Religieux ou spirituel : les différences N°12 Star ou adorateur ?

Religieux ou spirituel : les différences N°12 Star ou adorateur ?
Le show de l'homme religieux

«Ils accomplissent toutes leurs oeuvres de façon que les hommes les remarquent. Ainsi, pour les paroles sacrées qu'ils portent au front ou au bras, ils ont des étuis particulièrement grands; les franges de leurs manteaux sont exceptionnellement larges. Ils aiment les places d'honneur dans les grands repas et les sièges les plus en vue dans les synagogues; ils aiment à recevoir des salutations respectueuses sur les places publiques et à être appelés Maître par les gens.» Matthieu 23 : 5-7

Les pharisiens se comportent en stars et cultivent le culte de la personnalité. Leur vie extérieure donne l'apparence de la ferveur: ils construisent, décorent, enseignent, voyagent, visitent, prient et donnent financièrement. Ils se placent bien en vue dans les synagogues, sont présents sur la place publique et aux fêtes populaires. Ils ajoutent à cela nombre de faits et gestes qui soulignent et parfois caricaturent leurs thèses. Leur motivation cependant est imprégnée d'orgueil et de suffisance. L'humilité et le don de soi ont disparu; ce qui compte désormais ce sont les honneurs, l'apparence et les titres.
L'esprit religieux institue un système de castes où l'oppresseur est admiré et le serviteur méprisé. Tout cela, ajouté aux éléments des précédents chapitres, a une terrible conséquence: «Malheur à vous, maîtres de la loi et pharisiens, hypocrites! Vous fermez la porte du Royaume des cieux devant les hommes; vous n'y entrez pas vous‑mêmes et vous ne laissez pas entrer ceux qui le désirent.» Leur hypocrisie se manifeste par le fait qu'ils empêchent les hommes de parvenir au salut, tout en prétendant les y conduire.

L'homme spirituel

«Mais vous, ne vous faites pas appeler «Maître», car vous êtes tous frères et vous n'avez qu'un seul Maître. N'appelez personne sur la terre votre «Père», car vous n'avez qu'un seul Père, celui qui est au ciel. Ne vous faites pas non plus appeler «Chef», car vous n'avez qu'un seul Chef, le Messie. [...] Celui qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé.» Matthieu 23:8-12
Jésus se comporte en modèle, il honore son Père. Sa tenue vestimentaire est commune, simple. Nous en avons la preuve lors de son arrestation, puisque Judas doit l'embrasser pour que les soldats soient capables de l'identifier parmi ses disciples. (Cf Marc 14 : 44-46)
Les apôtres marcheront dans ce même esprit. Ils seront sans façon, naturels, vrais, spontanés, ouverts. «Au moment où Pierre allait entrer, Corneille vint à sa rencontre et se courba jusqu'à terre devant lui pour le saluer avec grand respect. Mais Pierre le releva en lui disant: «Lève‑toi, car je ne suis qu'un homme, moi aussi.»
A Lystre, suite à un miracle, la foule suppose que Barnabas et Paul sont des dieux descendus vers eux. Les apôtres s'écrient alors: «Nous ne sommes que des hommes, tout à fait semblables à vous.» Actes 10 : 25-26
Paul explique le changement opéré en lui: «Nous ne fondons pas notre assurance sur des privilèges humains. Pourtant, je pourrais aussi me réclamer de tels privilèges. J'aurais plus de raisons de le faire que qui que ce soit d'autre. J'ai été circoncis le huitième jour après ma naissance. Je suis Israélite de naissance, de la tribu de Benjamin, Hébreu descendant d'Hébreux. Je pratiquais la loi juive en bon pharisien, et j'étais si fanatique que je persécutais l'Eglise. En ce qui concerne la vie juste prescrite par la loi, j'étais irréprochable. Mais ces qualités que je regardais comme un gain, je les considère maintenant comme une perte à cause du Christ.» Philippiens 3 : 3-7

Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site:
www.carlobrugnoli.net

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire