Religieux ou spirituel : les différences N° 20 Confus ou convaincu

Religieux ou spirituel : les différences N° 20 Confus ou convaincu

Ce principe va plus loin que nous ne le pensons de prime abord. J'ai vu par exemple que beaucoup d'orateurs qui enseignent l'art d'évangéliser, croient pouvoir former des témoins de Christ sans s'impliquer eux-mêmes dans cette tâche. Ils tentent d'envoyer au front une nouvelle armée, sans pour autant marcher devant elle. En fait, que produisent-ils? Une armée d'évangélistes? Pas du tout, seulement une armée d'orateurs qui ne mettent toujours pas en pratique leurs paroles et qui, à leur tour, espèrent que «les autres» évangéliseront la planète!

Les apôtres ont enseigné et, simultanément, pratiqué l'évangélisation : «Après avoir rendu témoignage en prêchant la parole du Seigneur, les deux apôtres retournèrent à Jérusalem. En chemin, ils annoncèrent la Bonne Nouvelle dans de nombreux villages de Samarie.» Actes 8:25.
Les efforts fournis pour ne gagner finalement qu'un seul adepte sont hors de proportion
Bien entendu, il ne s'agit pas de mépriser l'énorme combat spirituel nécessaire pour voir une première personne se tourner vers Christ au sein d'un peuple non atteint, ni de dire qu'il ne vaut pas la peine d'investir pour ne gagner qu'un seul converti. Il s'agit de voir qu'avec une telle conduite, beaucoup refusaient d'embrasser le pharisaïsme. «Je vous le répète, moi, le Seigneur de l'univers, réfléchissez à ce qui vous arrive [...]. Vous avez espéré de grosses récoltes et voyez le peu que vous avez obtenu.» Aggée 1:7, 9. Comme quelqu'un l'a fait remarquer, lors de la Pentecôte, il y eut un message et trois mille conversions; aujourd'hui, trop souvent, il y a trois mille messages et une seule conversion !

Des chrétiens engagés dans les affaires avaient décidé d'une première rencontre dans leur pays. Les préparatifs furent excellents, avec cartes d'invitations magnifiques et personnalisées, recommandations de notables bien en vue et location d'une salle dans un hôtel de grand style. Une part non négligeable de la haute société répondit; des chrétiens de nom, des libres penseurs et des musulmans étaient présents.
Le président de séance, après trois phrases de bienvenue, parut oublier le contexte, et la prière pour bénir le repas prit déjà des accents étranges. Les conversations durant le dîner furent constamment entrecoupées d'explications et de témoignages remplis de patois de Canaan.
Quand l'orateur prit la parole, il sembla ignorer totalement son public, hurlant des «alléluias» à tout bout de champ et obligeant les invités perplexes à des répons plus forts encore. Les chrétiens présents entrèrent dans la danse avec plus ou moins d'enthousiasme, tandis que quelques personnalités s'esquivaient discrètement. Le message n'en finit pas et quand enfin vint l'appel, il réunit, lui aussi, quelques clichés religieux parmi les moins appropriés. Cette rencontre fut la première et la seule d'envergure car, comme chacun le sait: «On n'a jamais une seconde occasion de faire une première impression.»

Que de fois n'ai-je entendu, suite à des désobéissances flagrantes dans la gestion de campagnes d'évangélisation: «Réjouis-toi pour une seule personne convertie !» Ce raisonnement caricature la pensée de Christ. En effet, si une seule personne s'est repentie alors que nous avons agi fidèlement, le ciel s'en réjouit et moi aussi. Mais si la moisson est gâchée par des pratiques inadaptées, des querelles de clocher, un suivi médiocre ou autres démissions de dernière minute et que, malgré tout, un fruit échappe au gâchis, ce n'est ni l'heure de se réjouir, ni celle de se justifier, ni celle de se voiler la face, mais plutôt celle de se repentir et de changer nos habitudes pour devenir des ouvriers sérieux.

L'homme spirituel
- «Tous vont à lui...»
- «Je vous ai chargés d'aller, de porter des fruits et des fruits durables.»
- «Celui qui demeure uni à moi, et à qui je suis uni, porte beaucoup de fruits.» Jean 3:26, 15:16, 15: 5.
Le Seigneur nous envoie faire de toutes les nations ses disciples, c'est-à-dire évangéliser et former des hommes et des peuples pour qu'ils lui ressemblent.

Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: www.carlobrugnoli.net

3 commentaires