Religieux ou spirituel : les différences N°11 L'homme spirituel

Religieux ou spirituel : les différences N°11 L'homme spirituel

Par contraste, Jésus parle et agit en serviteur. Le Créateur passe ses premières années sur notre planète comme bébé, puis comme enfant. Roi de l'univers, il assume la pauvreté, la fuite en Egypte devant Hérode, la rudesse du climat. Il se soumet à des parents humains. Il ne revendique rien et ne se prévaut nullement de ses titres légitimes. Jeune adulte, il se met, comme charpentier, au service de ses compatriotes.
Par la suite, il supporte avec patience les faiblesses de ses disciples, tout comme la mauvaise foi de ses adversaires. Propriétaire de tout, il n'a pas un endroit où reposer sa tête. Parfaitement saint, il accueille la prostituée et touche le lépreux; il croit à la repentance et à la guérison. Il affronte la tentation, l'opposition, la déception, la trahison, l'angoisse et la tristesse. Adoré par les anges, il est crucifié par l'humanité.
Ce n'est donc pas dans une position de facilité, tel un prince régnant, qu'il allège les fardeaux des hommes, mais au coeur des défis quotidiens, au sein de la mêlée. Sa compassion est celle d'un compagnon d'arme. Il prend nos soucis, porte nos péchés et subit jusqu'à notre jugement. Il devient ainsi notre frère, notre avocat, notre Sauveur.

Dieu a un caractère de serviteur, le diable a un caractère d'oppresseur.

Pour terminer ce chapitre, je vous propose quelques «instantanés» du caractère et des enseignements de Jésus et de Paul. Ils parlent plus fort que les commentaires que nous pourrions en faire:
- «Jésus se leva de table, ôta son vêtement de dessus et prit un linge dont il s'entoura la taille. Ensuite, il versa de l'eau dans une cuvette et se mit à laver les pieds de ses disciples.» Jean 13 : 4
- «Jésus les appela tous et dit: «Vous savez que les chefs des peuples les commandent en maîtres et que les grands personnages leur font sentir leur pouvoir. Mais cela ne doit pas se passer ainsi parmi vous. Au contraire, si l'un de vous veut être grand, il doit être votre serviteur, et si l'un de vous veut être le premier, il doit être votre esclave.» Matthieu 20 : 25-27
- «Prenez mon joug sur vous et laissez-moi vous instruire, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez du repos pour vous-mêmes.» Matthieu 11: 20-30
- «Puis il prit un petit enfant et le plaça au milieu d'eux; il le serra dans ses bras et leur dit: «Celui qui reçoit un enfant comme celui‑ci par amour pour moi, me reçoit moi‑même.» Marc 9 : 36
- «Laissez‑la tranquille. Pourquoi lui faites‑vous de la peine ? Ce qu'elle a accompli pour moi est beau.» Marc 14 : 6
- «Oh! que ta foi est grande ! Dieu t'accordera ce que tu désires.» Et sa fille fut guérie à ce moment même.» Matthieu 15 : 28
- «Je ne te condamne pas non plus, dit Jésus. Tu peux t'en aller, mais désormais ne pèche plus. Jean 8 : 11
- «L'homme dont les esprits mauvais étaient sortis [...] était assis aux pieds de Jésus, il portait des vêtements et était dans son bon sens.» Luc 8 : 35
- «Le père de Publius était au lit; il avait de la fièvre et de la dysenterie. Paul alla le voir, pria, posa les mains sur lui et le guérit. Après cela, les autres malades de l'île vinrent aussi et ils furent guéris.» Actes 28 : 8
- «Le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Tenez bon [...], ne vous laissez pas de nouveau réduire en esclavage.» Galates 5 : 1
- «La liberté glorieuse des enfants de Dieu.» Romains 8 : 21
- «Là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.» 2 Corinthiens 3 :17


Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: www.carlobrugnoli.net
0 commentaire