Prends possession de ton héritage !

Prends possession de ton héritage !
Qui n’a pas rêvé de recevoir un héritage ?

Parfois on reste bouche bée en connaissant la fortune que représente un héritage. Mme Bétancourt est a la tête de milliards d'euros. Certains voudraient avoir un oncle en Amérique, qui pourrait les aider à se débarrasser une fois pour toutes de tous ces petits problèmes qui nous pourrissent la vie.

Dans ce monde il y a des familles complètement éclatées suite à un héritage. La sœur qui n’hésite pas à traîner son frère devant les tribunaux pour récupérer celui-ci. Les neveux qui attendent la mort des oncles pour enfin prendre possession des biens qu’ils convoitent depuis leur enfance.
Les biens terrestres qui résultent des héritages ont un pouvoir énorme, car ils font très souvent voler en éclat la paix d’une famille, l’amour disparaît, des enfants peuvent mettre à la porte leur mère pour pouvoir vendre la maison familiale, afin de récupérer l’argent de la vente. Je suis certaine que vous connaissez des exemples de situations semblables, malheureusement la liste peut être longue.

L’héritage peut ouvrir la boîte de Pandore.

Voulez-vous connaître votre famille ? Vous allez connaître certains membres tels qu’ils sont au moment du partage de biens de celui qui vient de vous quitter. Triste constat, mais la nature humaine a de drôles de réactions.

Il y a aussi des héritiers que ne veulent surtout pas recevoir ce qui leur appartient, car il y a des obligations liées à l’héritage qu’ils ne sont pas prêts a assumer. Les accepter c’est abandonner un peu de leur liberté et parfois même de l’argent. Par exemple le défunt a mis des clauses dans son testament qui vont obliger l’héritier à s’occuper de ses affaires, faire des donations ou pire payer les dettes qu'il a malheureusement laissées.
Des cabinets de notaires sont devenus des spécialistes dans la recherche des héritiers dans le monde entier.

Imaginez vous la surprise de recevoir un courrier qui vous informe que vous êtes l’héritière de Monsieur un tel, arrière-oncle, qui avait quitté le pays pour s’installer au Canada, dans un coin perdu connu seulement des ours et des renards ! Mais il a fait fortune, et comme il ne s’est jamais marié, il n’a pas eu d’enfants… Je suis sûre que vous ne manqueriez surtout pas ce rendez-vous, vous seriez même à l’avance tellement vous voudriez connaître le montant de l’héritage !

Un héritage peut changer une vie.


Le plus souvent l’héritage reçu vient de nos parents directs, père ou mère. C’est plus rare de toucher un héritage par amitié ou pour services rendus.
Bizarreries du monde, parfois des fortunes reviennent au chat ou au chien d’un maître fortuné qui est mort.
Parfois le comportement des héritiers fait que le parent âgé, en voyant leur attitude, préférera tout léguer à une association caritative ; imaginez leurs réactions ...
C’est certain un héritage change la vie de celui qui le reçoit.

Première partie : NOTRE HERITAGE BIBLIQUE


« Vous êtes tous fils (et filles) de Dieu par la foi en Jésus Christ ; en effet, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ. Il n’y a plus de juif ni non-juif, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus Christ. Si vous appartenez à Christ, vous êtes donc la descendance d’Abraham et vous êtes héritiers conformément à la promesse… » Galates 3 : 26 - 29

NOTRE IDENTITE

Ce passage de la lettre aux Galates nous révèle notre identité en Christ, nous sommes devenus enfants de Dieu, ses fils et ses filles au moment de notre conversion. En Lui nous avons étés inscrits dans le livre de vie, notre filiation est connue par les anges, mais aussi par l’ennemi de nos âmes.
L'absence d’un père affecte très souvent le développement d’un enfant. Ce manque se fait encore plus sentir une fois devenu adulte ; le besoin de rechercher son géniteur peut alors presque devenir une obsession.

Notre nom de famille est important, il nous est donné par notre père. Oui, connaître notre identité est essentiel pour nous. Le comportement d’un enfant qui ne la connaît pas est semé de dysfonctionnements.

Pareillement, nous, fils et filles de notre père céleste par Christ, si nous ne connaissons pas notre véritable identité dans le Seigneur, nous vivons notre vie dans l’incertitude des lendemains. La crainte, les doutes, et le manque d’estime de soi règnent alors dans nos décisions de chaque jour.
Laisse-moi te rappeler que si tu es fils ou fille du Rois des rois, alors tu es prince ou princesse !
Difficile à croire pour toi, car tu te demandes «  comment c’est possible, moi ? Je ne suis pas quelqu’un d’extraordinaire, j’ai plein de soucis dans ma vie, rien n’est facile pour moi… » Pourtant c’est vrai, la bible le déclare : tu es le fils ou la fille du Dieu vivant, alors tu as des privilèges que les autres personnes n’ont pas. (Galates 4- 7)

Et si tu es fils, tu es aussi héritier de Dieu par Christ ! Amen, Gloire a Dieu !

Deuxième partie : LES PRIVILEGES DES ENFANTS

Ephésiens 1 - 5 En lui, bien avant de poser les fondations du monde, il nous avait choisis pour que nous soyons saints et sans reproche devant lui. Puisqu’Il nous a aimés, il nous a destinés d’avance à être ses enfants, qu’il voulait adopter par Jésus Christ.

NOTRE NOM

Un nom de famille connu ouvre des portes là où elles se ferment pour ceux qui ont un nom inconnu ; il donne les premières places, des prix et des cadeaux etc. Malheureusement cette force du nom connu est parfois appliquée au sein même de nos églises, le fils de … , la femme de …

Dernièrement nous avons entendu dans les faits divers, que le fils d'un ancien président, avait jeté des tomates sur une femme policière qui montait la garde devant le palais de l’Elysée, acte qui a eu comme épilogue une simple réprimande de la part de ses parents (on suppose) et des excuses en privé à la victime ; certainement si un enfant de l’extérieur avait fait la même chose, ses parents auraient été poursuivis en justice.
On pourrait trouver encore des exemples de la notoriété qu'apporte un nom de famille, le fait d’être héritier de quelqu’un de connu…etc.

Mais le plus important pour nous c’est de reconnaître nos privilèges comme fils et filles du très Haut. N’oublions pas que nous sommes les héritiers du Rois des rois !

NOS PRIVILEGES


Ainsi déclarés justes par sa grâce, nous sommes devenus ses héritiers conformément à l’espérance de la vie éternelle.
Tite 3-7

Notre filiation par adoption :

Abraham a eu la promesse de la part de l’Eternel : Une multitude de descendants plus nombreux que le sable.

Je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Genèse 22:17

L’adoption est un fait mûrement réfléchi, car le fait d’adopter un enfant implique l’acceptation de son vécu, tout ce qu’il est devient partie intégrante de l'histoire du futur parent.
L’adoption fait appel à des sentiments plus profonds que ceux d’un parent naturel. Car quand c’est l'enfant de ton sang et de ta chair, l’amour vient tout naturellement dans ton cœur, mais l’enfant adopté a des habitudes qui ne sont pas les tiennes, il porte dans son cœur les stigmates de l’abandon de ses parents, et très souvent c’est très difficile de lui montrer l’amour que nous avons pour eux.

Voilà un point qui nous fait mal et qui nous empêche de prendre possession de notre héritage. Mon vécu, notre vécu.

Notre nom inscrit dans le livre de vie :


Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs ; je n'effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.
Apocalypse 3:5

Nous sommes inscrits dans le livre de vie, celui ou sont notés tous ceux qui ont la promesse de la vie éternelle, tous les rachetés par grâce, tous ceux qui ont laissés leurs péchés à la Croix et qui ont accepté de suivre Jésus. Le livre qui sera ouvert à la fin de temps pour faire entrer ses enfants dans le Royaume de Dieu.

Notre libre accès au trône de la Grâce :


Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. Hébreux 4:16

Avoir un libre accès à son trône de grâce est un de nos privilèges. Nous ne sommes plus dans le parvis à attendre que le grand sacrificateur entre pour demander le pardon de nos péchés.
Grâces soient rendues au Fils bien aimé d’avoir accepté de mourir à la Croix pour nous, c’était la signature de Son testament pour nous, car si le testateur ne meurt pas il n’y a pas d’héritage !
Le voile qui séparait le lieu saint du lieu très saint s’est déchiré ; grâce à la Croix nous avons le libre accès dans la présence de notre Dieu.
Nous les pécheurs, nous pouvons aller au pied de Son trône de grâce et apporter nos offrandes, notre reconnaissance, à n’importe quel moment de la journée, Il est un Père unique, ça ne le dérange pas, quelle que soit l’heure de notre venue, car Il ne dort pas, Il ne sommeille pas !

