Encouragez-Vous !

Encouragez-Vous !

J'ai souvent dit que l'on trouve beaucoup de vérités, de leçons, de révélations dans les petites histoires. Et parfois même, elles nous permettent de réaliser un changement dans notre comportement.

« Qui donc méprisait le temps des petits commencements ? »

Un jour où je promenais mon chien bien-aimé dans ma forêt bien-aimée, nous fûmes surpris par deux autres chiens, pas entièrement sous le contrôle de leur maîtresse… (une autre façon de dire qu'elle ne les contrôlait pas du tout !). L'un entre eux fonça vers nous et me percuta, pas méchamment, mais quand même au point de me faire tituber. Je réalisai immédiatement que j'étais blessée. Soulevant mon pantalon, je vis que le sang coulait à flot. (Je proférai un gros mot, mais Chut, c'est entre nous).

Tout ce que la maîtresse des deux chiens trouva à dire fut : 'Avez-vous besoin d'un mouchoir ?'  En effet, j'en avais besoin, mais beaucoup plus qu'un !

Voilà une petite histoire comme tant d'autres. Mais j'aimerais partager à quoi aurait ressemblé le scénario si cet incident s'était passé l'année précédente : j'aurais détruit l'atmosphère dans notre maison pendant au moins une semaine. Ce manque de respect des règles (des chiens non-tenus en laisse) et le fait qu'elle pensait qu'un mouchoir réglerait l'affaire m'auraient poussée à pester contre elle. Et – par procuration – tout le monde autour de moi aurait subi ma mauvaise humeur.

C'est vrai que j'ai reçu un choc physique et cela ne peut pas être autrement quand on rentre à la maison avec un pantalon et une chaussure pleins de sang. Pourtant, j'ai décidé d'aller trouver cette dame parce qu'elle avait besoin de prendre conscience des conséquences de son manque de maîtrise ; surtout quand on pense qu'il aurait pu s'agir d'enfants.

Je suis encouragée par les changements que Dieu opère dans ma vie.

Cette histoire n'est qu'un exemple parmi d'autres ; comme chaque fois que je résiste au désir de klaxonner à un conducteur imprudent sur la route, ou que je me retiens de colporter une information, ou que je fais preuve de patience… Chaque fois, c'est une victoire pour moi et je m'encourage ainsi.

Oui, dans ce monde, il y a bien évidemment des choses beaucoup plus graves qui peuvent nous arriver ; mais, pour y faire face, commencez par être encouragé(e) par vos petits commencements.

Love, 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
43 commentaires
  • Etoil Il y a 1 mois

    Bonjour, je me reconnais aussi dans ce texte ! Je crois que les circonstances de nos vies sont utiles pour révéler le fond du cœur... Sans elles, nous pensons que nous sommes pas si mal ! Moi aussi je me serais énervée si un chien m'avait fait tomber, j'aurais peut-être même porté plainte vu mon aversion pour les chiens. J'ai besoin du Seigneur pour changer mon cœur et apprendre à aimer les autres y compris au volant !! Belle journée à vous
  • rozange Il y a 1 mois, 2 semaines

    Un jour où je promenais mon chien bien-aimé dans ma forêt bien-aimée, nous fûmes surpris par deux autres chiens, pas entièrement sous le contrôle de leur maîtresse… (une autre façon de dire qu'elle ne les contrôlait pas du tout !). L'un entre eux fonça vers nous et me percuta, pas méchamment, mais quand même au point de me faire tituber. Je réalisai immédiatement que j'étais blessée. Soulevant mon pantalon, je vis que le sang coulait à flot. (Je proférai un gros mot, mais Chut, c'est entre nous). Voilà une petite histoire comme tant d'autres. Mais j'aimerais partager à quoi aurait ressemblé le scénario si cet incident s'était passé l'année précédente : j'aurais détruit l'atmosphère dans notre maison pendant au moins une semaine. Ce manque de respect des règles (des chiens non-tenus en laisse) et le fait qu'elle pensait qu'un mouchoir réglerait l'affaire m'auraient poussée à pester contre elle. Et – par procuration – tout le monde autour de moi aurait subi ma mauvaise humeur. Oui, dans ce monde, il y a bien évidemment des choses beaucoup plus graves qui peuvent nous arriver ; mais, pour y faire face, commencez par être encouragé(e) par vos petits commencements. Amen!!!!!!!!!!!!
  • Georgette Joly Il y a 2 années, 8 mois

    Chaque jour depuis que nous connaissons le Seigneur nous pouvons avoir des victoires par rapport à avant quand nous ne connaissions pas le Seigneur ! Mais c’est vrai que parfois ce n’est pas facile , ici , à la campagne quand je lâchais mon chien, (qui était très doux et gentil) ailleurs qu’en haut à la vigne , je me faisait insulter , alors que dans certaines villes comme Lausanne ou bien dans certaines gares , parfois , les gens laissaient leur chien libres d’aller où ils voulaient ! Là curieusement personne ne dit RIEN , mais bon je dois dire que déjà avant vu que j’était seule avec mes enfants , j’en ai entendu de toutes les couleurs ! Et même parfois même dans les milieux Chrétiens !
  • Afficher tous les 43 commentaires