Pourquoi Quittent-Ils L'église?

Pourquoi Quittent-Ils L'église?

Depuis que nous avons déménagé de la Côte d'Azur pour aller vivre à Paris, nous avons eu peu d'opportunités de redescendre dans le Sud et de visiter l'une de nos anciennes églises. Mais dernièrement, l'occasion s'est présentée et c'était un vrai plaisir de retrouver plusieurs de nos frères et sœurs avec lesquels nous avions vécu des moments-clef de notre assemblée.

Cependant, nous avons aussi eu des regrets : quasiment tous les ados du groupe de notre fille – aujourd'hui jeunes adultes – étaient absents ; renseignements pris, on nous a dit qu'ils ne pratiquaient plus une foi active. Des amis d'autres églises m'ont dit que la même chose s'était produite chez eux.

 

Pourquoi est-ce arrivé, me suis-je demandée ?


 

Le pasteur JK Allen, président d'une école biblique et père de cinq enfants s'est senti très concerné par ce phénomène des jeunes adultes qui quittent l'église ; il a lu de nombreuses recherches sur le sujet, et il propose plusieurs idées. Pour lui, les théories seules ne suffisent pas.

Premièrement, il pense que beaucoup de jeunes partent parce qu'ils ne se sont jamais convertis.

L'Apôtre Paul a écrit : 'Faites donc vous-mêmes votre propre critique, et examinez-vous, pour voir si vous vivez dans la foi'. La pseudo-conversion a toujours existé mais le style de vie des jeunes d'aujourd'hui les prédispose plus facilement à quitter l'église. Personnellement, je crois que ceci ne s'applique pas uniquement aux jeunes adultes ; la majorité d'entre nous menons une vie trépidante, sollicités sans cesse par toutes sortes d'outils technologiques plus intéressants les uns que les autres, tout cela pouvant nous prédisposer un jour ou l'autre à quitter l'église.


 

Néanmoins, les observations du pasteur JK Allen rencontrent un écho en moi. Tout comme l'école, l'église n'est pas responsable de l'éducation de nos enfants. En tant que parents, nous devons chérir notre église devant nos enfants. C'est important de garder notre langue au sujet de notre pasteur et des membres de l'église ; de s'abstenir des critiques et des sarcasmes – au fait, c'est un bon principe de garder notre langue en toute circonstance, non ?

Comment nos enfants peuvent-ils aimer leur église, la Parole, la fraternisation... et ensuite dévouer leur vie, leur temps et leur ressources dans l'église si nous la dénigrons constamment ?


 

Le pasteur Allen trouve qu'un grand nombre de jeunes adultes n'ont jamais expérimenté une vraie vie d'église, tous ensemble en tant que corps de Christ. Beaucoup parmi eux ont commencé à fréquenter l'église dans un groupe approprié à leur âge, allant ensuite chaque année de groupe en groupe jusqu'au groupe d'ados. Dans toutes les églises que nous avons fréquenté, c'est vrai qu'il en était ainsi.

 

Ils n'ont jamais connu les prières de Tante Jeanne qui racontait tout ce qui s'était passé durant sa semaine, ni Pépé Henri, certes un peu rigide mais d'une grande sensibilité. Ils ne connaissaient pas non plus la joyeuse Berthe ou le gentil Raymond, la mémé Alice, généreuse mais un peu légaliste (oui, oui, ça existe !), la chaleureuse Bernadette, friande des câlins des petits...

 

Ils n'ont participé que rarement au partage de La Parole, réunis avec tous les membres de l'assemblée, et ils n'ont pas vu, ni compris la signification de la Table du Seigneur. Bref, ils ont eu l'impression de ne pas appartenir à l'église, ne se sentant pas pleinement intégrés dans la congrégation. Ce qui fait que – rendus adultes – ils sont devenus peu enclins à intégrer l'église.

 

Bien évidemment, il est important de rassembler les enfants dans des groupes adaptés à leur âge. Les adultes aussi ont besoin d'écouter la Parole sans être distraits par des enfants qui bougent, qui parlent, ou qui pleurent. Mais ces groupes ne doivent pas remplacer l'Eglise en tant que corps de Christ. Il nous faut des moments où nous sommes tous ensemble, unis, comme la famille de Dieu que nous sommes.


