Problèmes d'enfants ou problèmes de parents ?

Problèmes d'enfants ou problèmes de parents ?

Nous sommes dans les temps difficiles prédits : 2Ti 3.1-4 (version parole vivante) " Les hommes seront égoïstes, avides, exclusivement préoccupés d’eux-mêmes, de leurs richesses, de leurs réalisations, de leurs prétentions… "

Ils ne connaîtront plus ni respect envers les parents, ni reconnaissance, ni piété, ni affection. Sans cœur et sans foi, ils seront implacables dans leur haine… incapables de se discipliner…

La préoccupation exclusive sera la satisfaction personnelle, l’argent, la situation au détriment de la famille et des enfants.

La conséquence sera : des enfants irrespectueux des parents ; frustrés d’amour, ils seront pleins de haine, implacables…

L’enfant a besoin d’être instruit par les parents :" Il mourra faute d’instruction…" Pro 5.23

 

ENSEIGNER LA CRAINTE DE DIEU

L’enfant ne craint plus rien : mépris de toute autorité, pourquoi ? Si l’autorité suprême qui est Dieu, est bafouée, toutes les autres autorités ne seront pas respectées. Cela doit être enseigné par les parents : qu’y a-t-il à attendre d’une société corrompue et permissive ?

Noé marchait avec Dieu : dans une société corrompue, pleine de violence, Noé engendra 3 fils qui suivirent la voie du père et furent sauvés du déluge car leur père " Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu " Gen 6.8

Samuel grandissait auprès de l’Eternel : dans un milieu laxiste, au milieu des voleurs impies et adultères, les parents de Samuel avaient une piété réelle, une vie de prière… et un souci de transmettre leur foi " elle le mena à la maison de l’Eternel, l’enfant était encore tout jeune ! C’était pour cet enfant que je priais." 1Sam 1.24-27

La crainte de l’Eternel, c’est le commencement de la sagesse Psa 111.10 Toute bonne éducation commencera avec la connaissance d’un Dieu vivant, qui voit tout et qui entend tout. S’il n’y a pas de respect de Dieu et du sacré, il n’y aura pas de respect des parents et des autorités.

C’est le rôle des parents : " Venez mes fils, écoutez-moi ! Je vous enseignerai la crainte de l’Eternel…"Psa 34.12-16

Ce sera un enseignement par la parole, mais aussi par le comportement de chaque jour.

 

COMMENT RETROUVER UN AMOUR AUTHENTIQUE

La grossièreté du langage, la violence verbale, puis la violence physique ne cesse de croître, des parents, des enseignants sont terrorisés par les enfants. Pourquoi ?

L’amour qui diminue : Des bébés qui font des " déprimes " à 6 mois, des enfants qui se suicident, qui sont violents… pourquoi ? " Comme les gens vivront de plus en plus sans foi ni loi, et que le mal fera des progrès constants, l’amour du plus grand nombre se refroidira." Mat 24.12 (Parole Vivante) Faute d’amour, les enfants grandissent dans une profonde frustration, qui va se traduire par de la violence ou un refuge dans la drogue, l’alcool, le sexe. Rien ne remplacera l’amour, ni l’argent, ni l’instruction, ni les loisirs.

L’amour des enfants : L’enfant est notre " premier prochain " " Tu aimeras ton prochain comme toi-même " Ce qui veut dire qu’il faut s’aimer soi-même, tel que vous êtes, il y a des blessures intérieures à guérir, un pardon à accorder au mari, aux parents… après vous serez aptes à aimer convenablement vos enfants. On ne peut donner que ce que l’on a reçu. De quoi est nourri l’enfant : de violences ou d’actes d’amour ?

Aimer c’est se donner : Offrir sa personne, son attention, son intérêt, son temps. Le faux amour : donner de l’argent, des objets… ce qui rendra les enfants exigeants et insatisfaits.