Une table dressée en face des nos ennemis :


Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires ; tu oins d'huile ma tête, et ma coupe déborde.
Psaumes 23:5

La table est un lieu où l’on se réunit après une dure journée de labeur, un lieu où nous retrouvons la famille, où nous partageons notre journée
C’est en participant au repas que nous reprenons des forces, car notre corps a besoin des aliments pour vivre, spirituellement nous avons besoin du repas avec le Seigneur pour reprendre aussi des forces spirituelles pour continuer à nous battre et à avancer en territoire ennemi. La table est le lieu où seuls la famille et les amis sont invités.

Voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s'approchèrent, et lui dirent avec insistance : Renvoie-la, car elle crie derrière nous. Il répondit : Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi ! Il répondit : Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. Matthieu 15 :22-25

Le Saint Esprit :


Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ; car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit … : Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. Actes 1:4-8

Le Saint Esprit vit en nous, Il nous aide à comprendre la Parole, Il nous donne une langue nouvelle pour exprimer les soupirs de nos cœurs, pour parler la langue des anges, pour louer notre Dieu, notre Père.
Nous ne sommes jamais seuls, car Il est avec nous. Là où l’intelligence humaine ne peut pas comprendre Il nous donne la sagesse nécessaire pour comprendre. Il nous avertit du danger de nos choix, Il nous pousse à parler du Dieu tout puissant, Il est une partie intégrante de la Trinité.

Troisième partie : NOS ENTRAVES

Repérons ce qui nous empêche de nous reconnaître dans cette filiation et de prendre notre héritage

Nos sentiments :


Savez vous que le senti ment ? Et oui combien de fois nous avons étés trompés par des sentiments d’amour, d’amitié pour quelqu’un, qui se sont avérés plus néfastes pour nos vies que bénéfiques ?
Combien de mariages ont été simplement réalisés suite à un sentiment d’attirance physique plutôt qu'au véritable amour que nous devons avoir entre époux ?
Ces mêmes sentiments nous disent que ce n’est pas possible pour nous d’être fils et filles du Dieu Très Haut.

Notre manque d’estime de soi :


L’estime de soi commence à se former dans nos cœurs à partir de notre enfance, l’enfant qui a été toujours encouragé avec des mots d’amour grandira avec une assurance qui le conduira à s’aimer comme il est. Les mots, les gestes d’amour sont très importants, car de cette période dépend énormément la vie du futur adulte.

Notre vécu :

Les abus, les paroles blessantes … peuvent nous détourner de cet héritage. L’ennemi de nos âmes profite aussi de toutes ces brèches dans notre cœur, pour nous blesser au talon et nous empêcher de recevoir notre héritage.

Rappelons-nous de la promesse, de Sa promesse, « Vous pouvez lui écraser la tête ! » Mais nous ne pouvons pas le faire en restant dans notre coin à pleurer sur nous-même et à nous plaindre du mal que les autres nous font. Avez-vous envie de lui écraser la tête ? Chaque fois que vous sortirez de votre apitoiement sur vous pour aller aider une personne ou pour apporter le message de délivrance de votre Père, vous le ferez !

Ne restez pas à ressasser vos vieilles blessures ! En le faisant vous restez concentrés sur votre nombril ! Plus vous allez réfléchir sur votre blessure, plus vous allez vous sentir mal ; l’ennemi de vos âmes se réjouit, car le fils, la fille du Roi, le prince, la princesse n’est plus, tellement il, elle, est perdu dans sa souffrance.

J’ai eu un chien, il s’appelait Pirincho, il était beau et très indépendant, il venait me chercher au Lycée, distant à environ 4 km de la maison, dans une ville ou il y a beaucoup de circulation, il connaissait l’heure de la fin de cours, et il m’attendait devant le portail !
On n’a jamais su comment il avait retrouvé ma trace car je prenais toujours un bus pour m’y rendre. Il était capable d’affronter n’importe quel chien du secteur, mais un jour il s'est fait mordre par un gros chien, malgré les soins du vétérinaire il n’a pas eu de guérison, savez vous pourquoi ? Il n’arrêtait plus de lécher sa blessure, il ne sortait plus, il restait couché dans son canapé à enlever le pansement pour lécher et encore lécher. Quelque temps après, ma grand-mère a du appeler le vétérinaire pour abréger sa souffrance, voilà mon magnifique chien, avec une intelligence supérieure à ses semblables a quitté ce monde le jour où il a préféré rester lécher sa blessure.

Le rejet, les abus ont des effets néfastes sur notre estime, sur notre image. Si tu te poses toujours la question « Qu’est-ce qui ne va pas chez moi… ? », alors ça te détruit ! Apprends que tu es acceptable aux yeux de Dieu, pas parce que tu es bon et gentil mais parce que Lui t’a choisi et que Lui te rendra bon et juste à Ses yeux.

Les murs que nous érigeons autour de nous pour nous protéger des autres, sont aussi une entrave pour prendre possession de notre héritage ; ces murs là doivent tomber comme les murs de Jéricho, car alors les enfants d’Israël ont pu pénétrer dans la ville et prendre possession de leur héritage.
Arrête de chercher la perfection pour toi et pour les autres ; la perfection parmi les hommes n’existe pas, accepte l’amour de Dieu pour toi, casse le mur pour vivre dans la plénitude de ton héritage.

Le doute :

Le diable sait que Dieu a préparé un plan pour nos vies ; c’est pourquoi il va essayer par tous les moyens de nous faire douter de notre filiation en vous laissant nous cacher derrière des émotions ou des blessures. Il nous éloigne de notre héritage ! Nous devons ouvrir nos yeux spirituels pour faire échouer sa tactique et l’écraser avant qu’il ne puisse de nouveau nous mordre le talon.

Les traditions religieuses :

Nous venons tous d’horizons différents, avec des coutumes religieuses apprises depuis des années ; nos aïeuls ont fait comme ça et nous continuons à faire ainsi. Parfois ces coutumes ont enfermé les chrétiens, les femmes entre autres, dans des cellules spirituelles, en les empêchant d’avoir la liberté que Jésus lui-même nous a acquise pendant son passage sur la terre.

Notre comportement :


Du comportement de l’héritier dépend la jouissance de l’héritage.
Paris Hilton a fait tellement parler d’elle que son grand-père, honteux, a affirmé vouloir léguer une grande partie de ses biens à son association humanitaire.
Nous portons un nom que nous devons honorer. La jalousie, la médisance, la manque d’amour envers nos frères et sœurs sont quelques-uns des comportements à bannir de notre vie, car nous sommes tous fils et filles du Roi, et nous avons le même héritage, alors travaillons ensemble pour l’avancement du royaume de notre Père. Faisons attention à nos paroles !

Un exemple à méditer :


Pendant la révolution française, le roi et la reine furent guillotinés laissant le jeune dauphin orphelin. Les révolutionnaires envisageant de lui faire subir le même sort quand l’un d’eux déclara  « Si vous l’exécutez, vous ne ferez qu’envoyer son âme au paradis, mieux vaut l’abandonner entre les mains de la vieille Meg et celle-ci se chargera de lui inculquer le vocabulaire le plus immonde et répugnant qui soit, et son âme sera damnée pour l’éternité. On suivit son conseil, mais quand le jeune prince se retrouva en présence de cette femme des rues, il se refusa d’écouter et de répéter ses obscénités, lui déclarant : « Je suis né pour devenir roi et je ne m’abaisserais pas à répéter de tels mots » (Cité par Bob Gass dans « Sa Parole Pour Aujourd'hui » du 07/04/12)

Enfants de Dieu, vous êtes devenus fils et filles de Roi,
alors vos paroles doivent refléter votre origine.
Utilisez vos privilèges, réalisez qu’ils sont à votre portée,
et prenez possession de votre héritage !
Soyez bénis mes frères et sœurs en Christ !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

15 commentaires
  • FB.frederique.kemikian Il y a 1 mois, 3 semaines

    Relevons notre tête quand nous sommes affligés, regardons droit devant avec confiance en notre Dieu , notre Père ! :) Merci à vous Myriam
  • FB.marcel.zogbedji Il y a 3 années, 8 mois

    Grâce soit rendue au père de ce qu'il nous a élevé en son mystère(christ) dans les lieux célestes et nous a adopté en qualité de ses fils et filles. Nous sommes des princes et princesses car notre père est le Roi des Rois.Par la grâce de notre père soyons en possession de nos privilèges et héritages dans le nom de christ jesus! Amen!
  • Esther Jacques Il y a 4 années

    Je m'appelle ESTHER. Certes, je suis née pour être Reine et je ne laisse donc aucunement prise démoniaque sur ma personne, se faire. Je pardonne les paroles blessantes, je regarde à mon Seigneur de qui on c'est moqué et je fais attention de ne pas en faire autant !! Chose facile à faire qui venait d'être dans mes réactions ces derniers temps. Je prenais la même habitude comme si l'héritage démoniaque de ma sœur, mon frère, voulait venir sur ma vie pour se reproduire à l'infini.... gloire à Dieu. Par le Nom de Jésus-Christ de Nazareth. AMEN.
  • Afficher tous les 15 commentaires