Parlons de la pornographie

Parlons de la pornographie

Voici un sujet sur la pornographie. Je crois que beaucoup de personnes sont concernées par cette problématique qui touche un des aspects les plus intimes et personnels : notre sexualité, en particulier celle qui se vit en solitaire et cachée.
Pour beaucoup de personnes la pornographie est seulement le fait de regarder des films, des images ou photos, de lire des textes particulièrement excitants et de se masturber devant ou avec ces choses.
Or, le terme grec traduit par « pornographie » englobe toutes les formes  d'immoralités sexuelles, impudicité et impuretés.
Par exemple : acheter des films ou des « sex-toys », aller voir des prostituées, fréquenter des lieux où les gens sont nus dans le but de partages érotiques, c'est déjà cautionner des industries, des commerces, des actions que Dieu désapprouve. C'est aussi accepter que des femmes ou des hommes ou même des enfants deviennent pour des gens pervers des instruments de plaisir, des OBJETS qu'on peut manipuler à volonté.


La vérité concernant la pornographie, c’est que c’est profondément destructeur pour la personne qui l’utilise comme pour son entourage. Si nous en sommes esclaves ou victimes, il nous faut venir à Jésus qui nous aime et qui a donné sa vie pour nous sortir de ce fléau meurtrier. Il peut nous laver dans son précieux sang, changer notre vie, oui, nous délivrer et nous conduire dans un chemin de pureté, de sainteté, avec la possibilité de vivre une belle sexualité dans le cadre du mariage.

Le fait que la Bible dise que celui qui regarde une femme dans un esprit de convoitise a déjà commis un adultère avec elle sans même la toucher, nous montre que même ce qui est VIRTUEL est dangereux pour nous. La pornographie nous met donc en situation d'adultère. Voilà alors que, si nous sommes mariés, notre couple est donc en péril. Par contre, si nous sommes célibataires, la situation n’est pas moins grave car c’est en fait quelque chose de véritablement impur qui vient se graver dans notre cœur et qui va nous conduire à un esclavage et à des passions qu’hélas nous apporterons dans notre foyer au jour de notre mariage.

La Bible dit que le lit conjugal doit être exempt de toutes souillures. C'est que spirituellement, on ne doit pas emporter dans notre lit toutes les impuretés que nous avons regardées et les gestes que nous avons faits, que ce soit dans la situation actuelle de personne mariée ou bien dans notre ancienne condition de célibataire. En effet, toutes les pratiques sexuelles d’avant notre mariage qui ne sont pas réglées au moment du mariage, seront amenées au milieu du lit conjugal pour le malheur de ce nouveau couple. Il nous faut donc absolument venir à Jésus pour être entièrement purifiés et délivrés des anciennes pratiques qui étaient bien plus destructrices que réjouissantes. La pornographie nous souille donc et a des conséquences jusque dans notre vie de couple, même si notre conjoint ne sait pas ou ne participe pas.

La Bible nous dit que Dieu jugera les impudiques et les adultères. Il est présent dans le lieu secret, il s'intéresse à ce qu'on dit, pense, écrit, désire, fait… IL VOIT TOUT. Rien ne lui échappe. Ce que nous faisons dans le secret, dans le noir, quand nous sommes seuls et cachés, il le voit, il le sait. Donc, sortons de notre cachette pour venir, non pas devant celui qui veut nous juger et condamner, mais devant celui qui est notre Père, qui nous aime et qui veut nous sauver de ces choses destructrices.

Nous devrons rendre des comptes sur toutes ces choses. Autant le faire dès aujourd’hui, alors que nous sommes au jour de la grâce et du salut.

Ne cultivons plus ces secrets qui nous enferment dans une prison, ne courrons plus après ces pratiques qui n’ont qu’un seul but, celui de nous éloigner de Jésus.


Il y a un salut en Jésus-Christ pour tous ceux qui reconnaissent leurs péchés et qui les confessent, qui y renoncent, qui les abandonnent et qui désirent suivre le Seigneur dans la lumière et la vérité.
Toutes les formes d'immoralité sexuelle sont destructrices, avilissantes.
Cela nous rend esclave et malheureux. CE N'EST PAS LE PLAN DE DIEU POUR NOTRE VIE ET NOTRE SEXUALITE.

Que Dieu vienne en aide aujourd’hui au lecteur, à la lectrice qui se sentirait concerné(e) par ce sujet, pour ouvrir son cœur, demander du soutien, des conseils et pourquoi pas un accompagnement spirituel …

Pour vous aider, je vous encourage à suivre notre formation : Etre libéré de la pornographie

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Dans son livre, Jean-Marc Ferez décrit ce qu’il a compris de l’œuvre de Dieu envers ceux qui sont tombés pour diverses raisons. Au travers d’expériences quotidiennes vécues chaque matin, il tire des leçons spirituelles qui l’aident dans une démarche réelle et sincère de retour vers Dieu. 

Cliquez-ici pour commander le livre ! 

3 commentaires
  • FDM7777 Il y a 1 mois

    Savez-vous qu'en dehors de consécration, la situation de célibat n'a pas été du tout coutumier au temps de Jésus? Donc la pornographie telle qu'on la comprend n'existait pas dans les temps anciens. Il y avait des prostituées mais on n'est pas tout à fait dans le même cadre. Est-ce que Jésus a donc condamné la prostitution? Stricto sensu Il n'en a jamais eu l'occasion d'en parler. Nous devons donc procéder par déduction. Tant qu'il y a dépendance et perte de maîtrise de soi, cela semble évident qu'on est dans la zone rouge. Les personnes en couple sont dans l'infidélité donc pareil zone rouge est décrétée. Par contre, quand la dépendance n'est pas là, on est plutôt dans la zone grise. Clairement si un homme ou une femme sexué(e) et non accompagné(e) s'attarde devant une image ou une vidéo, ce n'est pas comme si le monde commençait à tourner dans l'autre sens. Pour ma part la meilleure panacée à la non-dépendance est tout simplement l'occupation par d'autre chose. Quand on est oisif on passe le temps devant la télé, en écoutant des conneries, en faisant des bêtises dont en regardant la pornographie jusqu'à en faire un idéal conjugal (ceci ne correspond pas en plus à la réalité).
  • danyak26 Il y a 1 mois

    J'aimerais donner mon témoignage de 13 années dans cette obscurité immonde. Certainement les détails pourrait aider à mieux étayer les impacts nocifs de cette prison.
  • rozange Il y a 1 mois

    Yes