Pardonner, réparer, restaurer

Pardonner, réparer, restaurer

Le pardon est la base de notre foi en Christ. Il est mort pour nos péchés pour que nous puissions être pardonnés mais aussi pardonner à ceux qui nous ont offensés.

« Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père céleste ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. » Matthieu 6 :14-15 (Louis Segond, LS)

Le pardon n’est pas une option ! Que nous le ressentions ou non, c’est une décision !
Il relève d’un processus qui n’est pas instantané mais requiert plusieurs étapes :

Compter les blessures,
Évaluer les dégâts,
Les remettre entre les mains de Jésus en les Lui abandonnant complètement pour que l’offense soit transférée entre notre Dieu et l’offenseur.

Il faudra sans doute accepter que l’offenseur ne réalise jamais la douleur affligée. Ne pas s’accrocher à cette peine, c’est ne pas autoriser ce poison de souffrance à nous détruire de l’intérieur. Le pardon est une vraie libération, de l’intérieur vers l’extérieur !

Jésus va plus loin que l’étape du pardon. Malgré nos chutes, Lui nous redonne sa confiance !

Voilà une notion très difficile à embrasser, comment faire à nouveau confiance?

Bien sûr, je ne parle absolument pas ici d’une situation où la personne offensée serait mise en danger par l’offenseur! Le pardon reste une étape indispensable pour la victime, (parce que le pardon prend uniquement place entre Dieu et l’offensé et non entre l’offensé et l’offenseur…) mais la « victime » doit absolument se mettre en sécurité, ainsi que sa famille.

Regardons l’exemple de Pierre.

« Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » déclare « l’heureux » Pierre (Matthieu 16 :13-17). Il connaît vraiment Jésus et vit une marche par la foi qui est remarquable (sortie de la barque).

Jésus l’avertit : « Satan vous a réclamés pour vous cribler … Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point ; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères. » Luc 22 :31-33

Malgré sa relation intime, sa marche avec Jésus, Pierre va Le renier trois fois, avant le troisième chant du coq, comme Jésus le lui avait dit. « Il pleura amèrement. » Luc 22 :62

Il est facile d’imaginer les remords et les regrets qui ont du tourmenter Pierre, sa demande de pardon qui est montée vers le Père…
Au moment où les femmes viennent annoncer la résurrection de Jésus, tous les disciples ont du mal à les croire mais Pierre se lève promptement pour aller constater que le tombeau est vide, et là, il ne comprend toujours pas… (Luc 24 :9-12). Il est dans une période de grande confusion.

Le fougueux disciple a renié son Sauveur, mais Jésus ne le laisse pas de côté pour autant. Lors de sa troisième apparition après la résurrection, Jésus donne enfin l’opportunité à Pierre de réaffirmer son amour pour Lui. Il lui offre une possibilité de réparer, à la hauteur de la faute commise :

Par trois fois Pierre a renié, par trois fois, il va pouvoir « prouver » son amour. Il est alors « revenu », comme Jésus le lui avait dit (Luc 22 :33) et Il va être celui choisi pour prêcher lors du premier grand rassemblement de la Pentecôte. (Actes 2 :14)

Jésus lui a pardonné, lui a donné l’occasion de se « racheter » puis Il l’a restauré, complètement.

De nos jours, qui de nous aurait fait confiance à cet homme ? Je ne suis pas sûre que nos institutions l’auraient utilisé comme Dieu l’a fait.

Quelle leçon pour nous ! Lorsque le pardon est réel et complet, nous devons donner une chance à la personne qui nous a offensés de nous prouver son « retour ». Les étapes de ce prix à payer doivent être définies par la personne offensée, en proportion de la peine subie, bien sûr.

De quoi ai-je besoin pour pouvoir faire à nouveau confiance ? Et pendant combien de temps, il ou elle devra me prouver son « retour » ?
La période de réparation doit conduire à une restauration complète… Pierre n’a pas eu à payer toute sa vie sa trahison.