 

Cela ne serait pas juste de ma part de ne pas saluer l'énorme travail et le dévouement de tous les moniteurs et monitrices des 'écoles du dimanche'. Je connais leur affection et les efforts qu'ils font pour nos enfants ; ma fille en a énormément profité ; et je leur en suis tellement reconnaissante ! Mais je sais aussi qu'il y en a beaucoup qui quittent ce ministère parce que cela leur demande un investissement important ou bien qu'ils ne se sentent pas appréciés, valorisés par les responsables de l'église. Quelque part il faudrait faire tout notre possible pour alléger leur charge et leur dire régulièrement toute notre appréciation du super travail qu'ils font pour que nos enfants grandissent en connaissance dans la Parole de Dieu.

 

Quelle était la beauté des premières églises, dans le Nouveau Testament ? Selon moi, ça devait être sa diversité. Il y avait des Juifs, des Gentils, des jeunes, des vieux, des riches, des pauvres, des fougueux et des calmes ; unis tous ensemble, comme le corps de Christ.

Les enfants font partie de cette belle diversité et il est nécessaire que nous cultivions leur participation dès le début de leur vie dans l'église.

 

Love,


 

 

 

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
43 commentaires
  • pierre6 Il y a 10 années, 2 mois

    Oui c'est vrai y a pas d'Eglise de parfaite puisque l'Eglise c'est nous et nul n'est parfait : mais aussi le plus important y faut prier avec les enfants à la maison et lire la parole avec eux et la méditer aussi avec eux; les parents on aussi leur par de responsabilité envers les enfants car ils aurons des comptes à rendre apprêt. Que Dieu nous fassent grâce et Lui demander le discernement spirituelle. Lire 2 CORINTHIENS: 5- verset 17 à 21!!!!!!!!!!!!
  • Sharmion Il y a 10 années, 3 mois

    Chère SalomeFaithLove, Je vous remercie beaucoup d'avoir partagé votre expérience, qui nous aide aussi de prendre conscience. Par contre, il n'existe pas une église parfaite...parce que nous ne sommes pas parfaits; mais nous sommes en route. C'est important de partager notre foi ensemble...mais il faut aussi chercher ceux et celles qui vont vous édifier, encourager, et oui, vous corriger s'il fallait. Toute seule....c'est difficile. Je prie que vous trouverez l'église qui s'occupera de vos besoins particuliers. Il y a des églises qui ont les orientations dont Dieu les à données....les missions, les familles, les oeuvres etc. etc Mais j'insiste que les églises doivent faire la place pour les jeunes, parce qu'ils nous portent tant de choses aussi! Encore, merci à vous. J'apprécie votre réflexion et courage d'écrire vos sentiments à ce sujet à un si jeune age!
  • SalomeFaithLove Il y a 10 années, 3 mois

    Merci à toi aussi Clelie22 pour ton temoignage ! J'ai 17 ans et je vis la même chose que vous lorsque vous aviez 17ans. Il m'arrive encore (et Dieu sait combien) de tout abandonner mais votre temoignage me rassure et me renforce. Merci à vous et soyez béni ! :)
  • SalomeFaithLove Il y a 10 années, 3 mois

    Je suis une ado de 17 ans et je ne vais pas à l'Eglise. Cependant je fais des efforts pour garder des moments avec Dieu chez moi. Pourquoi je ne vais pas à l'Eglise ? La principale raison est dans le texte: j'ai entendu de très mauvais echos sur l'Eglise de la part de mon père et à chaque fois que ma mère rentre de l'Eglise c'est pour l'entendre parler de ses soi-disants de ses freres et soeurs en Christ en bien et en mal. Et si ce n'etait pas ça, critiquer les mauvaises repartitions du service... C'est donc ça l'Eglise me disais-je, un lieu d'hypocrite ? Quand j'etais petite, et même encore 2 ans auparavant, j'allais dans ces groupes d'ado. Mais aujourd'hui je vous avoue que je ne me suis jamais sentie à l'aise. Maintenant, je pense y retourner car parfois je laisse tout tomber car je ne suis pas entourée par des aînés qui pourraient prier avec et me soutenir quand ça pas... Prier seule, c'est bien, mais je suis sûre que c'est mieux de prier à plusieurs n'est-ce pas ?
  • Pamou Il y a 10 années, 3 mois

