Peut-on recevoir le parler en langues avant d'être baptisé ?

Peut-on recevoir le parler en langues avant d'être baptisé ?

Est-ce le même processus pour tous les enfants de Dieu ou y a-t-il des variantes ?

De quoi parle-t-on ?

Le parler en langues est souvent le signe visible et habituel du baptême du Saint-Esprit, de l'action de l'Esprit de Dieu qui nous transforme et qui nous inspire de nouveaux mots pour prier.

Le baptême d'eau est le geste public qui montre qu'on est passé par la nouvelle naissance, qu'on reconnaît Jésus comme notre Sauveur et notre Seigneur.

Dans quel ordre ?

Pierre parlait encore quand le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. Tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de ce que le don du Saint-Esprit était déversé même sur les non-Juifs. En effet, ils les entendaient parler en langues et célébrer la grandeur de Dieu. Alors Pierre dit: «Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit tout comme nous ?» et il ordonna de les baptiser au nom du Seigneur. Actes 10.44-48

Cet exemple biblique nous montre un processus : 1. Baptême dans le Saint-Esprit. 2 Baptême d'eau.

Un autre exemple nous montre l'inverse : 

Quand les apôtres, restés à Jérusalem, apprirent que les Samaritains avaient accepté la Parole de Dieu, ils déléguèrent auprès d'eux Pierre et Jean. Dès leur arrivée, ceux-ci prièrent pour les nouveaux disciples afin qu'ils reçoivent le Saint-Esprit. En effet, il n'était encore descendu sur aucun d'eux : ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Pierre et Jean leur imposèrent donc les mains et ils reçurent l'Esprit-Saint. Actes 8.14-17

Dieu est souverain, l'Esprit souffle où il veut et ne se laisse pas enfermer dans des schémas humains.

Le problème est ailleurs 

Quelle est mon attitude vis-à-vis de mon Père céleste ? Serait-ce : Seigneur, bénis-moi d'abord, remplis-moi du Saint-Esprit puis j'obéirai au commandement de me faire baptiser ? Ou l'inverse : Pour être sûr que le Saint-Esprit me visite, je me fais d'abord baptiser, j'obéis pour qu'ensuite Dieu soit obligé de me bénir ? 

Entrer dans une attitude de marchandage avec Dieu n'est pas ce qu'il attend de nous.

Ce que Dieu demande 

Ce qui manifeste la gloire de mon Père, c'est que vous portiez beaucoup de fruit. Vous serez alors vraiment mes disciples. Jean 15.8

Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. Galates 5.22

En tant que disciples de Jésus, nés de nouveau, désirons ardemment servir Dieu, son Royaume et notre prochain. Demandons les outils nécessaires pour cela. Le don du Saint-Esprit et le parler en langues en est un. Il nous aidera à intercéder, à louer, à passer du temps en présence de Dieu. Et sans arrière-pensée, montrons notre obéissance et notre engagement en passant par l'eau du baptême.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
71 commentaires
  • ELIO Il y a 2 années, 11 mois

    Je pense que beaucoup sont dans la confusion lorsqu'ils confondent la "glossolalie" (voir le dictionnaire) avec la faculté de parler plusieurs langues étrangères, comme c'est le cas dans ce passage des Ecritures : Actes 2:1-11, après l'effusion du Saint-Esprit. Manifestation prophétique de cette puissance de l'Esprit de Dieu dans le cadre de son plan envers les nations qui sont sous le ciel : "Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre" (Actes 1:8). Evènement historique qui fait de Jérusalem l'épicentre de ce grand bruit qui atteint "les extrémités de la terre" (Marc 16:17). Cette même puissance en action à l'origine de la création, et lors de la confusion du langage de cette pensée unique qui motiva les constructeurs de la Tour de Babel. Cette même puissance, main de l'Eternel, qui engendra le Fils de la promesse, Puissance qui confond la science humaine. Quant à la glossolalie, manifestation personnelle qui n'apporte pas grand chose à l'édification de l'église selon l'Apôtre Paul, qui lui préfère, entre-autres, le ministère prophétique dont la véritable mission est de veiller sur la santé spirituelle de l'Eglise, étant en mesure de comprendre cet héritage qu'est la Révélation. Au demeurant tout le peuple de Dieu est prophète lorsqu'il témoigne du salut qui est en Jésus, le Fils de Dieu. Bien à vous dans le Seigneur.
  • Anne (de Bretagne) Il y a 4 années, 1 mois