« … Les choses anciennes sont passées ;voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, … et qui nous as donné le ministère de la réconciliation. » 2 Corinthiens 5 :17-18

Le jour de la restauration devrait être un jour de célébration, une date à marquer dans le calendrier, comme le jour de la Pentecôte pour Pierre, pour que lorsque notre mémoire veut nous ramener dans le passé, ce soit le jour de la célébration qui devienne le souvenir lié à l’offense du passé.

N’est ce pas ce que Dieu fait avec nous ?
 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

19 commentaires
  • Jess89 Il y a 2 années, 11 mois

    Et si l'offenseur ne se soucie pas de son offense ou si en lui exposant cela, il prend l'impact de son acte a la legere?
  • elisabeth70 Il y a 4 années, 5 mois

    Alléluia ! Merci Seigneur car Tu t'es donné à la Croix pour chacun de nous ! Tu as porté le péché du monde et Tu nous as montré l'exemple pour que nous puissions agir comme Toi : pardonner et demander pardon pour que la communion avec Notre Père soit toujours forte, présente et que nous n'ayons plus à souffrir car Jésus a porté nos souffrances et nos douleurs à la Croix pour nous afin que nous soyons libérés. Seigneur, crée en nous un coeur pur et ne T'éloignes pas de nous afin que nous puissions vivre une vie abondante avec le Saint Esprit. Merci Seigneur pour nous avoir ouvert la porte de la grâce et d'avoir fixé un nouveau jour : aujourd'hui.
  • Fiora Fiora Il y a 7 années, 7 mois

    Merci pour ce message , que Dieu vous bénisse.
  • Stefano Caboni Il y a 8 années, 6 mois

    Chère soeur Rachel, j'ai apprécié votre méditation sur le pardon,( la plupart des autres aussi, d'ailleurs), mais il y a une chose dont vous devez être attentive; dans la parole il est écrit, Luc 22. 59- 60; " Environ une heure plus tard, un autre insistait: disant certainement cet homme était aussi avec lui, car il est galiléen. Pierre répondit; homme, je ne sais ce que tu dis. Au même instant comme il parlait encore, le cocq chanta." Attention, il n'est pas écrit que le cocq chanta 3 fois!!!Pierre renia Jésus trois fois; mais le cocq chanta une fois. Que le Seigneur vous bénisse. Stefano
  • touareg82 Il y a 8 années, 8 mois

    …et je voudrais appuyer avec vigueur, les affirmations du message pour leaders, du 1 septembre : que nous sommes tous appelés à être des serviteurs et des servantes !!! Et aussi j’ai remarqué que le précieux verset de 1 Cor. 3.9 «nous sommes ouvriers (et ouvrières) avec Dieu » est précédé et suivit dans le même passage, d’une nécessité vitale pour nos assemblés en francophonie de nos jours ! Dans d’autres traductions (Semeur, parole vivante…) cela est mis encore plus en évidence : « Nous qui œuvrons ensemble au service divin, nous ne sommes que des collaborateurs de Dieu, et vous, vous êtes le jardin qu’il cultive… » Cela me dit avec évidence que nos assemblées devrait-être avant tout une pépinière d’authentiques ministères au pluriel, d’arbres fruitiers dans leur diversité salutaire, de plantes et fleurs mâles et femelles, sinon comment peut-il y avoir de fruits ??? Ne serait-ce pas une, ou la cause de si peu de fruits sur notre veux continent ? Cela m’interroge encore une fois de plus sur le mystère du cultivateur qui est aussi terrain et plante… et du pasteur de cœur, qui reste avant tout brebis, soumis au Souverain Berger !!!
  • touareg82 Il y a 8 années, 8 mois

    Merci frère Eric-Vincent et Rachel! Je suis entièrement d'accord avec vous et cette position qui me semble très clairement en accord avec La Parole de Dieu! Repentons-nous de nos vieilles doctrines machistes qui s'appuient sur des versets sortis de leur contexte, pour justifier une autorité sensiblement abusive... et j'irais même plus loin: Cette doctrine erroné ne limite non seulement un service conjoint et constructif avec nos épouses dans l'église, mais aussi de toutes celles et tous ceux qui s'identifient dans "la bassesse de Sa servante" que nous illustre si bien Marie dans son précieux cantique, et de tous ceux et celles qui, se savent faibles en Celui qui nous Fortifie… Et aussi, celles et ceux, qui savent faire partie de la "Servante" qui est l'église dans son entier, corps et épouse de Christ! Repentons nous de nos drôles de corporations, venons a Jésus, a celui qui nous guérit et nous délivre de nos corps défigurés, blessés et meurtris!!! Repentons-nous de nos structures qui ont un homme (ou parfois aussi une femme) a la tête au lieu de Christ ! Je peu dire avec David : je soupire après Toi… après Ton autorité bienfaisante de souverain « homme » et Berger!!!
  • fanou Il y a 8 années, 9 mois

    la trahison est pire que tout!! merci Rachel de rappeler ce thème du pardon. Satan ne veut pas que les gens se pardonne, car lui il est le jardinier de l'amertume, du ressentiment, de la colère...pardonner requiert une vie avec jésus christ, c(est un vrai travail sur soi, beaucoup de lutte et de larmes seront versées jusqu'au but (oh j'en sais quelque chose). J'ai eu un vrai corps à corps avec moi même avant d'arriver à pardonner à mon mari toutes les années de blessures!!! gloire au Dieu très haut de m'avoir vaincu!!! TOUS les jours c'est un recommencement que Dieu nous aide à accomplir SA volonté. Le non pardon pourri la vie intérieure de celui qui le possède, alors debout allons au combat afin que satan morde la poussière."Vous n'avez pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations.." c'est jésus qui le dit!! Mon mari est merveilleux tant qu'il n'est pas manipulé par l'ennemi!! MAIS je veille avec l'aide de jésus à ne pas me tromper d'adversaire!!
  • titi72 Il y a 8 années, 9 mois

    C'est un thème plus que d'actualité pour nous autres ivoiriens, après la crise que nous venons de connaître. Dieu te bénisse, Femme de foi.
  • vipasame Il y a 8 années, 9 mois

    Merci Seigneur! Aide-moi a avoir le courage de pardonner mes freres et soeur. merci pour ce message d'encouragement. Sois Bénie Pasteur!
  • evangeliste1954 Il y a 8 années, 9 mois

    Je pense qu ' être une chrétienne c'est obéïr à la parole de DIEU . Il est dit " Je ne permets pas à une femme d' élever la voix dans l'église . Je regrette soeur RACHEL ,mais ta place n'est pas d'apporter le message de DIEU . L'humiliation précéde la bénédiction. Je prie pour toi .Frère MARCEL
    • jo24 Il y a 8 années, 6 mois

      Evangeliste 1954, je vous demande de relire les écritures, lorsque Paul a écrit ces paroles ce n'était pas pour que la femme n'enseigne pas, mais tout simplement pour qu'il règne l'ordre de Dieu dans la sinagogue. Vous allez pouvoir vous rendre compte que le Seigneur s'est servi de nombreuses femmes pour son oeuvre, d'ailleurs, dans les temps où nous sommes, regardez dans les assemblées et vous constaterez que les femmes sont bien plus nombreuses que les hommes. Comme vous dites, l'humilité précède la gloire". Ayons l'humilité, nous les hommes de reconnaitre que notre orgueil nous empêche bien souvent d'obéir aux ordres du Seigneur, nous sommes bien souvent comme le roi Achab qui a laissé aller une prophétesse devant lui à la guerre. N'oublions pas que c'est Dieu qui établit, et bénissons ses servantes qui sont bien plus sensibles au Saint-Esprit que nous et cela vient de Dieu.Soyez béni.
    • fanou Il y a 8 années, 9 mois