    Je crois aussi personnellement que peu de gens dans nos églises prient régulièrement pour les jeunes......autres que les jeunes de leur famille. Une liste de noms dans notre Bible serait utile.... Mais bien sûr d'autres raisons énoncées dans les commentaires sont à prendre en considération...
  • cedrics Il y a 10 années, 3 mois

    Je me souviens de cette époque au début de ma foi où j'étais entouré de gens qui ne savaient que critiquer l'église; Étant eux mêmes membres actifs. Ma foi était en danger mais le Seigneur m'en a préservé et je ne me suis pas découragé. On est toujours prêts à critiquer les membres du" clergé" à tort et à travers. C'est si facile pour nous, nous nous plaçons sur notre piédestal et les jetons la pierre. Ce que l'autre doit faire est toujours facile. Nous n'avons aucune responsabilité, seuls les autres(pasteurs, anciens...) en ont.
  • SELEMANI Il y a 10 années, 3 mois

    Chère amie, C'est avec beaucoup de d'attention et de considération que j'ai parcouru votre commentaire suite à ce sujet qui nous préoccupe tous. En effet, nous vivons dans une période où tous ceux qui se font appelé chrétiens, n'ont pas forcément l'Esprit de Christ... Beaucoup vivent une foi collective, jamais de face à face personnelle avec Dieu, et se laisse embrigader dans des courants douteux... La Bible nous dit, à propos de chrétiens de Berée, qu'ils examinaient tout ce que les apôtres leur enseignaient... Lorsque vous indexez le Ps Yvan de ICC, vous avez , comme les chrétiens de Bérée, sondez les écritures, et êtes arrivée à la conclusion que le message d'ICC est erronée et hérétique? Apprenons à examiner les écritures nous même, en toute sincérité et honnêteté, et nous serons affranchis...
  • Kanelle Il y a 10 années, 3 mois

    Samy les dérives existent en France aussi ou l'évangile de prospérité est enseigné avec des messages comme"Plus vous semez plus vous récolterez"..."si vous donnez 100€ dans la corbeille, Dieu vous enverra 1000 dans les prochains jours"... Dieu aime l'argent mais déteste l'amour de l'argent"... Des nombreux chrétiens se ruinent au profit des théologiens de la prospérité comme Castanou(ICC) et ceux qu'il a formé ainsi que Nuno Pedro. Quelques enfants de Dieu ont pris conscience du piège et ont pu s'en sortir. Que le Saint Esprit puisse continuer d'en éclairer. Voilà des raisons valables pour que nos jeunes et les autres fuient ce type d'église.
    • pakitm Il y a 7 années, 11 mois

      Sois béni . http://www.jba.gr/French/La-d%C3%AEme-le-fait-de-donner-et-le-nouveau-testament/Pourquoi-la-d%C3%AEme-n%E2%80%99est-elle-plus-pour-le-croyant-du-Nouveau-Testament.htm
  • Clelie22 Il y a 10 années, 3 mois

    Nous avons le même "problème", dans l'église où je vais : nous avons du mal à garder les ados, une fois qu'ils ne sont plus contraints de venir par leurs parents. Mais je crois aussi que cela peut-être un passage. Si je m'inspire de mon cas personnel, j'ai commencé à aller à l'église quand j'étais enfant. A l'adolescence, j'ai quasiment cessé d'y aller. Puis, à 17 ans, Dieu a profité d'un passage difficile de ma vie pour se rappeler à mon bon souvenir et j'ai recommencé à aller au culte, et je me suis faite baptiser. Il y a eu d'autres passages de ma vie où je n'allais plus dans aucune église mais la graine qui est semée peut re-germer, même si elle sommeille parfois longtemps. Je crois aussi que même si on grandit dans une famille chrétienne, cela ne dispense pas de se "convertir". Il y a un moment où on doit vraiment rencontrer Christ, personnellement. Je crois aussi qu'on ne devrait jamais rater une occasion de rappeler dans nos églises combien Dieu est bon, bienveillant et aimant plutôt que de partir dans des débats moraux ou théologiques. C'est aussi de ça dont les ados ont besoin, à mon avis. Merci Sharmion pour vos messages toujours si mesurés et pleins de bon sens.
  • Sharmion Il y a 10 années, 3 mois