    Bonjour. J'ai laissé un commentaire précédemment sous le nom 29d3b2be..... Je disais que je n'avais pas de religion même si j'ai été baptisée à huit jours (religion catholique). Je conteste l'appartenance à cette religion que personnellement je condamne, compte tenu de ce que je lis dans la Bible depuis disons…. depuis que je sais lire (56 ans) mais j'ai encore beaucoup à apprendre, je m'en rends compte tous les jours. Revenons au baptême, je ne condamne pas mon baptême, je suis profondément chrétienne mais on ne peut pas imposer une religion à un individu même pour ses enfants. La plupart des catholiques baptisent leurs enfants par tradition pas par conviction, certains - que je connais - disent même que Dieu n'existent pas. Mais ce n'est ce dont je voulais débattre. Vous m'intriguez avec votre "parler en langues". J'avoue que c'est bien la 1ère fois que j'entends parler de cela. Si je comprends bien on se met à parler une langue que normalement on ne connait pas ? Bon pas convaincue, un peu "spectacle" pour moi. Et visiblement ça ne se passe que chez "vous", pas entendu parler de cela dans d'autres religions. Vous pouvez m'en dire plus ? Merci et excellente journée à tous avec une mention particulière pour Ben Kevin qui m'a répondu personnellement. Anne (de Bretagne)
    • laudo Bénévole du Top Il y a 4 années, 1 mois

      Bonjour. Le parler en langues, c'est lorsque le Saint-Esprit nous inspire un nouveau langage, quelques mots ou sons pour le célébrer ou pour intercéder. Ce n'est pas une transe où l'on perdrait tout contrôle ni un truc ou l'on se force à "faire du bruit". Le parler en langues est donc un moyen de prier, pas un certificat de sainteté. Certains le pratiquent personnellement dans leurs moments de prière, d'autres en public, mais alors avec les restrictions ou conseils de Paul dans 1 Corinthiens 14. Notre Dieu est un Dieu de Paix.
  • laudo Bénévole du Top Il y a 4 années, 1 mois

    Bonjour. Au sujet du baptême d'eau et de son sens, vous pouvez lire la Question Taboue "Y a-t-il un âge minimum pour se faire baptiser ?"
  • Stéphanie Il y a 4 années, 1 mois

    Amen Amen Amen
  • Memona Il y a 4 années, 1 mois

    Bonjour ou bonsoir j'ai lu quelques commentaires Moi j'ai un certain âge j'ai étudié la bible avec les témoins assez longtemps, j'allais au culte Et là j'ai découvert les évangélistes Un miracle chaque jour,passe le mot Je regarde les vidéos et j'ai la foi en Jésus et en Jéhovah (dans la bible de Jérusalem c'est Yahvé) Donc voilà je me pose des questions J'habite en région parisienne dans le sud de Paris Et je vous remercie pour les réponses
  • Anne Daniel Il y a 4 années, 1 mois

    Super sujet ! Pour la part,j' ai reçu le baptême du Saint Esprit après le baptême d' eau et mon fils, lui,a d' abord reçu le baptême dans l' Esprit Saint en visionnant une émission d'EMCITV intitulée "Prières Inspirées" sur ce thème- là 😉 Il a ensuite cherché une église locale où il a pu vivre le baptême d' eau par immersion et j' ai eu l' immense joie d'y assister! Dieu agit différemment selon les personnes mais c'est le même Esprit Saint qui agit et glorifie le merveilleux Nom de Jésus 😉
  • Anne (de Bretagne) Il y a 4 années, 1 mois

    Il me semble que la priorité est la sincérité de la foi. En ce qui me concerne ma foi en Dieu est ma colonne vertébrale, je ne peux pas vivre sans. Mais je n'ai aucune religion, et je n'en veux pas, donc pour le baptême, un peu compliqué ou alors je me baptise moi-même. Bonne journée à tous.
    • ben kevin Il y a 4 années, 1 mois

      Oui Dieu choisi qui Il veut et envoi Son sauveur Jésus etc à qui Il veut. Je suis aussi embêté pour ce baptême :) J ai aussi pensé à essayer "seul", guidé par Dieu. Mais si Jésus lui meme a demandé à qqn d autre alors je sais pas. La prochaine fois que je vais à la rivière j espère y penser et on verra bien :) Salut à vous.
  • SolangeKamara Il y a 4 années, 1 mois

    Amen Père Celèste, merci pour le don du Saint Esprit. Je te rends grâce de ce que Tu m'avais accordé le baptême du Saint Esprit, avant le baptême de l'eau selon Ta propre volonté. Merci pour Ton amour mon Seigneur et mon Roi. Garde moi fidèle à toi mon Dieu.
  • Lika Il y a 4 années, 1 mois

    Très instructif. Dieu nous aide à le servir comme Il veut que nous le fassions au nom de Jésus !
  • Romulus Diéké Il y a 4 années, 1 mois

    J'ai été baptisé du Saint-Esprit bien longtemps avant d'être baptisé d'eau. Notre Dieu n'est pas stéréotypé. Soumettons de tout notre cœur à sa Parole, sa Puissance souveraine fait le reste
  • hope34 Il y a 4 années, 1 mois