      oh la la 1954!! as-tu l'esprit de 1954?! l'époque où l'homme n'avait pas encore compris que la femme est son égale?! dans le monde chrétien la femme est bien sous l'autorité de son mari, si elle n'en a pas c'est sous l'autorité du pasteur de son église, d'accord, MAIS si on reprend la parole de Dieu, Déborah, rachel(justement), anne etc... ont eu un rôle. Arrêtons de brider les femmes sous prétexte que de vieux homme poussièreux de la foi réduis e à un certain esclavage religieux les femmes!! faisons la différence entre ce que l'apôtre Paul dit de sa propre autorité et quand io parle sous l'autorité de christ. Ce sont ces questions oiseuses qui nous font perdre notre temps et n'avancent à RIEN. Elles ne conduisent qu'au jugement inconsidéré. ET PUIS je croyais que le TOP servait à l'édification?????????? Les propos de Rachel ont dû être soumis à une autorité non??!!! SEIGNEUR je te prie afin que par ton esprit tu parle à tous ces hommes qui pensent avoir tout compris de ta parole, et qui asservices tant d'épouses et de soeurs, seigneur libère nous des dogmes afin que nous ne soyons pas des religieux
    • Gérard Il y a 8 années, 9 mois

      ce que fait notre soeur n'est pas prendre autorité sur le masculin. De plus ce qu'elle dit est selon DIEU il n'y a ni propos farfelu ni vulgarité et concerne les hommes comme les femmes. Actes18:26 Il se mit à parler librement dans la synagogue. Aquilas et Priscille, l'ayant entendu, le prirent avec eux, et lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu. Pricille ou Prisca était la femme d'aquilas Les femmes ont le droit d'enseigner les femmes et ce n'est pas interdit aux hommes d'écouter. Si nous voulons comprendre ce qu'est la nature féminine je crois que seul les femmes sensées cela vas de soi peuvent nous y aider à condition que prenons le temps de les écouter plutôt que de les baillonner. Fraternellement DIEU te bénisse
  • PrendstoutSeigneur Il y a 8 années, 9 mois

    C'est parceque nous sommes humains que nous avons besoin que l'offenseur se "rachète" à nos yeux, qu'il soit à la hauteur des tests que nous lui ferons passer avant de lui faire à nouveau confiance. Mais Dieu n'est pas ainsi. Il a tout payé à la croix pour que son pardon nous rachète aussi à ses yeux (Aucune bonne oeuvre ne peut le faire et le purgatoire n'existe pas!). Il nous fait d'emblée de nouveau confiance. Lorsque Thomas Edison inventa la première ampoule, fruit d'un travail acharné, il la confia à son serviteur. Mais ce dernier la cassa! Edison dût passer de nouveau des jours et des jours à fabriquer une nouvelle ampoule. Et la première chose qu'il fit, c'est la confier de nouveau à son serviteur... La Grâce rétablit le pécheur.
  • Akré Richmond Abri Il y a 8 années, 9 mois

    Dieu vous a inspiré pour ce message. Soyez bénie.
  • Evangeliste Delphin Kitengie Y. Il y a 8 années, 9 mois

    Que Dieu vous benisse et vous accorde encore sa grace. Ce message m'a fait comprendre une verite pour notre delivrance et notre benediction.
  • lerdami Il y a 8 années, 9 mois

    Bonjour Rachel, Merci pour ce rappel. Dis moi (nous) Comment interprètes-tu Actes 8/22 ? « Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, -'S'IL EST POSSIBLE' - @ Bientôt. Michel
    • fanou Il y a 8 années, 9 mois

      nous pensons rtoujours à ceux qui nous offensent, MAIS nous ne pensons pas à ce que NOUS faisons et qui blesse les autres. OUI nous avons besoin de sonder notre propre coeur, afin d'être délivré et guéri de ce qui se trouve tout au fond de ce coeur de chair. Quand j'ai entamé la démarche du pardon avec mon époux, le saint esprit m'a révélé des choses cachées que MOI j'avais faite à cet homme!!! j'ai du demander pardon à mon époux avant de lui dire que je le pardonnais pour toujours, il a fondu en larmes!! aujourd'hui encore quand je suis blessée, je me pose la question qu'ai-je fait moi , je vous assure que ça reconstruit. Soyez béni