    Hello Joieespoir, Il y a un temps pour tous, mais un temps. Nous sommes exhortés de ne pas abandonner notre assemblée...en anglais c'est plus clair je crois; de ne pas abandonner à se rassembler. Nous avons besoin de nous exhorter mutuellement. Par contre, nous avons pris un temps à part, très bénéfique, mais un temps. Nos soeurs et nos frères nous ont manqué! Vous savez pourquoi que vous vous ennuyez un peu?
  • Samy Il y a 10 années, 3 mois

    En ce qui concerne les jeunes et ados, il se trouve qu'on est clairement dans les derniers temps, les derniers instants (sauf pour ceux qui veulent continuer à faire comme l'autruche...) et que le monde est de plus en plus difficile et que Satan tire son "baroud d'honneur", ses dernières cartouches et que ça va être de plus en plus difficile de vivre ici-bas et surtout pour nos enfants, quelle horreur!!! Que Dieu les préserve et le plus que possible...
  • Samy Il y a 10 années, 3 mois

    Prendre l'exemple des Etats-Unis et de Joyce Meyer n'est pas le meilleur moyen pour dire qu'il y a des choses scandaleuses dans les églises de France...C'est plutôt l'hôpital qui se fout de l'infirmerie!!! Les Joyce Meyer, Joël Osteen, Benny Hinn et autres prédicateurs du pseudo-évangile de prospérité, ne viennent pas de France que je sache!!! Des dérives, il y en a a autant aux States qu'ailleurs, si pas plus. Désolé!
  • claudia1803 Il y a 10 années, 3 mois

    Ayant grandit dans une famille chrétienne le rôle que joue l'exemple des parents est primordiale, comme le dit la Parole, parler c'est bien mais un bon comportement vaut mieux que milles paroles et c'est bien vrai, l'amour aussi est très important, des parents qui savent aimer leurs enfants qui cultivent une relation profonde et proche avec leurs enfants, et qui transmettent l'amour que Christ nous donne, cela donneront une solide base à leur enfants, ils leur éviteront peut être d'un jour quitter une assemblée ou juste se rebeller contre Dieu comme pour se rebeller à leurs parents.. Seigneur guide dans l'éducation de nos enfants afin de leurs servir d'exemple et de leurs transmettre tout ton amour toute ta Parole en ayant de la sagesse et beaucoup de tendresse!
  • Sharmion Il y a 10 années, 3 mois

    Hello Paty, Une manque de conviction n'est qu'une des raisons données par le pasteur Allen. Je suis entièrement d'accord que les jeunes aujourd'hui ne peuvent plus passer 1 heure assise pour écouter la Parole.....et ceci depuis beaucoup d'années. Mon mari était un consultant qui a souvent aidé les églises s'organisent, et il a dit, il y a 15 ans, qu'on ne change pas le message; bien sur que non, mais on doit changer la façon de le donner. Même à cette époque, les gens commençaient à bouger après une demi-heure!!! Yes, nous avons besoin de revoir notre copie.
  • ELIO Il y a 10 années, 3 mois

    4) Mais j’ai aussi constaté qu’il y avait Encore chez de nombreux jeunes autour de moi, autour du monde, une certaine expression de la foi, peut-être pas comme l’apôtre Paul l’aurait voulu, mais il vaut mieux un tison que de la cendre. Mon souhait est que ceux qui conduisent prêtent sérieusement l’oreille à ce que l’Esprit dit au peuple de Dieu. Puissions-nous faire partie de ceux qui forment l’ensemble de « Philadelphie » plutôt que celui de « Laodicée ». Et pour conclure, rappeler , parmi d’autres, la première épitre de Jean chapitres 4 et 5. Bien fraternellement dans le Seigneur.
    • pakitm Il y a 7 années, 11 mois

      amen, merciiii pour cet exposé, j' ai copié les quatre chapitres . Soyez béni renouvelé et fortifié par notre Dieu créateur du ciel et de la terre dans le nom de Jésus
  • ELIO Il y a 10 années, 3 mois

    3) Il est triste de constater, pour notre honte, que c’est dans « l’Eglise de Smyrne », ensemble de tous ceux qui, à travers le temps de notre marche, ont montré cet amour dans la fidélité, et le manifestent encore de nos jours, qu’ils soient de « Pierre ou de Paul » (pour reprendre une certaine expression). Devant ce constat, Chère Sharmion, j’ai vu là une des causes de l’apathie de beaucoup de jeunes et aussi d’anciens qui n’ont peut-être pas su donner une nourriture adéquate, le milieu scolaire y participant aussi pour une grande part dans ce domaine.
  • ELIO Il y a 10 années, 3 mois

    2) Ainsi, le manque d’amour les uns envers les autres –et l’étouffement du Saint Esprit, ce témoin fidèle (Ap.2 :13) qui dès les premiers commencements s’est élevé contre une religiosité construite sur des pierres d’achoppement pour le peuple – est-il (le manque d’amour) la cause de toutes ces divisions qui sont d’actualité, de cet abandon progressif de la foi, car longtemps l’Eglise, dans son ensemble, est restée confinée entre quatre murs, chacun se croyant plus saint dans son ministère que son frère. Certes, l’Evangile a été diffusé –heureusement et grâce au Seigneur – mais le manque d’amour se répercute aussi sur les générations suivantes. Des erreurs théologiques graves, des doctrines incompatibles avec la vérité et la simplicité de l’Evangile, chacun croyant être debout (1Cor.10 :12) ont suscité la nécessité de l’envoie de ces lettres aux sept Eglises auxquelles une attention primordiale devrait être accordée.
  • ELIO Il y a 10 années, 3 mois

    1) Un peuple n’est-il pas fort quand il parle d’une seule voix ? Il devrait en être ainsi au sein du peuple de Dieu, au sein de cette nation sainte issue de la postérité de la foi en Christ. Et cette voix a pour nom « Amour » ou «Union ». C’était pourtant un commandement du Seigneur. « Que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit sur les fondements établis » prévenait déjà l’apôtre Paul aux Corinthiens (1, 3:10). Mais l’histoire de la marche dans le désert du nouveau peuple du Seigneur (Ap. 12 :14) montre bien que, dès le départ, il y a eu un manquement « tu as abandonné ton premier amour », et les « lettres aux sept Eglises » mettent bien en évidence les cascades d’ observations, reproches, remèdes qui sont adressés au peuple de Dieu dans son ensemble (tous ceux qui confessent le nom de Jésus, verbe de Dieu, fils unique, venu dans la chair pour sauver ceux qui croient en Lui).
  • Eugenie Abuge Il y a 10 années, 3 mois

    Très bonne pensées pour la jeunesses l'exemple de JESUS lui même Luc 2:52 la santé spirituelle de nos enfants au sein du corps de Christ est une priorité bénit-soit DIEU amen
  • damber Il y a 10 années, 3 mois

    Bonjour à tous! Un véritable problème, douloureux et très dangereux qui entraine certes fois à l'acte de présence, après une longue et réelle marche avec DIEU ! Puis l'envie de s'absenter peut naître!...... La non reconnaissance et des réflexions répétées sur même des pécadilles deviennent des obstacles très sérieux! Il n'y a pas que la jeunesse pour le vivre! DIEU VOUS GARDE , Damber-
  • PATOU13 Il y a 10 années, 3 mois

    Il est important de les motiver par des activités et par une réelle communion fraternelle, le relationnel est trés important pour nous tous quelque soit l'âge mais les jeunes en ont particulièrement besoin. S'ils n'ont pas d'amis dans l'église ils iront s'en chercher dans le monde à l'adolescence en particulier. Quand mes fils étaient ados, ils avaient à un moment donné un local "jeunes et ados" dans notre église, deux jeunes adultes étaient chargés de gérer ce local et les activités, il y faisaient des soirée pizza, il y regardaient des films, c'était leur lieu de rencontre et de partage. Mes enfants l'ont apprécié, et nous aussi on savait où ils étaient, avec qui et qu'ils étaient encadrés par des jeunes adultes chrétiens. C'est une idée.
  • Sharmion Il y a 10 années, 3 mois

    Chère Vincent, Comme tu as bien dit....les jeunes ne sont pas l'avenir de l'église, ils sont notre église! Merci, frère.
  • FDM7777 Il y a 10 années, 3 mois

    Bonjour Eveline, être indulgent est une chose mais cela n'avance pas malheureusement. Le libre arbitre est une excellente chose, tout à fait légitime pourvu qu'il reste LIBRE. Par exemple, un suicidaire quand il se suicide, use-t-il de son libre arbitre? On est tenté de dire que oui, car il pense décider de poursuivre la route ou pas. Mais non, pour moi, parce que le suicidaire prend une décision sur des bases biaisées, exagérées par son imagination ou son état émotionnel. C'est pareil avec les jeunes gens,tout part en vrille pour eux et ils ne prennent plus le temps de distinguer les sources des problèmes. Quand une jeune personne quitte l'église, ce n'est pas qu'elle adopte automatiquement les valeurs du monde, c'est qu'elle reste au milieu de deux système perdue et vulnérable. Et quand on est perdu on prend rarement de bonnes décisions et on use de tout sauf du libre arbitre. Pour moi, quitter l'église en usant de son libre arbitre, c'est savoir pourquoi on la quitte sachant que cela apportera la solution au problème. Si on ne se basait que sur cela, les départs deviendraient nettement moins fréquents.
  • FDM7777 Il y a 10 années, 3 mois

    Bonjour Armelle. Ce que vous dites est bien mais désolée, un peu superficiel. Si on veut rendre l'église un endroit plus "amusant", il y en a qui le sont 1000 fois plus. C'est un peu essayer de combattre le Diable sur son terrain de prédilection: Dieu ne sera jamais aussi "marrant" que Diable. Certes les ados veulent s'amuser et si les louanges sont un peu sur air vif, cela peut remplacer les accords particuliers de la musique moderne. Toutefois, les moments de joie n'apportent pas de réponse aux questions fondamentales. Devenir chrétien n'est pas aussi difficile que de le rester. Dans notre église nous avons des repas communautaires etc mais j'y participe jamais parce que ces chrétiens une fois en fête ne sont en rien différents des autres. Finalement jour après jour on a l'impression qu'être chrétien n'a vraiment rien de spécial. Le feu s'éteint et on ne sait plus où l'on est. L'être chrétien est basé sur un idéal, sur une espérance et quand on devient réaliste au sujet de l'être humain, on ne croit plus à l'idéal. En voyant la réalité, on ne croit plus à l'espérance. Aucune festivité communautaire n'aidera pas dans ce cas. Il faut comprendre qu'on peut marcher droit et mourir spirituellement. Comme la maladie physique est plus répandue parmi les personnes âgées, les maladies spirituelles tuent parmi les jeunes.
  • NIAKALE Il y a 10 années, 3 mois

    A notre Soeur Sharmion, Merci pour votre réponse pleine de bon sens et de sagesse. Que Jésus-christ vous bénisse.
  • Ghita Il y a 10 années, 3 mois

    Prezenta, participarea si implicarea in viata bisericii, este o problema de viata si de moarte. Trebuie sa actionam, sa ne facem partea, sa cautam sfat si calauzirea Duhului Sfant, pentru ca tinerii si copii nostrii sa fie parte integranta a Bisericii !!! Merci et QDVB Sharmion
  • daniellelaure Il y a 10 années, 3 mois

    Dommage qu' il en soit ainsi, que sera la future Église ? Nous parents et grands parents nous sommes très peinés de les voir s'absenter et leurs présences manquent , nous avons un grande responsabilité vis à vis de nos jeunes est de ne pas se relâcher dans nos prières .
  • Vincent Guillemoteau Équipier du Top Il y a 10 années, 3 mois

    Je Wow ! Respect Sharmion ! C'est totalement vrai, nos enfants et jeunes ne sont pas l'avenir de notre église, ils SONT notre église et nous devons les impliquer partout avec sagesse et confiance pour leur montrer que nous sommes une famille plurielle unie en Christ ! Dans notre église, nous venons de mettre en place le culte entièrement géré par les jeunes chaque 4ème dimanche et ça marche !! Ne pas oublier aussi pour les ados, période la plus critique de 13 à 17 ans de bien les "chouchouter" pour ne pas les dégoûter de la Parole de Dieu et les perdre : une belle salle multimédias, des sorties, des jeux, etc le tout bien encadré ! Sois bénie !
  • FDM7777 Il y a 10 années, 3 mois

