Quels sont les trois rôles de la prière dans le choix d’un conjoint? n°9

Quels sont les trois rôles de la prière dans le choix d’un conjoint? n°9
Article 9 :
A. Elle est une préparation au bon choix
A l’arrivée de sa future épouse, Rébecca, Isaac méditait dans les champs (Gen. 24:63). Ce mariage, bien que très différent sur le plan culturel de ceux d’aujourd’hui, a été remarquablement bien préparé. On y ressent, à travers l’initiative de son père Abraham, le voyage réussi de son serviteur Eliézer, la rencontre avec la future belle-famille et, finalement, le consentement de la jeune fille, la puissante action de l’Esprit de Dieu. Il est légitime de penser que la communion quotidienne d’Isaac avec son Dieu en est l’une des origines, sinon la principale. Son dialogue avec Dieu, source de maturation et de transformation, a été la meilleure préparation au bon choix.
Sans cela, il aurait certainement épousé une femme selon son penchant naturel, comme le fera Esaü, son fils, quelques années plus tard.
 
B. Elle contribue à la destinée de notre futur conjoint
Comme déjà mentionné dans un précédent article, si Dieu vous appelle au mariage, votre futur époux (ou épouse) existe quelque part sur cette planète. Il n’est pas du tout nécessaire de le (la) connaître pour prier pour lui (elle). Pour ne mentionner que quelques sujets parmi de multiples possibilités, je vous suggère de prier pour:

Ses choix essentiels: crainte de Dieu, temps favorables, courage.
Sa maturité: développement du caractère, fidélité dans le travail, zèle, prises de responsabilités.
Sa santé: protection, épanouissement, force, sagesse, guérison.
Sa formation: complète, de qualité, persévérante, avec des portes ouvertes, couronnée de  succès.
Sa famille: unité, complémentarité, avenir, bénédiction.
 
C. Elle nous rend présent sur le champ de bataille
Un mariage réussi est une bataille gagnée et non une évidence. Il faut cependant avouer qu’un pessimisme malsain et exagéré, dénigrant le mariage, a dominé l’information ces dernières années. Cette tendance décourage et fait peur alors qu’un diagnostic réel, tout en dévoilant les plaies, nous stimule à relever le défi.

Les statistiques varient d’un pays à l’autre mais, malgré le drame de tant de couples brisés, il faut aussi dire la vérité à ceux qui envisagent aujourd’hui le mariage: si, dans la société occidentale, quatre d’entre eux sur dix se terminent par le divorce, il est aussi honnête de relever que six sur dix durent toute la vie. Les divorces parmi les disciples de Christ représentent, quant à eux, un pourcentage bien inférieur. N’insister que sur "le verre à moitié vide" ne va en aucun cas le remplir. Certains chrétiens pensent qu’un discours alarmiste, qui a tendance à gonfler les problèmes, va contribuer à mobiliser le peuple de Dieu. C’est exactement le contraire qui se produit; l’espérance faiblit et, avec elle, le courage, la combativité et la vie de prière.

Si nous prenons la température de la société par le discours médiatique habituel, nous croirons que l’adultère est le tribut commun des couples mariés, que le concubinage est majoritaire et que le mariage est un acte ringard en voie de disparition. Mais toute analyse sérieuse le dément.

Cela dit, les puissances ténébreuses se savent menacées par les couples prophétiques qui se lèvent par milliers et qui ont décidé de vivre comme une lumière pour Christ dans la société. La sexualité et le désir de trouver l’âme soeur sont des forces puissantes et sensibles, où les voies sans issues et les raccourcis sont parfois bien plus tentants que la voie royale préparée par le Seigneur. Ces données, et une bonne connaissance de soi, doivent nous conduire à cultiver une intercession intelligente, vigilante, efficace.
 
Téléchargez, lisez ou écoutez les livres de la série "Comment..." sur
http://carlobrugnoli.net
Disponibles et gratuits: "Porteurs de Vie", "Progresser avec Dieu" et "Une vie en couleur" à télécharger !


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires
  • Alex136 Il y a 5 années, 8 mois

    Je rends gloire à Dieu pour ce texte. Aussi je suis convaincu d'être appelé par Dieu au mariage bien que le diable veulent me faire croire que je ne suis pas faites pour celà. C'est pourquoi je prierai tout les soir pour mon futur époux , mon âme soeur ou qu'il se trouve. Que Dieu nous permette de nous rencontrez et si nous nous connaissons qu'il se révèle à nous. Que ce temps loin l'un de l'autre soit un temps de fortification dans le Seigneur. J crois que tout est possible en Dieu et ceci encore plus.
  • antoinette78777 Il y a 5 années, 10 mois

    Amen et merci, il faut continuer à y croire au mariage, à l'âme sœur. Il ne faut pas forcément se baser sur la mauvaise expérience des autres. Moi aussi je prie pour mon âme sœur alors que je ne le connais pas, prier pour son âme, sa relation avec Dieu etc
  • zionnette Il y a 12 années

    Merci!
  • Afficher tous les 4 commentaires