    Un peu déstabilisée par cette pensée du jour qui apparait le lendemain de mon inscription à l'application. Baptisée depuis 10 ans je n'ai jamais été baptisée du feu. Ma meilleure amie a été baptisée du feu sous mes yeux, c'est le plus beau souvenir de ma vie, j'en ai encore des frissons. J'ai débuté dans une église où peu de temps après mon arrivée j'ai été baptisée, et nommée chantre pour mener les cultes. Durant ces deux années de dévouement total je me suis perdue entre les prophéties x et y, visions de mariage avec x à telle année, à tel âge. Ce qui était mal vu ou bien vu. Ce que Dieu m'appelait à faire ou ce que je faisais pour faire la bonne chrétienne. J'ai quitté l'église deux ans après. Voilà donc 8 ans que j'erre sans repère entre ma volonté de servir Dieu de me mettre à sa disposition, et mon impossibilité de me rendre dans une église sans avoir un sentiment de rejet. Je ne supporte pas d'entendre des "chabadabada" "chokolélélé", que l'on me demande mes coordonnées ou si je reviendrai, les prédictions aux airs de one man show ou l'humour se substitue à des paroles qui sont pourtant censées me faire grandir. Je sais que cela est excessif mais je pense dans le fond m'être réellement perdue. Puis après je m'en veux, nous ne sommes que des hommes, pourquoi tant d'intolérance face à cette imperfection qui justement nous définit en tant qu'êtres humains. Je pense que j'ai besoin de renouer avec Dieu seule, de me construire une intimité avec lui avant de pouvoir réintégrer une assemblée, pour rester fixée sur mon Dieu et rien d'autre. Mais même là....plus rien. L'amour, la reconnaissance, le respect, la crainte sont là, mais pas la prière, pas la lecture de la Bible. Cette errance commence à être longue, Dieu m'attend je le sens, mais je ne sais plus comment faire et où j'en suis.
    • FDM7777 Il y a 4 années, 1 mois

      Ne vous inquiétez pas. Le parler en langues n'est pas un don universel, et ne pas en avoir ne constitue en rien un signe de manque de baptême en l'Esprit. L'apôtre Paul consacre un chapitre fort instructif aux dons que les chrétiens "convoitent" tel un Graal (1 Corinthiens 12), et sa conclusion est "Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la charité/l'amour, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit.".
    • ChachouYaPas Il y a 4 années, 1 mois

      PRIE et chante chante se tout ton coeur loue se tout ton âme. Courage
  • Sophie Il y a 4 années, 1 mois

    Amen. J'ai été baptisée au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit et j'ai reçu le baptême d'eau par immersion totale en souhaitant être identifiée au Christ. Pourtant, j'ai l'impression que quand je me laisse aller à prier en langues, je ne suis pas inspirée. Cela m'amuse, je n'arrive pas à y croire. Comment être convaincue de l'utilité de ce style de prières. Sophie.
  • FB-amelie-carbila Il y a 4 années, 1 mois

    Le Bapteme c’est un engagement public qui montre qu’on est passé par la nouvelle naissance. Qu’on reconnaît JESUS comme nôtre Sauveur et Seigneur. Quant au parler en langues Dieu apprécie les prieres que nous lui adressons en langues inconnues et lorsque nous nous exprimons aussi par des soupirs. Aspirons au dons les meilleurs . Amen
  • yvonnedusud Il y a 4 années, 1 mois

    amen! magnifiquement résumé !merci!
  • FB.brigitte.pierson.52 Il y a 4 années, 1 mois

    je suis baptisée depuis le 26 novembre 2017 et je n"ai pas le parler en langues,qu'est ce qui ne vas pas chez mo?
    • yvonnedusud Il y a 4 années, 1 mois

      Dieu distribue ses dons comme Il l'entend!je suis chrétienne depuis de nombreuses années j'aime le Christ et dans mon église,ce n'est pas un critère qui fait de vous un chrétien:"A ceci tous reconnaîtront que vous êtes enfants de Dieu ,si vous avez de l'amour les uns pour les autres..."
  • GeorgetteKaleka Il y a 4 années, 1 mois

    J'ai reçu le parler en langues environ deux mois après mon baptême d'eau , mais j'ai entendu le Seigneur me parler avant même que je le rencontre ! Ce jour là je voulais me suicider , et si je suis là aujourd'hui , c'est grâce à Lui ! Dieu nous donne ce dont nous avons besoin au moment voulu par Lui !
  • mari53 Il y a 4 années, 1 mois

    le probleme c est que aujourdhui, on apprend à parler en langue et en fait, on est baptisé car on parle en langue et la vie ne change pas
    • yvonnedusud Il y a 4 années, 1 mois

      oui ..vous avez raison ..mais vous,choisissez de suivre,de croire et d'obéir Jésus ..Dieu ne nous demandera pas des comptes sur ceux qui sont dans la superficialité,les rites le paraître (pharisiens de la bible!)...vous,choisissez de méditer les écritures et priez d'un coeur sincère..soyez bénie!
  • Beloird01 Il y a 4 années, 1 mois

    David Pawson dans son livre intitulé les quatre étapes de la nouvelle naissance, traite largement du sujet. Un enseignement est disponible sur youtube
  • carliecarlie85 Il y a 4 années, 1 mois

    Toutefois, il me semble qu'on peut tout à fait être baptisé de l'Esprit en ayant un autre don que le parler en langues.
  • MarieJeanneL Il y a 4 années, 1 mois

    Nous sommes appelés à être des ouvriers de paix; l'épitre aux Corintiens après le chapitre 12 (les dons) enchaînes avec l'Amour; copie collé; 28C’est ainsi que Dieu a établi dans l’Eglise, premièrement des *apôtres, deuxièmement des *prophètes, troisièmement des enseignants ; puis viennent les dons suivants qu’il a faits à l’Eglise : les miracles, la guérison de malades, l’aide, la direction d’Eglise, le parler dans des langues inconnues. 29Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils *prophètes ? Tous sont-ils enseignants ? Tous font-ils faire des miracles ? 30Est-il donné à tous de guérir des malades, tous parlent-ils dans des langues inconnues ou tous les interprètent-ils ? Evidemment non ! 31Aspirez aux dons les meilleurs. Pour cela, je vais vous indiquer l’approche par excellence.
  • Claude-alain Turrian Il y a 4 années, 1 mois

    Nous faisons tous partie de l'église de Dieu est nôtre Seigneur Jésus Christ en est le Maître, comme nous sommes tous unique nous sommes tous différents avec nos dons et notre personnalité, ce qui fait que nous sommes tous à notre niveau des élément essentielle pour bâtir une solide construction avec l'architecte unique est parfait qui nous dirige dans chaque phase de la construction,ce qui est magnifique.Gloire à Dieu au Nom de Jésus Christ
  • MadoKilosoShabani Il y a 4 années, 1 mois

    Je ne parle pas en langue mais je fais tout ce que la parole de Dieu nous demande
  • AnnieFrancoise Il y a 4 années, 1 mois

    Si tu marche dans la crainte de Dieu le Saint Esprit va te toucher , et tu peux parler en langue sans être baptisée c est sûr merci d'exister
  • gisele Il y a 4 années, 1 mois

    Je ne connais pas ce genre de langage que de parler en langue en ne sachant ce que l on dit
  • pierre6 Il y a 4 années, 1 mois

    je répond oui et amen car c'est Jésus-Christ qui baptise dans le Saint-Esprit et IL sait pour quoi car c'est s'humilier devant Dieu! on ne comprend pas se qu'on dits, et le diable non plus; c'est Dieu seul qui comprend et c'est très importent c'est une protection contre le malin qu'on ne connais pas; Dieu nous protège Amen. Merci d'exister!!!
  • sigismondvanelem23 Il y a 4 années, 1 mois

    Gloire à Jésus qui baptise de l'Esprit ! Il est souverain et n'agit pas toujours suivant les schémas des hommes. En fait je suis béni par ce sujet.
  • Sandreta Il y a 4 années, 1 mois

    Merci Seigneur pour ce message qui nous rappelle quel don précieux est celui de recevoir ton Saint Esprit et que nous devons te rendre grâces et nous rendre disponibles pour Toi
  • FelixZogoAbela Il y a 4 années, 1 mois

    Je crois que l'esprit du Seigneur vient sur qui il veut et se manifester sans mesure .
  • FelixZogoAbela Il y a 4 années, 1 mois

    Merci
  • Sephora BOUANGA Il y a 4 années, 1 mois

    Donc pour répondre à la question et à la lumière des écritures, je dirais qu'il est possible d'avoir le parlé en langue avant d'être baptisé. Mais ma question est celle-ci : tous les chrétiens doivent avoir forcément le parlé en langue? Est-ce donné à tout le monde qui crois et accepte Jésus-Christ ?
  • Sephora BOUANGA Il y a 4 années, 1 mois

    La bible nous enseigne que Dieu a plusieurs manières d'agir avec nous et c'est à lui de décider qui, quand, et comment une personne peut recevoir le baptême du Saint-Esprit, car il est Dieu.
  • PowoviFolly-aboussa Il y a 4 années, 1 mois

    Celui qui ne parle pas en langue n'a pas le baptême du saint esprit ?
  • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 4 années, 1 mois