L’amour contact : Les parents de Jésus avaient perdu le contact avec leur fils à 12 ans et ils ont connu des angoisses" Voici, ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse." Luc 2.48

Il faut garder le contact permanent avec les enfants en s’intéressant à leur vie scolaire, leurs loisirs, leurs amis…

L’amour s’apprend et se reçoit : La source de l’amour est auprès de Dieu " Vous avez vous-même apprisde Dieu à vous aimer les uns les autres." 1Th 4.9

Les parents ont besoin d’une visitation du Saint Esprit pour avoir de la compassion et de la fermeté envers leur enfant. " L’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint Esprit " Rom 5.5

 

FAUT-IL DISCIPLINER ET COMMENT ?

Le bon sens nous enseigne :

imaginez un match de foot sans règle, sans arbitre où les joueurs seraient livrés à eux-mêmes ! Imaginez une circulation sans code, ni gendarmes, ni contravention ! " Les punitions et les réprimandes donnent du bon sens ; un enfant livré à lui-même fait la honte de sa mère." Pro 29.15

La nature nous enseigne : il est possible de faire pousser un arbre droit, à condition qu’on lui mette un tuteur dès sa sortie de terre, qu’on le taille, qu’on le mette dans de la bonne terre. La Bible nous dit que l’homme est comme un arbre" Heureux l’homme… il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau " Psa 1.1-3ou comme une plante " Que nos fils soient comme des plantes qui ont poussé tout droit depuis leur jeunesse ! Que nos filles soient aussi belles que les colonnes sculptées…" Psa 144.12

Une plante qui pousse de travers ne se redressera jamais d’elle-même… dès qu’il sort de terre, un arbre a besoin d’un tuteur ; c’est dès le jeune âge qu’il faut mettre l’enfant sur le droit chemin. Les colonnes ont été travaillées par le burin… Il y a du travail à faire quand l’enfant est tout jeune. Plus il grandira, plus le travail sera difficile. Tout se passe avant six ans ! Plus tard, il restera la ressource de l’amour et surtout de la prière. L’adolescence se prépare dès la naissance.

La discipline dans l’amour et l’instruction : Attention aux enfants brutalisés sous prétexte de correction. En France, plus d’un enfant meurt chaque semaine suite aux brutalités parentales… pas moins de 65.000 enfants martyrisés. " L’Eternel châtie celui qu’il aime, comme un père l’enfant qu’il chérit." Pro 3.12

La discipline est un remède : Un enfant a besoin d’être instruit et corrigé : " Les enfants aiment ce qui est déraisonnable. Quelques bonnes corrections les guériront de cette tendance ! " Pro 22.15 (Français Courant)

" Si tu éduques sévèrement ton fils, il ne te donnera aucun souci ; au contraire, il te procurera beaucoup de satisfactions." Pro 29.17 (Fr. Courant)

Il est reconnu que les enseignants les plus sévères, sont les plus respectés… et les plus aimés.

 

L’OBEISSANCE ET LE RESPECT DOIVENT ETRE ENSEIGNES DES QUE POSSIBLE

Un enfant ne peut être heureux qu’à condition qu’il apprenne à respecter ses parents et à leur obéir. Des parents font le malheur des enfants en leur laissant croire que tout leur est dû, et qu’ils peuvent tout avoir sans travail, ni effort.

L’enfant-roi est un malheur : enfants-rois = parents martyrs ! " Malheur à toi, pays (ou famille) dont le roi est un enfant et dont les princes mangent dès le matin." Eccl 10.16L’enfant aura un long apprentissage à faire et cet apprentissage commence dès la naissance. Cet apprentissage ne peut pas se faire sans douleur. Un enfant qui n’a pas de repère, n’aura pas de limite. Un enfant sans limite, est un enfant sans conscience. Heureux et privilégiés sont ceux qui savent ce qui est permis et ce qui est défendu, ce qui est licite et illicite, qui trouvent ces repères dans des ouvrages tels que la Bible. (Citations de journaliste)

L’obéissance s’apprend : Par nature, nous n’aimons pas nous soumettre. L’obéissance s’apprend dès le jeune âge : " Enfants, obéissez à vos parents " Eph 6.1

" Jésus a appris, bien qu’il soit fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes " Heb 5.8 Pour qu’un enfant obéisse, il faut savoir donner des ordres à la portée des enfants, les encourager quand ils les exécutent ou les punir dans le cas contraire. Si un enfant n’apprend pas à souffrir, plus tard il se tournera vers la drogue : attention aux somnifères, aux calmants pour enfant… c’est les préparer à se réfugier plus tard dans la drogue. " Parce qu’une sentence contre les mauvaises actions ne s’exécute pas promptement, le cœur des fils de l’homme se remplit en eux du désir de faire le mal." Eccl 8.11

Ce qui applique la tolérance zéro, obtienne de bons résultats… c’est à dire toute infraction, toute désobéissance est immédiatement sanctionnée.