    Il est important pour les jeunes adultes de voir que les parents donnent de l'importance à la vie de foi avant même à la vie de l'église. En tant qu'une personne plutôt jeune, donc en contact avec les personnes de mon âge, les gens quittent l'église parce qu'ils quittent au préalable la foi. Pourquoi ils quittent la foi? Oui, il y a une part de distraction par les choses du monde, mais au delà de cela, il y a une absence de foi à la maison, ou une foi légaliste (obligation d'aller à l'église et si donc on ne veut pas devenir "ennuyeux comme ces parents" il faut rompre avec cette tradition). Beaucoup de chrétiens parents ne chérissent pas leur foi véritablement, ce sont des chrétiens de dimanche comme on leur a appris leurs parents. La foi n'est pas une tradition, il faut rompre avec cette vision erronée. Il est impopulaire d'être chrétien, pour une personne jeune c'est une porte ouverte aux moqueries et manque de considération, si les parents ne se sont jamais véritablement posé la question comme affronter cet état de choses, il est fort probable que le jeune préfère de quitter la foi et l'église. Affronter cet état de choses, ce n'est pas dire "oui fils ou fille, nous sommes différents c'est pour cela que nous ne devons pas faire ou dire certaines choses, et faire/dire d'autres". C'est trop facile et n'apporte aucun élément de réponse. J'ai détesté l'église et Dieu avec suite à ce genre de réponse. Ce qui m'a encore plus rendu furieuse contre église est que c'était un endroit où je voyais régulièrement les gens venir pleurer et ma mère aussi allait y pleurer. Conclusion : un chrétien est quelqu'un qui ne sort pas des peines et comme il n'a pas d'amis, ils viennent pleurer devant Dieu mais vraisemblablement ce Dieu est indifférent car c'est toujours les mêmes visages qu'on voit en pleurs des semaines, des mois et des années à la suite. J'en ai beaucoup voulu à l'église et à Dieu, et d'ailleurs j'ai pas mis les pieds à l'église entre mes 11 et 22 ans, l'idée même de Dieu me rendait furieuse. La vérité est que les enfants des parents dont la foi vacille sont susceptible de quitter l'église.
  • Sharmion Il y a 10 années, 3 mois

    Coucou Eveline, Tu as raison; il y a ceux qui "abandonne" leur propre famille pour les raisons que tu as mentionnées. Sans doute le Pasteur Allen a trouvé beaucoup de tes propositions qui sortaient des études et des sondages faits par les institutes de recherche ie Barna Groupe.....mais il trouvait en tant que Pasteur d'autres facteurs, dont j'ai présentés et que j'ai trouvé intéressants. Hélas, il y a des conséquences éternelles dans le second cas. De toute façon, malgré toutes les choses on peut faire, à la maison et à l'église, nous avons un libre arbitre.
  • Guy Frankhauser Il y a 10 années, 3 mois

    Je dis oui et Amen à celà, car jeunes et vieux ce réjouiront ensemble. L'assemblée n'est pas composé d'une seule catégorie, mais de tout âges t'el un bouquet de fleur cueilli dans les champs il y'a toute sorte de fleur variet mais ensemble qu'elle beautés et qu'elle parfums agréable à notre Dieu.
  • Sharmion Il y a 10 années, 3 mois

    Oui, Armelle, ce sont les bonnes idées. Comme j'ai répondu à Aglae, ce sont les choses pratiquées aussi dans notre église et je m'en réjouie. Bien sur, que cela n'est pas une garantie avec libre arbitre que Dieu nous a donné, mais si ces pratiques peuvent bien donner l'envie de venir sous Ses ailes, tant mieux.
  • Yeshua-Sar-Shalom Il y a 10 années, 3 mois

    bien-aimé du PERE vous citez : L'Apôtre Paul a écrit : 'Faites donc vous-mêmes votre propre critique, et examinez-vous, pour voir si vous vivez dans la foi'. ok! mais moi je vous exhorte avec l'amour du PERE à concidère la plume mensongère des scribs qui ont tout au long des diverses traductions introduit et détourner la Parole du PERE par du fallacieux... vous qui lisez, je sais que vous avez l'amour du PERE et de sa Parole, je pense que vous aussi vous croyez que certaines traductions sont douteuses tout comme l'ont été déclarés les livres apogryphes. que l'Esprit-Saint de DIEU le PERE vous assiste et vous ouvre vos yeux et votre cœur, ainsi que votre enttendement... un jour un autocollant disait "Et si la Bible était vrai" je me permets de lancer un pavet dans la mare: "et si la bible n'était pas la Parole de DIEU mais truffée d'hérésies, par contre la Parole véritable y est cachée" car c'est en vain que la plume mensongère des scribs ont œuvré , car DIEU veille sur sa Parole... que DIEU vous bénisse et vous garde !
  • Armelle Il y a 10 années, 3 mois