    Chaque chemin est personnel. J'ai été baptisée d'eau bébé selon la tradition de mes parents réformés. Ensuite, à 25 ans, j'ai reçu le baptême du feu sans m'y attendre. Une expérience inouïe, bouleversante et complètement hors de tout ce que je connaissais auparavant. J'ai eu des visions, vu des manifestations extraordinaires. J'ai parlé en langues ensuite et c'est quelque chose de fantastique parce que c'est une prière qui va directement de mon esprit à l'Esprit de Dieu, sans passer par mon cerveau. C'est une prière très puissante. Ma vie a totalement changé. Et puis, après avoir changé plusieurs fois d'églises et déménagé, j'ai fréquenté une église qui enseignait sur le baptême d'eau. Celui que j'ai reçu enfant n'étant que l'engagement de mes parents, j'ai voulu le recevoir comme un engagement personnel. Cela s'est passé en 2001, en même temps que mon mari qui s'était converti entre temps. Ce fût prodigieux. Lorsque j'ai été plongée dans l'eau, j'ai eu une vision. J'ai vu une porte, que j'ai franchie, et je suis passée de l'ombre à la lumière. J'ai eu la sensation de traverser la mort et d'entrer dans la Vie. Mon mari, lui, n'a rien vécu de spécial. Et pourtant, c'est un nouvel homme qui est sorti de l'eau, transformé, je peux en témoigner. Donc, je peux dire que les deux baptêmes sont nécessaires.
  • Jean BRIGNON Il y a 4 années, 1 mois

    Bonjour ! Le parlé en langue est-il le seul don de l'Esprit qui puisse confirmé que j'ai reçu le Saint-Esprit !? J'ai 74 ans, j'ai été baptisé alors que j'avais 15 ans par immersion dans un torrent Ardéchois. À aucun moment je n'ai douté que j'ai reçu le Saint-Esprit je n'ai pas reçu le parlé en langue, mais une véritable panoplie de dons que mon entourage apprécie. Je ne veux pas dire que je n'ai pas, comme un langage "secret" avec mon Dieu, comme dit Paul : des soupirs inexprimables dont peu de personnes parlent. Ne pensez pas que sois définitivement persuadé que j'ai raison et je n'en changerai pas ! Bien au contraire, si demain en priant avec mes sœur et mes frères je parle dans une langue que je ne connais pas, Alluia ! Gloire à Dieu !
  • rozange Il y a 4 années, 1 mois

    Alléluia
  • Ladislav Kral Il y a 4 années, 1 mois

    Je peux confirmer que ce don de parler en langue peut arriver avant le Baptême. Moi, personnellement j'été baptisé une ou deux semaines avant mon baptême lors d'une réunion de prières. Je ne m'attendais pas à cela, et je me demandais ce qu'il m'arrive. Gloire à Dieu pour ce cadeau.
    • Jean-Pierre Cohen Il y a 4 années, 1 mois

      Bonjour Ladislav, je confirme. J'ai été baptisé dans le Saint-Esprit alors que j'étais seul dans ma chambre en train de lire le livre des Actes. Je n'étais alors membre d'aucune église et je n'avais jamais entendu parler de cela. Je me suis demandé ce qui m'arrivait car je pensais avoir "pété un câble"... :-). Je riais et pleurais en même temps. C'était comme un coup de foudre... indescriptible! Par contre je n'ai pas vraiment parlé en langues, mais tous mes amis qui m'ont vu le jour d'après m'ont demandé ce qui m'était arrivé. Tous ont vu que j'étais complètement changé. C'est mon expérience, elle a été brutale. Pour d'autres, c'est tout en douceur, voire imperceptible, j'en suis aussi témoin. Il n'y a pas de norme. Dieu, fait ce qu'Il veut, comme Il veut, quand Il veut, avec qui Il veut. Il est souverain. Le plus important, c’est de pratiquer la justice, d’aimer la miséricorde et de marcher humblement avec Lui.
  • Jean-François Il y a 4 années, 1 mois

    adopter une attitude de disciple....celui qui se laisse enseigner par le maître Jésus....c'est pour moi la première attitude....il est à la fois l'Esprit et l'Amour....nous adoptons au fur et à mesure une attitude sensible à l'Esprit....et donc par conséquence à ce qui en est la manifestation...le Baptême, dans tout ce que cela comporte...notre obéissance...Jésus le montre lui-même ....les dons de l'Esprit, dont le parler en langue fait partie, mais qui n'est pas une obligation en soi....l'Esprit distribuant ses dons comme il l'entend, pour le bien de tous....l'important c'est que l'ensemble manifeste..la Gloire de notre Dieu ...Alléluia !
  • GeorgesLabont Il y a 4 années, 1 mois

    A la pentecôte, les disciples parlaient en langue, et chacun les comprenaient dans leurs langues maternelle. Mais dans nos églises évangéliques, on entend des charabias . Je crois que certaines personnes, veulent se faire passer pour ce qu'elles ne sont pas.
    • Jean-François Il y a 4 années, 1 mois

