N’y a-t-il qu’une seule personne qui me soit destinée? n°8

N’y a-t-il qu’une seule personne qui me soit destinée? n°8
Article n°8

Cette question a fait couler beaucoup d’encre et a probablement été l’objet de débats passionnés. Je crois qu’une position trop catégorique dans un sens ou dans l’autre n’est pas satisfaisante. D’une part, il paraît clair que celui qui connaît le nombre de cheveux qui se trouvent sur nos têtes a une volonté première et parfaite pour chacun de nous.
Le mariage n’est une question ni secondaire, ni futile ; notre Père céleste a certainement dans sa pensée un plan précis pour celui-ci. D’autre part, la désobéissance humaine n’est pas du badinage ; elle attriste réellement Dieu. Cf. Mat. 23:37
La personne qu’il vous destine est libre de gérer sa vie avec tout ce que cela implique. Pour ne citer que les choix les plus en rapport avec la question, on peut citer la résistance à la conviction de l’Esprit en vue de la conversion, une attitude de libertinage ou un mauvais mariage. Que se passe-t-il si la personne que Dieu vous destine épouse quelqu’un d’autre, se suicide ou part comme chercheur d’or en Alaska ?
Etes-vous condamné au célibat ? Non, car Dieu est précisément celui qui recrée et établit de nouveaux plans à cause de la désobéissance humaine.

Avant de commencer des fréquentations, tout disciple de Christ devrait donc se poser deux questions capitales:
    1. Suis-je prêt(e) à faire la volonté de Dieu dans la carrière qu’il a pour moi?
    2. Suis-je prêt(e) à lui faire confiance pour qu’il me guide vers l’époux(se) qu’il me réserve afin de vivre une synergie à son service ?

La plupart des choix courageux et décisifs se font à ce moment-là. Une fois mariés, logés, meublés, salariés, avec un premier enfant à naître, une réorientation est beaucoup plus difficile à envisager. Elle devient quasiment impossible si l’un des partenaires n’est pas totalement consacré à Jésus-Christ. Mariage et carrières professionnelles, bien que celles-ci puissent être infiniment diverses tout en étant dans le plan de Dieu, sont souvent étroitement liés.

Un couple tiraillé entre le dieu de ce siècle et le Saint-Esprit se prépare, au mieux, une vie maussade, étant donné que " Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. " Mat. 6:24

Le but de tout disciple n’est pas d’être dans la volonté permissive de Dieu - ce que Dieu tolère, sans l’approuver pleinement - mais dans sa pleine volonté.

Beaucoup suggèrent aujourd’hui que le rôle de Dieu est de bénir ce que les hommes ont uni (et dans sa bonté et son humilité, il le fait...)! Mais le discours de Jésus est tout autre : " Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. " Mat. 19:6

Finalement certains se disent : je pense être appelé au mariage, mais je ne trouve personne !
 
Les qualités de Rébecca mentionnées en Genèse chapitre 24, que chacun peut méditer, donnent certainement une part de réponse à cette remarque. Elles sont loin d’être négligeables et sont aussi valables pour les hommes ! Voici celles qui ont retenu mon attention :
- Rébecca prenait soin de son aspect physique,
- elle s’est gardée sexuellement pure, pour l’être aimé,
- elle était travailleuse et fidèle dans l’ordinaire,
- elle était serviable,
- elle a fait preuve d’initiative et avait du caractère,
- elle était courageuse.

Dans le prochain article nous verrons les 3 rôles de la prière dans le choix d’un futur conjoint...
 
 
Téléchargez, lisez ou écoutez les livres de la série "Comment..." sur
http://carlobrugnoli.net
Disponibles et gratuits: "Porteurs de Vie", "Progresser avec Dieu" et "Une vie en couleur" à télécharger !

en partenariat avec : www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires