Pourquoi réserver les relations sexuelles pour le mariage? N°22

Pourquoi réserver les relations sexuelles pour le mariage?  N°22

Article n° 22

Je vous propose dix bonnes raisons:

1. Un cadeau est plus beau quand c’est une surprise

Imaginez que votre père ait décidé, comme vous le devinez, de vous offrir la moto de vos rêves pour votre vingtième anniversaire. Deux semaines avant la date, vous apercevez un très gros paquet dans le réduit au fond de la cour. Les deux premiers jours, vous vous interdisez de passer à proximité; un cadeau, c’est un cadeau et une surprise, c’est une surprise; telle est votre confession de foi en la matière depuis votre plus tendre enfance. Mais le cinquième jour, juste pour mieux vous réjouir, vous vous approchez du paquet et cherchez à soupeser son contenu. Le septième jour, vous n’y tenez plus; il faut que vous voyiez la couleur de l’objet tant désiré. Furtivement, vous vous en approchez et vous écartez l’emballage... Oh! Quelle merveille pensez-vous; cette fois j’en sais assez.

Deux jours plus tard personne n’est dans les parages, vous allez au réduit et ouvrez l’emballage. La carrosserie est parfaite, tout sent bon le neuf, la clef de contact est là... Vous luttez avec votre conscience: mon père serait très déçu de moi s’il me voyait... "Ecoute seulement un instant le moteur", souffle le tentateur. Vous enfourchez la moto, mettez le contact et actionnez le démarreur. La mécanique neuve réagit au quart de tour et envoie à votre oreille un ronronnement sourd et profond qui vous fait battre le coeur. Cette fois, ça suffit, vous promettez-vous intérieurement.

Il ne reste maintenant que quarante-huit heures jusqu’au précieux jour, mais le tentateur revient à la charge: "Si tu l’essayais? Juste un petit tour? Personne n’en saurait rien et cela ne fera aucune différence." Vous vous rendez jusqu’à la moto, la déballez entièrement et la poussez jusqu’à la route. Vous voilà parti; c’est à la fois grisant et triste; votre bonheur est voilé, votre enthousiasme teinté de regret. Vous rentrez furtivement, espérant qu’aucun voisin ne se soit aperçu de quoi que ce soit. Vous remballez le précieux cadeau en tremblant un peu. Le matin de vos vingt ans arrive, l’enthousiasme de votre père vous oblige à entrer dans une funeste comédie. La surprise est passée, le suspense a disparu, mais vous faites semblant de les vivre pour cacher votre faute. Ce jour que vous aviez évoqué mille fois ensemble, ce jour unique dans la vie, est maintenant voilé par le mensonge. Vous avez une magnifique moto, mais vous la connaissez déjà et, sans restauration de la vérité, elle pourrait bien rester marquée d’un goût amer.

Les amis, les médias, les collègues et le diable en personne pourraient former une chorale pour vous chanter sur tous les tons que les relations sexuelles avant le mariage sont belles, normales et nécessaires; votre divin fabricant est de bien meilleur conseil.

2. L’ordre créationnel

Dans cinq passages, allant de la Genèse à l’épître aux Ephésiens, et cités à deux reprises par Jésus lui-même, la Bible nous enseigne que "l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair". Gen. 2:24, Mat. 19:5, Mc. 10:7, 1 Cor. 6:16, Eph. 5:31

La diversité des peuples et leurs cultures respectives ont pour but de glorifier Dieu. Ce qui est supraculturel, car d’ordre créationnel et divin, ce sont les trois étapes qui conduisent à créer une cellule familiale saine et, par conséquent, une société saine. Regardons-les attentivement:

- Premièrement: quitter. Cela implique, pour l’homme et la femme, le courage de prendre leur envol en formant une nouvelle cellule, autonome et séparée des parents.

- Deuxièmement: s’attacher ou faire alliance ensemble. Désormais pour eux et aux yeux de tous, cette femme sera son épouse, cet homme sera son mari.

- Troisièmement: devenir une seule chair, s’unir sexuellement. Un homme, pour vous connaître sexuellement, doit faire alliance avec vous et vice versa. Cette relation doit avoir lieu dans un "sanctuaire" nouveau, fait d’amour et de fidélité et potentiellement capable d’accueillir la vie.

Comme les points suivants le démontrent, le pouvoir sans responsabilité est source de terribles déceptions et n'offre aucune sécurité. Donner autorité à quelqu’un sur son corps sans que celui-ci en prenne la responsabilité laisse des plaies béantes qui parfois ne guériront jamais ou laisseront des conséquences lourdes à porter.

Les 8 autres points seront développés dans les prochains articles.

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Pour plus d'information vous pouvez contacter www.famillejetaime.com.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

10 commentaires