Perles du texte original 1 - Comprendre

Perles du texte original 1 - Comprendre

Le verbe "comprendre" dans la Parabole du Semeur


Le Nouveau Testament rédigé en grec de l’époque recèle parfois des perles qu’aucune traduction ne peut transcrire simplement. D’ailleurs, une langue est un filet jeté sur la réalité des choses, une autre langue est un autre filet et il est rare que les mailles coïncident.

Dans l’évangile de Matthieu, chapitre 13, Jésus s’adresse en paraboles sur les conséquences de l’annonce du royaume des cieux dans le monde

Au verset 4, il dit à la foule: «un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent...».

Aux versets 18 et 19, Jésus dit à ses disciples: «écoutez ce que signifie la parabole du semeur. Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur».

En clair, si quelqu’un ne comprend pas la parole du royaume, le malin vient avec le droit de lui ôter cette bonne semence... Ce passage est repris avec force dans la narration de Luc 8:11-12: «La semence, c’est la parole de Dieu. Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient, et enlève de leur coeur la parole, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés».

Quoi penser ? c’est injuste ! Si je ne comprends pas la Parole de Dieu, cela signifie-t-il alors que je suis perdu ? Pourtant, Jésus ne s’est-il pas exclamé dans le sermon sur la montagne: «Heureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux est à eux» ? ( Matthieu 5:3 ).

Les versions Segond, TOB, français courant, celles de la Colombe du Semeur et même la traduction de Darby contiennent toutes le verbe «comprendre»... Allez comprendre !

C’est là que le texte grec nous vient en aide. Le mot «suninmi» traduit par «comprendre», était un verbe utilisé à l’époque par les couturières pour joindre, coudre deux bouts de tissus ensemble. Elles effectuaient la «synapsis», elles connectaient, liaient, faisaient un point de jonction entre deux matériaux distincts. Cette couture était durable.

L’on pourrait ainsi transcrire le verset de Matthieu 13:19 de la manière suivante:

«Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne fait pas l’effort d’accueillir le matériau divin pour l’intégrer à celui sa vie ( joindre son bout de tissu ), le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur».... c’est un langage imagé, mais ça a le mérite d’être compris !

Les paroles de Jésus prennent dorénavant tout leur sens.

Le Seigneur nous demande ainsi d’écouter sa parole, d’être réceptif et de faire l’effort de l’approcher pour la comprendre afin que nous parvenions, par sa grâce à la connaissance de son salut et à la construction d’une vie nouvelle.

Dans son immense amour, Dieu a laissé le libre arbitre à l’être humain. C’est lui et lui seul qui choisit, si oui ou non il veut faire l’effort de comprendre l’évangile libérateur qui lui est proposé, avec les conséquences que nous connaissons dorénavant. Le choix lui appartient, quelle liberté mais aussi quelle responsabilité !

Demandez à Dieu que votre coeur et votre esprit restent ouverts pour mieux COMPRENDRE sa grâce immense, son salut et ses enseignements afin de grandir en foi, en amour et en espérance.

Je vous encourage également à prier pour celles et ceux qui sont sur votre coeur afin que le Seigneur leur fasse le cadeau de s’ouvrir à lui. La vie vaut tellement la peine d’être vécue quand l’on fait l’effort de comprendre toutes les richesses qu’il a en réserve pour nous !

Soyez bénis.

 


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

27 commentaires