      A la pentecôte, lorsque les disciples ont été saisis par l' Esprit Saint, il ne s'agit pas du " parler en langue " comme une langue propre à chacun, dont on a pas la maîtrise, ni la compréhension. qui donne lieu à la nécessité parfois d'interprétation...c'est une expérience certes personnel mais comme tous les dons de l'Esprit...pour le bien de tous,.qui fait appel aussi au discernement..."Ils se mirent à parler d'autres langues " ils ont été dotés de la capacité de parler des langues qui n'étaient pas celle de leur origine....il y avait à Jérusalem des juifs pieux venus de toutes les nations qui sont sous le ciel " Acte 2..4-9 C'est pourtant aussi un don de l Esprit, mais d'une autre nature...soyez béni JF
    • carliecarlie85 Il y a 4 années, 1 mois

      Parce qu'il y a différents types de parler en langues. ça peut être des langues terrestres ou célestes. Et Certaines personnes aujourd'hui qui parlent en langues parlent effectivement des langues terrestres. Et permettez moi de vous dire que vous prenez un gros risque de blasphémer contre l'Esprit de Dieu en le qualifiant de "charabias".
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 4 années, 1 mois

      Il est fort probable que des gens baragouinent pour imiter d'autres qui parlent en langues. Cela n'enlève pas la valeur du parler en langues. Personnellement, je l'ai demandé à Dieu quelque temps après avoir reçu le baptême de feu. J'étais seule dans mon lit et c'est arrivé. J'ai commencé à dire des choses comme un bébé, puis j'ai eu l'impression que je parlais une langue asiatique et eu une crise de fou-rires très forte. Depuis, je parle souvent en langues, mais la plupart du temps seule parce que c'est une langue qui va de soi à Dieu, inspirée par l'Esprit. Je pense que c'est une prière pure et parfaite parce qu'elle ne passe pas par notre cerveau. Donc, pas de filtre, pas de pensées tordues, d'interprétations ou de tentatives d'amadouer, de négocier et que sais-je. Si je parle en langues en public, c'est que nous sommes en train de prier et soudain, il y a comme un besoin de beaucoup de participants de parler en langues. Il suffit d'ouvrir la bouche et cela vient. Donc, cela monte vers Dieu comme un parfum. Parfois, j'ai assisté à une traduction. C'est assez impressionnant. Par exemple, nous étions quelques amis à prier ensemble. Un de nos amis a dû amener quelqu'un à la gare. Pendant ce temps, un autre nous a dit des versets qu'il avait reçu de Dieu. L'ami parti est revenu de la gare continuer de prier avec nous. Un troisième a soudain prié en langues avec une voix forte. Et l'ami qui venait de revenir a dit que c'était tels versets. Les mêmes qui avaient été transmis alors qu'il était absent!
    • Nanou38 Bénévole du Top Il y a 4 années, 1 mois

      Il est important parfois que l'interprétation soit donnée, afin que chacun puisse être édifié. Car sinon le "charabia" comme vous dites n'est constructif que pour celui qui le dit. Ceci dit, ne croyons rien sur les uns et les autres, seul Dieu sait, restons humbles.
    • Danakim Il y a 4 années, 1 mois

      Celui qui parle en langue s’edifie aussi lui même.est ce donc systématique que cela soit compris ou interprété par les autres ? Je pense que les choses de l’esprit sont au delà de notre compréhension,il faut juste les vivre et arrêter les logiques et raisonnements. Loin de moi la prétention de connaître ce domaine.soyez béni
  • sophianta Il y a 4 années, 1 mois

    Je ne crois pas que l'on ait besoin de parler en langues pour prouver qu'on a l'onction du Saint-Esprit en soit lorsqu'on a reçu le salut en Christ. Une personne qui confesse Jésus-Christ comme son Sauveur a le devoir de le confirmer ouvertement par le baptême. Le baptême ne sauve pas mais c'est la symbolique de la mort et le résurrection de Christ ainsi on sort de l'eau pour s'engager dans une nouveauté de vie avec Jésus-Christ. Le baptisé (e) remet donc sa nouvelle vie sous la direction de l'Esprit-Saint de Christ. La bible nous dis que c'est le Saint-Esprit qui nous souffle par des "murmures qui ne peuvent s'exprimer " ce que nous devons dire dans nos prières, car nous-mêmes ne savons pas prier. C'est cette parole de Dieu qui nous dit aussi que les langues cesseront... et que seule la charité demeurera. Lorsque Jésus vivait sur terre, ses Apôtres bénéficiaient de sa puissance mais une foi arrêté et mit à mort, certains l'ont renié et d'autres ont douté ou avaient peur jusqu'à ce que le Saint-Esprit, le consolateur promis, descende sur eux. Ceux qui l'ont reçu avaient préalablement cru en JésusChrist soit Juifs, soit grecs ou autre. Les langues doivent servir d'exhortation dans l'L'Eglise pour ce faire elles doivent être compréhensibles ou traduites pour la compréhension de tous : est-ce le cas dans "le parler en langues "?
    • Jean-François Il y a 4 années, 1 mois