Le bonheur de l’enfant passe par le respect : Tant d’irrespect de toute autorité conduisant à des actes de violences gratuits rend les enfants malheureux. " Honore (respecte) ton père et ta mère, c’est le premier commandement avec une promesse, afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre." Eph 6.3

Pour être respecté, il faut être respectable dans notre parole, que nos promesses soient tenues, nos menaces exécutées, dans nos relations en respectant le conjoint, l’enseignant et toute autorité." Et vous pères, n’irritez pas vos enfants " Eph 6.4

 

LE CHOIX DE L’EDUCATION :

" Elevez les enfants en leur donnant une éducation et une discipline inspirées par le Seigneur. " Eph 6.4

La Bible doit inspirer notre éducation et les valeurs éternelles de ce livre doivent être enseignées. Il n’y a aucune autre alternative, ni aucune autre substitution.

Notre vigilance doit être grande, la nature et la Bible nous enseignent que ce qui est semé portera du fruit, selon la nature de la semence. "

Celui qui sème pour la chair, moissonnera de la chair la corruption, mais celui qui sème pour l’Esprit, moissonnera de l’Esprit la vie éternelle."Gal 6.8

Ne laissez pas semer de l’ivraie dans le cœur de votre enfant.

Pour ceux qui ont à faire face à des adolescents ou à des jeunes qui sont devenus insensibles à toute parole ou à toute intervention, il reste encore de l’espoir :

- La prière : " La prière agissante du juste a une grande efficacité." Jac 5.16

La compassion et le pardon à l’image du père du fils prodigue doivent être l’inspiration de notre conduite envers les enfants, surtout quand ils sont en crise. La compassion et la prière finiront par porter du fruit, mais il faudra de la patience et de la persévérance.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

4 commentaires
  • Jean-Pierre HÉRIS Il y a 2 années, 4 mois

    Je dois dire que j'ai 3 enfants et que je n'ai pas eu vraiment de gros problèmes d'éducations, ils sont respectueux et maintenant que nous sommes âgés ils viennent fréquemment pour nous soutenir - Par contre malgré mes efforts pour leur parler de notre Seigneur je vois qu'ils nous écoutent mais voilà cela ne vas pas plus loin et bien entendu cela me désole profondément - je demande par mes prières à Jésus de vouloir leur faire ne soit qu'un petit signe pour pouvoir m'aider pour leur ouvrir le meilleur horizon qui soit. AMEN
  • Musique Il y a 2 années, 4 mois

    A notre époque de l "enfant roi" suite aux excès de mai 68, l'enfant au contraire est souvent gavé et pourri par ses parents. Ce qui en résulte ? L'ingratitude. Ils ont tout reçu gratuitement et ils n'honorent même pas leurs parents bien au contraire, demandent toujours davantage. Et je parle là de cas où les parents sont de bons parents et non des parents absents et ne se préoccupant pas du bonheur de leurs enfants. Donc : on peut trop en faire à force de vouloir bien faire. Et on ne récolte qu'ingratitude.
  • phinou Il y a 10 années, 1 mois

    Oui je suis d'accord mais quand on a fait un 'enseignement, de l'amour, la correction et qu'on ne voit pas les résultats. Est ce nous parents qui avons commis une erreur? La prière est continuelle. Comment un enfants peut faire le contraire des enseignements tous en sachant qu'il sera punis et réprimandé? Est ce que le problème est plus profond ?
    • Musique Il y a 2 années, 4 mois

      qu'entendez-vous par "correction" ? Car nous ne sommes plus au temps où l'on battait les enfants. Les battre augmente leur crainte mais certes pas l'amour pour leurs parents,
  • Afficher tous les 4 commentaires