix avec soi-même
  • Se respecter pour ne pas faire n’importe quoi
  • Ne pas se dévaloriser
  • Se pardonner


Mais, l’image de soi est souvent fonction de notre passé et quand on a été dévalorisé par le passé, il est difficile de s’aimer. Cependant, comme nous sommes tous aimés de Dieu (car Dieu a tant aimé le monde…), on peut compter sur son aide afin de nous aimer comme il nous aime.

Qui est notre prochain ?

C’est tout le monde : notre voisin de pallier, notre conjoint, notre collègue, nos frères et sœurs en Christ, les membres de notre famille, nos ennemis, un inconnu (exemple du bon Samaritain …). Il s’agit en fait toutes les personnes que le Seigneur met sur notre chemin, quelles que soient leurs conditions et en toutes circonstances.

Qu’est-ce qu’aimer son prochain ?

  • Aimer son prochain c’est aimer les autres et vouloir les aider
  • Être à leur écoute afin de répondre au mieux à leurs besoins
  • Partager leurs joies et leurs peines
  • Offrir aux autres son sourire, sa bonne humeur, son temps, son argent…
  • Être au service des autres
  • Être amené à supporter l’autre


Ce n’est pas toujours facile d’aimer ceux qui nous ont fait mal. Cependant, avec la grâce de Dieu et avec le temps, on peut pardonner et aimer son prochain comme Jésus nous l’a demandé.

Seigneur, par ton Saint-Esprit, permets-nous de te voir à travers nos frères et sœurs. Que nos cœurs s’ouvrent à ton amour inconditionnel, afin que nous nous aimions les uns les autres comme tu nous aimes.

Seigneur, viens nous apprendre à regarder aux cœurs et non aux apparences et donne-nous des cœurs purs, pour aimer notre prochain comme nous-mêmes.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

20 commentaires
  • AnthonyLaurent Il y a 1 année, 4 mois

    Amen !
  • Frédéric Jerome Il y a 1 année, 8 mois

    Il faut pour cela , éteindre un pouvoir que nous donne Lucifer , en abondance ,?car il est générateur de perdition. JUGER !!! Juger et encore juger. Je me souviens de ce passage qui parle de ces deux homme sourds , assis par terre, en Tran de discuter par geste. Arrive un homme qui gesticule dans tout les sens ,comme emflamé d’un feu invisible, il rit, saute , gesticule violemment , les deux sourds éclate de rire devant ce fou furieux, inbecile, démons, alcoolique , fou furieux ! ce disent-ils, Pourtant cette homme ne fessais rien de mal, il entendais sinplement de la musique, et il dansait . A MÉDITER DANS NOS RAPORT AVEC LES AUTRES
  • laurcaz Il y a 1 année, 9 mois

    dsl mais à part Malika987 ou autres, surpris de voir si peu d'emballement actuel dans notre sphère pour ce passage fondadeur + le fait que jesus est mort pour nous dans un acte ultime d'amour, pas que pour nous prouver qu'on le mérite pas (le verre à moitié vide) je rappelle la bible: le premier de tous les Commandements : tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Et le second, qui lui est SEMBLABLE est : tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a POINT d'autre Commandement PLUS GRAND. Toute la loi se résume à : fais aux autres ce qu tu voudrais qu'on te fasse. est-ce par ce que c'est évident que peu développent le sujet ou car tout le sacré programme d'une vie ? si qq chose nous diffère d'autres croyants, c'est ce principe non ? apres on passe direct à aimer l'enemi, sans meme etre passé par l'étape 1 qui consiste à approfondir comment aimer notre prochain, quitte à ne pas respecter le 'comme toi meme' cad basculer ds le masochisme (recommandé aux autres surtout). qui est notre prochain ? jesus ne donne pas un ex avec un enemi à aimer justement, mais un homme nin identifié, blessé, qu'un samaritain, vient aider avec son tps, son energie, sa compassion (et pas que prier -mal- pour lui et passer son chemin: combien de fois ds cette période terrible d'épreuve que je vis, j'ai vécu cela jusqu'à desesperer de l'état de nos églises) ca signifie surement qu'avant d'aimer notre enemi, c'est déjà bien d'aprendre à aimer ses prochains, venir en aider aux affligés, ne pas les juger (qu'est-ce qu'on en prend qd on galère), tout en s'aimant, en aimant Dieu qui va nous donner la grace d'arriver à tout cela. puis alors, équipé de ca aller jusqu'à aimer notre enemi en qui nous reconnaisons en realité l'homme bléssé que la samritain va soigner. qui peut me rassurer que cette notion est répandue ? (c'est l'amour qu'ils aurons les uns pour les autres que vous les reconnaitrez....) je suis découragé merci
  • Afficher tous les 20 commentaires