      Vous avez raison, le " parler en langue " n'est pas le seul critère pour vivre l'effusion de l'Esprit...Dès l'instant ou nous répondons à la Grâce en Jésus, nous sommes au bénéfice de l'Esprit Saint...L'Evangile nous le démontre constamment dans la relation du Seigneur avec les siens...il n' y a rien de nouveau sous le soleil aujourd'hui...
  • Emmanuel Latsague Il y a 4 années, 1 mois

    J'ai été baptisé avant de parler en langues. Je crois qu'il n'y a pas d'ordre précis sinon celui de se repentir et se faire baptiser dans le nom de Jésus le Nazaréen. Au milieu de tout ça Dieu fait ce qu'il veut. Il est tout de même possible d'expérimenter la présence du Seigneur sans être baptisé. Le témoignage public est de notre responsabilité tandis que Dieu agréé celui qu'il veut agréer.
  • Christian Vagney Il y a 4 années, 1 mois

    Le parler en langues est-il obligatoire et "preuve" que le St Esprit est en nous ? Je ne parle pas en langue, mais suis persuadé que le Seigneur m'a donné d'autres Dons par le St Esprit qui est en moi. Est-ce que je le trompe ? Soyez bénis
    • Ly Lo Il y a 4 années, 1 mois

      Il est écrit dans la Bible que tous les croyants ne recevront pas ce don : « Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils docteurs ? Tous ont-ils le don des miracles ? Tous ont-ils le don des guérisons ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ? » 1 Corinthiens 12, 28-30. Nous voyons ici que seuls quelques-uns reçoivent le don du parler en langues, de la même manière que seuls quelques-uns sont appelés à être des apôtres, etc.. Comme tous les dons de l’Esprit, le don du parler en langue n’est pas nécessairement un signe de maturité spirituelle. Beaucoup de Corinthiens parlaient en langue, pourtant Paul les qualifiaient d’ « enfants spirituels ». (1 Corinthiens 3, 1) Quand ce don est utilisé de manière bonne et appropriée, il peut servir pour l’édification personnelle et pour l’édification de tous ceux qui font partie du corps de Christ.
    • Christian Vagney Il y a 4 années, 1 mois

      Merci Chers frères et sœurs pour vos réponses et commentaires. Certaines fois le malin veut nous faire croire que le parler en langues est une preuve indispensables de notre baptême dans l'Esprit de Dieu, Ne le laissons pas nous troubler et laissons nous guider par La Parole ! Que Dieu vous bénisse.
    • Jean-Pierre Cohen Il y a 4 années, 1 mois

      Bonjour, je ne pense pas que le parler en langues soit obligatoire et preuve du don du Saint-Esprit. Voir mes réponses ci-dessous. Soyez béni
  • hervé Il y a 4 années, 1 mois

    Je crois que l'on peut recevoir le Saint Esprit sans parler en langue . Tous parlent ils en langue aspirez aux dons les meilleurs. Je sais que le Saint Esprit habite en moi. Il se manifeste de plusieurs manières par des songes des visions des prophéties. J'ai entendu Dieu me parler souvent.
    • Jean-Pierre Cohen Il y a 4 années, 1 mois

      Bonjour Hervé, oui, on peut recevoir le Saint-Esprit sans parler en langues. D'après ce que je comprends des Écritures, le don du Saint-Esprit correspond à la nouvelle naissance et, comme le dit cet article, la preuve que l'on est né de nouveau se manifeste par le fruit de l'Esprit dans notre vie : l’Amour. Au fur et à mesure de notre croissance spirituelle qui se manifestera principalement par ce fruit, nous vivrons une vie de plénitude qui correspond à l’exhortation: "soyez (continuellement) remplis du Saint-Esprit". Les dons spirituels viendront naturellement.
  • Jean-Pierre Cohen Il y a 4 années, 1 mois

