Qui devons-nous prier ?

Qui devons-nous prier ?

Question d'un Internaute 

: "Je prie quotidiennement, mais le problème, c'est que je ne sais pas exactement à qui adresser ma prière : Marie, les Saints, Jésus ou Dieu ?".

La prière est un élément commun à la plupart des religions, ce qui ne veut pas dire qu'elle soit la même partout. Le moulin à prière des Tibétains n'a rien à voir avec la prière biblique.

Marie et les Saints

Même au sein du Christianisme, il existe des formes de prières qui ne sont pas en accord avec la révélation biblique. Toute communication avec les morts (spiritisme) est une abomination devant Dieu :

"Qu'on ne trouve chez toi personne […] qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel" (Deut. 18.10-12)

Dieu sait qu'il ne s'agit pas de l'esprit des morts, mais de démons qui usurpent leur identité. Et il ne veut pas que nous soyons en communion avec des démons :

"… or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons." (1 Co. 10.20)

Or, prier des personnes décédées, c'est prendre ce risque, et rien dans la Bible ne nous y autorise, bien au contraire. C'est pourquoi prier les Saints et Marie est contraire à l'Écriture, et constitue, à l'insu de beaucoup, une forme subtile de spiritisme.

Ce genre de prières a pénétré dans le Christianisme du fait que l'image de Dieu est devenue celle d'un Père Fouettard, qu'il fallait amadouer par l'intercession de son entourage céleste, soit Marie et les Saints, devenus des intermédiaires obligés. Or cela est aussi contraire à l'enseignement biblique :

"Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous." (1 Tim. 2.5-6)

Père, Fils ou Saint-Esprit ?

Mais Dieu, en Jésus-Christ, n'est pas un Dieu inaccessible, et la Bible affirme que nous pouvons le prier personnellement. Jésus lui-même a enseigné à ses disciples comment prier dans le "Notre Père" (Matt. 6.7-13), dans lequel on s'adresse à Dieu comme à un bon Père.

Cependant il est juste, selon l'Écriture, de s'approcher de lui "au nom de Jésus", affirmant par là que nous ne venons pas à Dieu sur la base de nos propres mérites, mais sur celle du sacrifice de Jésus, par qui nous avons accès auprès du Père :

"car par lui [Jésus] nous avons les uns et les autres accès auprès du Père…" (Éph. 2.18)

"… nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire" (Héb. 10.19)

Il semble donc que la manière habituelle pour le chrétien est de s'adresser au Père, au nom de Jésus. Et immédiatement se pose la question : peut-on invoquer valablement Jésus ou le Saint-Esprit ?

À l'inverse de certains extrémistes (il y en a toujours), je ne serai pas dogmatique sur ce point, pour les raisons suivantes :

1. Les trois personnes divines, Père, Fils et Saint-Esprit, sont ensemble un Dieu unique. La bénédiction apostolique les évoque tous les trois :

"Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, soient avec vous tous !" (2 Co. 13.14)

2. Après avoir enseigné aux disciples de prier le Père "en mon nom", Jésus affirme son unité avec le Père, et déclare que lui-même fera ce qu'on aura demandé en son nom :

"Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; […] et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jn. 14.11-14)

3. Étienne, lors de sa lapidation, s'adresse à Jésus :

"Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit !" (Actes 7.59)

4. Ézéchiel, dans la vallée des ossements, parle à l'Esprit :

"Il me dit : Prophétise, et parle à l'esprit ! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit : Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent !" (Éz. 37.9)

Bien sûr, on ne manquera pas de me dire que c'était sous l'Ancienne Alliance, mais qu'est-ce que ça change ?

Alors, faut-il s'adresser au Père uniquement ? S'interdire de prier Jésus et qualifier d'hérétique des petits chants comme : "Ô, Saint-Esprit, tout réveil vient de toi ; viens dans mon cœur, et fais ton œuvre en moi" ?

Quand je vois avec quelle facilité le service des Postes réussit à acheminer à bon port des courriers dont l'adresse est parfois plus que rudimentaire, je me dis que la prière que je fais monter vers Dieu arrivera à bon port, même si l'adresse n'a pas été écrite parfaitement "dans les règles" !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
12 commentaires
  • laroseejoel45 Il y a 3 années, 1 mois

    Bonjour a vous. Surtout merci pour vos lumieres. Je voudrais savoir qui est le saint esprit ou alors lesprit saint car selon vos dires Jesus est mediateur entre Dieu et les hommes et le saint esprit quel est son role qui est il?
  • Nadiege Vaubien Il y a 5 années, 2 mois

    Arrêtez les polémiques Priez point trait mais je me permets de le souligner Pourquoi passez par Marie ou les Saints quand on peut directement Prier Dieu par Jésus ? Depuis quand d'abord on prie les morts ? J'ai du rater un passage Que Dieu vous éclaire vous guide et vous Bénisse car quoi que vous fassiez sachez qu'il vous AIME
  • tommy-ross Il y a 6 années, 4 mois

    C'est pourquoi prier les Saints et Marie est contraire à l'Écriture, et constitue, à l'insu de beaucoup, une forme subtile de spiritisme. Vous racontez n'importe quoi !Priez Marie n'est pas du spiritisme , avez vous compris le sens caché dans l'épitre de Jean? La bible ne se lit pas au premier degrés , il y a toujours une deuxième lecture ,https://www.portstnicolas.org/phare/le-texte-biblique/marie-dans-l-evangile/femme-voici-ton-fils-voici-ta-mere.html
  • didi33 Il y a 6 années, 9 mois

    voici mon étude concernant qui faut il prié et comment ? ON NE VOUS DIT PAS TOUT https://youtu.be/GNtqgMQ1IfM Bonne vidéo
  • didi33 Il y a 6 années, 11 mois

    Bonjour, moi ce que je retiens une phrase simple de Jésus Christ "tu aimeras, l’Éternel ton Dieu, de toute âme, de tout ton cœur et de toute ta pensée." C'est le plus grand des commandements si tu pries, tu loues ou si tu adores Jésus Christ où est ta pensée ??? Où est ton cœur ??? Par amour envers L'Eternel, vaudrais mieux ne pas louer, ni adorer et ni prier Jésus Christ, mais simplement l'aimer, car il n'y a qu'un seul Dieu unique , il n'y en a pas deux. En ce qui concerne ce verset: "Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; […] et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai." (Jn. 14.11-14) si vous prenez une bible de 1880, vous verriez qu'il y a marqué, "demandez au père en mon nom" il me semble (jn 14:13) chercher dans google "bible ancienne 1880" publier en pdf par google et accessible par internet ce petit verset est une modification, même en 1880, la suite du passage n'est pas cohérente et de plus répétition de mots. louer, adorer et prier Jésus Christ, dites vous bien que ce n'est pas de la gloire de Dieu. Qui a dit qu'il fallait diviniser Jésus Christ??? C'est l'homme voir "concile de Nicée" et "le concile de Constantinople", Quand on prie Jésus Christ, qu'on fait de lui un Dieu tout puissant, ce n'est plus L'Eternel qui domine votre vie, mais malheureusement Satan Croyez vous qu'il ne peut pas agir, c'est vous tromper. Car Satan peut donner la paix, la joie, l'amour et aussi le bonheur. (c'est Satan qui se fait passer pour Dieu) Son objectif est de détourner l'homme de la voie de l'Eternel. Ayez pour seul Dieu L'Eternel et aucun autre Dieu, confiez vous à lui et lui seul. Croyez en l'enseignement de Jésus Christ sur la prière (pour exemple le notre père) Ne prenez pas des risques insensés, car vous risquerez d'y perdre votre âme. La trinité de Dieu n'a jamais pu être démontré par des professeurs en théologie, Aucuns passages de la bible ne disent d'adorer ou en encore de louer Jésus Christ . Maintenant si vous voulez adorer et prier Jésus Christ , c'est vous qui voyez, mais malheureusement ce n'est pas l'enseignement de la bible, c'est un autre évangile. Mes salutations David
  • Manoufox Il y a 6 années, 11 mois

    Quand vous, Top chrétien trouverez que les amens sont assez nombreux pour susciter ma curiosité et mon étonnement au sujet du Retour du Seigneur, je vous invite à me demander comment je vois le salut. Mon but est de libérer les païens qui ont rejeté les explications traditionnelles du salut proposées par les églises. C'est grave car votre évangélisation (qui porte pourtant pas mal de fruits, - heureusement, YHWH est bon !), prive ces gens du salut alors que c'est si simple. Toute ma vie a été tournée sur deux pôles de la Bible : Le premier Adam devant l'arbre de la Connaissance du Bien et du Mal (que Dieu a fait* !) et le second Adam sur le bois de la Croix. Ce qu'a fait le second prendra alors une valeur prodigieuse. Cosmique ! Et tous seront dans l'admiration. Une admiration qui libère. C'est pour être libéré que Christ nous a sauvé ! Non pas automatiquement comme une machine ** mais par la grâce du St Esprit dont on rappelle la venue demain dimanche 4 juin : dans un prodigieux échange nous devenons semblables au Fils de Dieu en qui notre humanité est unie à sa divinité ! La Ste cène chez les protestants ou l'eucharistie chez les autres chrétiens étant le signe physique d'une réalité spirituelle libératrice ! Notre humanité étant unie à Sa Divinité comme le rappelle ce "Repas" nous ferons alors sans nous forcer, sans faire semblant, les oeuvres que Dieu a préparées d'avance afin que nous les pratiquions... selon le Psaume 127:1 !!! Alléluia !! Et ce n'est pas l'exclusivité des... "chrétiens". Voir entre autre Matthieu 25 où les gens sont étonnés d'être invités dans le Royaume ! Ils n'étaient pas au courant ! Personne ne leur avait dit ! et voir le Chrétien arrogant à qui Jésus interdit l'entrée dans le Ciel ! "Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? 23 Arrière ! Il est terrible de tomber entre les mains du Dieu vivant dit Pierre ! Mais la façon que j'ai de proclamer en quoi consiste le "sacrifice", le "choix" de Jésus devrait ramener des brebis égarées aux pieds du Seigneur Jésus.Même si c'est pour recevoir la vie et l'abondance. Tout le monde n'est pas comme Thérèse d'Avila qui disait "... ne m'accorde donc rien même si je t'implore, l'amour que j'ai pour toi n'a pas besoin d'espoir !". D'ailleurs n'est-il pas dit que Jésus en vue de la Joie qui lui était réservée à souffert... Mais ça ne fait rien; tout cela est très beau et nous pouvons pousser des cris de joie, verser des larmes de joie quand nous passons des ténèbres à son admirable lumière. Non ? Tout comme l'enfant qui sort du ventre de sa mère. Manoufox * J'ai toujours un malin plaisir à ressortir : "Deutéronome 28:63 De même que l'Éternel prenait plaisir à vous faire du bien et à vous multiplier, de même l'Éternel prendra plaisir à vous faire périr et à vous détruire ;" et les passages plus connus d'Esaie 45:7 I Samuel 2:6,7 : L'Éternel fait mourir et il fait vivre. Il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter. 7L'Éternel appauvrit et il enrichit, Il abaisse et il élève. Jérémie 21:8 "Tu diras à ce peuple: Ainsi parle l'Éternel: Voici, je mets devant vous le chemin de la vie et le chemin de la mort." Et tant d'autres passages que les pasteurs craignent de citer à leurs paroissiens. ** que chacun prenne sa croix par exemple, celui qui perséverera jusqu’à la fin serra sauvé
  • Manoufox Il y a 6 années, 11 mois

    Mon interprétation tient debout mais il y a le problème du retour du Seigneur qu’on attend toujours, ce qui fout tout par terre ! Hier c’était l’Ascension et de la même manière que Jésus est monté au ciel, il reviendra nous ont dit les anges. Il faut reconnaître que son ascension fut discrète. Aussi discrète que celle d’Élie qui est monté dans un « char de feu ». Mais le N.T parle de retour en gloire et de « tout œil le verra ». Alors il faut savoir : retour discret comme il est monté, ou retour fracassant comme celui d’une star d’Hollywood sous l’œil des caméras de la télévision comme disait mon pasteur baptiste américain ? La gloire ! Une gloire à notre idée ou à celle de Dieu ? La naissance de Jésus dans une étable est pour moi une gloire : des anges qui chantent, qui parlent à des bergers (pas Macron ni Putin, ni Trump, ni Hérode) inconnus, plus tard des astrologues, des savants... Et pourtant c’est la Naissance du Fils unique de Dieu ! Discrète. Pour moi c’est en gloire, une gloire d’amour. Mais son retour ! J’ai une image à vous proposer au sujet de « verra ». Vous avez des yeux et ne voyez point ? Comme vous êtes lents à voir ! Leurs yeux s’ouvrirent. ILS ONT COMPRIS ! Quand nous revenons de vacances, tout le monde le voit : les volets s’ouvrent, la musique de la radio s’entend depuis la rue, la cheminé fume, la boite aux lettres est vidée de ses publicités qui débordaient, etc. Vous voyez ? Les voisins et les passants savent, comprennent, voient à n’en pas douter que nous sommes revenus. Ils peuvent entrer et nous parler même s’ils n’ont pas encore revu notre tête. Mais les interprétations que donne l’Eglise font de Jésus un menteur. Et là je pleure mes amis. Parce les exégètes tirent leur gloire les uns des autres. Ils ont un cerveau et ne comprennent rien : - Vous n’aurez pas fini de parcourir Israël pour annoncer la bonne nouvelle que je serai revenu dit-il à ses disciples ! Autre exemple : mangez bien votre soupe les enfants. Vous ne l’aurez pas terminée que je serai revenu de chez le boulanger avec les gateaux. - « Certains parmi vous seront encore vivants lorsque je reviendrai » Ou il a menti ou alors il y a des gens extraordinaires qui ont environ 2000 ans qui sont encore vivants ! Non, Jésus ne ment pas. C’est nous qui nous trompons. - Et enfin il avoue à Pierre que l’apôtre Jean serait encore de ce monde ! Il parait qu’il est mort vers 90 ans ! Dieu est merveilleux et nous, nous sommes bouchés à l’émeri. Vous aurez tous les détails dans mon vieux blog http://manoufox.free.fr/la%20revelation.htm ou si c’est trop balaise, j’ai fait un digest sous forme de plaquette papier : je peux vous l’envoyer. Mais pour les paresseux je peux dire que si la résurrection a eu lieu 1290 jours après la destruction du Temple de Jérusalem, Jésus est revenu un peu avant. Dans ces conditions il n’y a plus d’absurdités dans les interprétations de la Bible. 1290 et 1335 jours sont peut-être les deux seuls nombres exacts de la Bible. Trois et demi, quarante, mille sont symboliques comme les mille pattes du mille pattes ! Le retour ? C’est fait. Maintenant c’est Satan, sous plusieurs formes (pornographie, violences, viols, attentats islamistes etc !)qui annoncent quelque chose de fantastique : les humains étonnés mais heureux de Matthieu 25 :37 vont habiter sur une autre planète (la nouvelle Terre) sous une autre voûte céleste (nouveau ciel avec d’autres Constellations) où la justice régnera. Alors le Nom de Dieu sera sanctifié, sa volonté sera faite et son royaume sera vraiment réalisé. Alléluia ! Que je suis heureux !
  • Manoufox Il y a 6 années, 11 mois