    Oui ce problème des jeunes adultes qui quittent l'église est fréquent et nous non plus, nous n'avons pas été épargnés. Et c'est vrai, il est bon que tout ce que nous pouvons considérer comme échec dans l'église nous amène à une véritable remise en question. Nos responsables, soucieux de voir grandir notre église en quantité bien sûr, mais surtout en qualité, ont recherché des solutions. Je n'en citerai que 3, en exemple. 1°) Nous prenons régulièrement des repas en commun (agapes) : ce sont des occasions de vivre une bonne communion fraternelle, petits et grands réunis, et de passer des journées joyeuses et enrichissantes.Je crois que c'est une pratique de plus en plus répandue dans les églises et c'est vraiment une bonne idée !2°) Pour Noël nous préparons un spectacle qui demandent l'aide d'un grand nombre, tous âges confondus. Là aussi c'est l'occasion de nous rencontrer et même, de découvrir des talents.3°) A chaque culte, nos enfants participent à la louange. Les tout-petits dansent au milieu de l'allée, les plus grands chantent et prient avec nous, et les moniteurs sont eux aussi renouvelés avant d'aller, en 2 ème partie de culte, enseigner les enfants.( ça rejoint un peu ce que dit Aglaé, qui nous parle aussi d' une manière de faire intéressante).Je trouve vraiment que ce sont de bonnes idées et je voulais vous les faire partager. Bonne semaine à tous !
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 10 années, 3 mois

    Ou là là ! sujet "épineux"...! Lorsque nous avons une famille "biologique", que faisons-nous ? nous essayons de l'aimer, de la privilégier, de la réunir, de l'aider, de se rendre disponible pour elle chaque fois que nous pouvons. Personne n'est parfait dans cette famille, et pourtant nous l'aimons telle qu'elle est. Malgré cela, certains fuient quand même leur famille ! (divorces, infidélités etc....) Notre famille spirituelle est-elle si différente ? Que lui manque-t-il ? pourquoi les jeunes abandonnent-ils leur église ? Le manque d'amour, de reconnaissance, de responsabilités, de devoirs, le besoin de "liberté"... l'attrait de l'extérieur (l'herbe est toujours plus verte chez les autres...), le besoin d'expériences etc... tout cela est humain ! Nous sommes nous aussi (les séniors !) passés par tout cela à certains moments de notre vie, alors, soyons indulgents !
  • NIAKALE Il y a 10 années, 3 mois

    Bonjour Sharmion, Souffrez que je vous partage ma divergence de ressenti. Ainsi, je pense que le fait de quitter une Eglise n'est pas le fruit d'une mauvaise ou fausse conversion. En fait, je me sens concerné car c'est le chemin que je suis en train de prendre et si je n'étais pas réellement converti j'aurais "tout laissé tomber". Merci au TOP CHRETIEN d'être là car cela me permet de ne pas être "déconnecté" de ma foi. Je crois que l'on se convertis presque tous les jours et la lecture de la Parole est un excellent moyen d'analyser notre conversion aussi souvent que possible et de renforcer notre foi. Merci Soeur Sharmion d'avoir partagé sur le N.E.T ce moment de réflexion.
  • Aglae Il y a 10 années, 3 mois

    complètement d'accord avec toi et avec le pasteur en question, Sharmion ! mais dans mon église, les "écoles du dimanche" n'ont pas lieu pendant le culte auquel nous assistons tous, mais pendant les réunions d'étude ou de lecture de la bible, voire en dehors. Et si un petit fait vraiment trop de bruit, sa maman (ou son papa !) le sort qq minutes tout simplement. ça apprend aux petits à venir adorer le Seigneur eux aussi, à leur niveau, et ça leur donne de bonnes habitudes. Je ne dis pas que nous conservons 100% de nos jeunes, mais un bon nombre quand même, et ça ne prive pas les moniteurs du culte au Seigneur
  • Gaston-chrétien Johnson Il y a 10 années, 3 mois

    B&éni soit le nom trois fois saint de l'Eternel au nom de Jésus, amen !!!