    Je ne suis pas d'accord avec cet article. A la lecture des Écritures , je pense que la nouvelle naissance et le baptême dans le Saint-Esprit sont une seule et unique expérience. Cette doctrine de la seconde expérience me parait donc ne pas correspondre aux Écritures. La doctrine enseignant que le parler en langues est le seul signe initial du baptême dans le Saint-Esprit est encore moins fondée. J'ai lu et écouté attentivement de nombreuses interprétations défendant cette doctrine et les arguments me semblent biaisés ou tronqués. De plus, elle a un effet pervers car certains parlent en langues par mimétisme et croient ainsi avoir été baptisés dans le Saint-Esprit alors qu'ils ne sont même pas nés de nouveau. C'est d'autant plus grave que certains peuvent se voir confier des ministères. Cette doctrine me parait donc très dangereuse et pernicieuse.
    • Jean-François Il y a 4 années, 1 mois

      nous avons en effet besoin de discernement pour reconnaître le " parler en langue " comme étant authentique....d’où la nécessité d'interprétation...les expériences dans ce domaine purement personnelles sont à aborder avec une grande prudence...l'effusion de l'esprit, ne vient pas toujours de l'Esprit.......
    • Sarah Pinto Stanislas Il y a 4 années, 1 mois

      Bonjour Jean-Pierre, Je rejoins ton point de vue. Moi, j'ai été baptisée il ya 2 ans et c'est vrai que j'ai vu ma vie prendre un virage vertigineux mais je ne parle pas en langues.... Nous sommes le temple du Saint Esprit et celui-ci nous octroie les dons qu'il désire. Ces 'dons' pourront même nous paraître 'anodins' et pourtant si grands dans les mains de Dieu. Moi, en ce qui me concerne, je ne suis pas à la recherche à tout prix de manifestations particulières, d'ailleurs, je ne vois ni dis rien de 'particulier' je sais que notre Père se sert beaucoup de ses enfants à leur insue....et c'est après coup qu'on s'en compte... Le Seigneur nous utilise très souvent dans l'ombre. C'est en tout cas ce que j'ai pu constater. Sois béni Jean-Pierre !
  • Memona Il y a 4 années, 1 mois

    Bonjour j'aimerai savoir si on peut se faire baptiser à n'importe quel âge et s'il est obligatoire d'avoir un parrain ou une marraine , c'est un point d'achoppement pour moi .je vous remercie pour la réponse
    • Jean-François Il y a 4 années, 1 mois

      foi dans une engagement en Jésus de manière personnelle. pour aimer le suivre...pour progresser et avoir la notion de la communauté de l'église, il devrait se trouver autour de soi des frères et sœurs pour nous épauler, nous encourager par leur exemple et leurs conseils....nous sommes tous appelés à être un peu les parrains des uns des autres...
    • GeorgetteKaleka Il y a 4 années, 1 mois

      Jésus s'est fait baptiser alors qu'Il était un adulte , le baptême c'est juste un acte par lequel tu déclare renoncer à cette vie de péchés pour recevoir la Vie du Seigneur !
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 4 années, 1 mois

      Je ne suis pas une spécialiste mais je suis convertie depuis 1992, donc j'ai de l'expérience. Déjà de quel baptême parles-tu? Le baptême de feu, celui que l'Esprit donne peut arriver n'importe quand. Le baptême d'eau devrait être reçu lorsqu'on est assez mûr pour comprendre l'engagement qu'on prend avec Dieu devant le monde. Donc, pas lorsqu'on est bébé ou petit enfant. Ensuite, concernant le parrain ou la marraine, cela dépend de ton église. Catholiques et réformés en ont puisqu'ils font des baptêmes d'enfants. Dans les églises évangéliques et certaines églises réformées qui baptisent des ados ou des adultes, pas ou rarement. Dans la Bible, les baptisés d'eau et/ou de feu n'ont pas de parrain ou de marraine. On n'y baptise pas d'enfants.
    • Danakim Il y a 4 années, 1 mois

      Je pense qu’à partir du moment où on a l’age de la raison et De comprendre la mission de jésus sur terre on peut se baptiser.le baptême est un choix par obéissance pour une nouvelle vie en Jésus-Christ.en ce qui est des parents spirituels je ne vois pas d’obligation pour le baptême.
    • Jean-Pierre Cohen Il y a 4 années, 1 mois

      Bonjour Memona, le baptême est un engagement public, résultat d'une conviction personnelle ce qui implique qu'il n'est pas pour les enfants. Mieux vaut attendre une certaine maturité. Il n'est pas nécessaire d'avoir de parrain ou marraine.
    • Emmanuel Latsague Il y a 4 années, 1 mois

      Bonjour ! Si tu prends l'histoire du centenier (actes 10:1-48) tu verras que ceux qui se firent baptiser n'étaient pas tous du même âge. Le baptême est un acte de témoignage public de sa propre mort au péché (symbole de noyade) et résurrection en Jésus (symbole de respiration en sortant de l'eau). Nous autres non juifs avons le privilège du salut dans la simplicité. Il n'est plus question de religion pour pratiquer un culte d'adoration mais d'Amour envers notre Créateur et notre Sauveur. Relis aussi Actes 19:1-6. Tu verras que celui qui cherche le Seigneur de tout son cœur le trouve aussi par le biais du baptême. Ne te laisse pas troubler car Dieu parle tantôt d'une façon et tantôt d'une autre.