    Un commentaire sur Prier les morts dont la majorité des Chrétiens seraient coupables sauf les évanglistes. Ce thème est étroitement lié à celui du Retour de Jésus puisque les morts en Christ ressuscitent après ce retour. Et comme Jésus n'est pas revenu, la Vierge et les saints sont dans la mort et le prier est un non sens. Cette dissension entre Chrétiens vient d'une grave erreur puisqu'elle ferait de Jésus un menteur. Et d'une erreur moins grave concernant la fin du monde. Je m'explique en commençant par la moins grave : Les premiers Chrétiens attendaient la résurrection (Philippiens 3 :10) dont parle Daniel 12 :1 et 2. La fin du monde juif et la destruction du Temple en l’an 70 qui permet à Daniel d’en donner la date avec une précision millimétrique (Daniel 12 :11 faisant allusion à la résurrection des morts et Daniel 12 :12 faisant allusion à celle des vivants lorsqu’ils arrivent au terme de leur vie terrestre ! Le temple vivant étant le Corps des ressuscités du Christ, l'Eglise du Ciel. Dieu ne pouvait garder indéfiniment le Temple fait de main d'homme avec le Temple fait avec des hommes ressuscités. Pour cela il a patienté 40 ans environ après la mort de Jésus qui est le vrai Temple dans lequel chacun de nous est une pierre vivante. Il a profité de ces 40 ans pour nous préparer une place au ciel en chassant les anges rebelles. Voir Apo je crois. L'an 70 marque une époque de déréliction pour les Juifs qui va durer jusqu'à nos jours, jusqu'à ce que Dieu redonne son amitié et sa terre à ce peuple. La parabole du pauvre Lazare (les païens dont Paul dit qu' "en ce temps là vous étiez sans Dieu...") et du riche (spirituellement, Israël) concernait cette prophétie. Amen. Dans son discours de Pentecôte, au sujet des choses extraordinaires qui se passaient sous les yeux du peuple, Pierre disait « C’est ICI, (donc maintenant) que se réalise la prophétie concernant les derniers temps (de l’ère judaïque avec la Loi mosaïque remplacée par une meilleure Loi. cf « on vous a dit ceci mais moi je vous dis cela ») Voir aussi Actes 2 :16,17. Ces derniers temps clôturés par la destruction du Temple qui ouvre totalement l’ère CHRETIENNE pour une période très longue, de durée indéterminée à l’époque. Désignée par le vocable « 1000 ans », cette ère chrétienne voit le Règne de Jésus s’étendre et s’instaurer dans l’Occident qu’on appellera Chrétien. Bien imparfaitement bien sûr car au Ciel seulement il sera Total. Mais au moins il offrait à tous le moyen de connaître les paroles du Christ pour être sauvé du péché, de la Loi (mosaïque) et de la mort. Pour avoir la vie et l’abondance. Pour vivre Marc 16 :17. Voilà pour la fin des temps. Reportez-vous à mon site où tout cela est expliqué verset par verset : http://manoufox.free.fr/la%20revelation.htm Reste le Retour du Christ à voir puisque la Résurrection des fidèles du Christ est consécutive à ce Retour. Je le mets dans un autre commentaire car cela deviendrait trop long à lire de le mettre ici à la suite ! Et puis il faut bien faire un petit effort si cela vous intéresse !
  • Marie Ange Ferry Il y a 8 années, 3 mois

    Merci mon frère Jean Claude, c'est si vrai et si bien dit pour moi qui suis sortie du Catholicisme où j'ai "piétiné " si longtemps sans savoir, parce que la Parole de Dieu n'est pas enseignée comme cela devrait être fait .... Que notre Dieu aie pitié et leurs donnent pleinement l'Amour de Sa Vérité
  • Manoufox Il y a 8 années, 10 mois

    Je crois qu'il faut prier le Père car Jésus dit qqpart "je ne dis pas que je prierai le père pour vous car le père lui-même vous aime" Merveilleux. Jésus nous a montré le Chemin. Comme lui nous devons arriver à dire "Je te remercie Père de ce que tu m'exauces tjs" Alors les gens viendront en foule car tout le monde a des pbs à régler ! Pour nous comme pour lui, c'est le Père qui fait les oeuvres. Si j'avais l'audace de comparer Dieu au moteur de ma voiture, l'exaucement de mon projet de vacances est dû au fait que la voiture roule et que je la dirige vers la montagne ou la mer. Mais il ne faut pas oublier que l'embrayage est le trait d'union entre le moteur et les roues ! Embrayer c'est la prière. Et prier ce n'est pas seulement dire des phrases. Dans mon exemple les phrases ce serait enclencher la vitesse. Mais si on n'embraye pas la voiture restera clouée au sol. C'est pour cela que bp de prières ne sont pas exaucées. Il manque souvent qqchose à la prière de la foi pour qu'elle soit tjs exaucée. Jésus avait ce qqchose dans Matthieu 9.36 Matthieu 14.14 Matthieu 15.32 Matthieu 18.27 Matthieu 20.34 Marc 8.2 Marc 9.22 Luc 7.13 Luc 10.33 Luc 15.20 Et n'oubliez pas, éthymologiquement, émotion signifie "qui met en mouvement". Généralement envers les autres c'est la compassion, envers soi c'est la joie (de savoir qu'on va retrouver du travail, la santé, l'amour) mais elle ne doit pas être simulée mais réelle. Je vous expliquerai pourquoi si vous le souhaitez.
  • theophane2212 Il y a 9 années, 7 mois

    Je prie Notre Seigneur Jésus-Christ pour les prières d'intercessions. Dans la louange, je loue les 3 personnes de la Trinité. Je suis énormément choqué lorsque des chrétiens disent qu'on ne peut pas prier Jésus ou le Saint-Esprit qui sont d'essence divine comme le Père. Jésus est notre Unique Sauveur ! Celui qui n'honore pas le Fils n'honore pas le Père ! Tout en se faisant serviteur, le Christ n'a jamais refusé l'adoration. Lors de sa résurrection, les apôtres l'ont adoré ! Il est le Parole et le Fils Eternel du Père. Lorsque j'ai lu les observations d'un pasteur de l'Oratoire du Louvre, j'en ai été consterné ! Tout en étant plus intelligent, il épouse ainsi la manière de croire que celle des témoins de Jéhovah ! Je crois qu'il est quand même plus légitime de prier Jésus ou l'Esprit-Saint que de prier des saints. D'autre part, la foi chrétienne si on ne peut que prier le Père n'a rien de différent par rapport aux musulmans ou aux juifs ! Hors, c'est toute la différence ! Les chrétiens sont très divisés aujourd'hui sur la prière et même sur la foi. C'est vrai que l'on peut prier le Père au Nom de Jésus mais on peut aussi prier Jésus en son Nom ou le Saint-Esprit ! Dans le renouveau charismatique catholique, on le fait avec ferveur. J'ai vu que des protestants le font aussi, mais d'autres pas ! Refuser la Seigneurie divine de Jésus et ne pas l'invoquer, c'est se formater sur les témoins de Jéhovah, ce que je ne puis accepter, pas plus que la dulie des chrétiens catholiques !
  • elie pascal Il y a 9 années, 8 mois

    Merci pour ce texte ; c'est tout-à-fait ma pensée ;