Religieux ou spirituel : les différences N°13 Le culte de la personnalité aujourd'hui

Religieux ou spirituel : les différences N°13 Le culte de la personnalité aujourd'hui

Dès l'école maternelle, nous remarquons les dominateurs et les dominés, raison pour laquelle de nombreux enfants appréhendent secrètement les récréations (l'autorité légitime étant souvent absente, c'est la loi du plus fort qui s'installe). A l'adolescence, le phénomène s'amplifie et presque chaque classe contient ses souffre-douleur et ses stars. Les vexations, pour rabaisser ou intimider, et les manipulations, pour dominer et parvenir à ses fins, sont monnaie courante. S'il n’y a que les grands, les beaux et les forts qui sont à l'abri du rejet, alors le quatre-vingt-dix pour cent de la population se sent rejeté. Parmi le dix pour cent restant, nombreux sont ceux qui se sentent misérables intérieurement et, de plus, redoutent la fin de leur «règne». Rien d'étonnant à ce que beaucoup sortent de scolarité blessés par cette mentalité.

Un journaliste a demandé à Miss Suisse: «Vous trouvez-vous belle ?» Celle-ci a répondu: «Non, je me trouve pas mal. En fait, je suis pleine de complexes.»
La star, grâce à son corps, sa tenue, sa voix, ses exploits ou ses titres, se démarque des autres. Elle vit dans un monde de paillettes. On la paie, on l'applaudit, mais l'approcher n'est jamais aisé.

Jésus, lui, se rend accessible; il entraîne ses disciples dans un style de vie différent. Il est devenu comme eux, afin qu'ils puissent devenir comme lui. L'Ecriture nous en fait la promesse: «Nous deviendrons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.» 1 Jean 3 : 2

Une motivation pure

Un prédicateur s'interrogeait sur la valeur de son travail. Comme il y pensait, il fut pris de sommeil. En songe, il distingua son zèle pour le Seigneur sous la forme d'une masse compacte qui pesait non moins de cent kilos. Oh! c'est génial ! pensa-t-il. A cet instant, un personnage inconnu fit irruption chez lui. Il était muni d'instruments capables d'analyses complexes. Prenant cette masse, il la jeta dans le feu pour en faire l'estimation.

Le résultat se présenta ainsi:

Fanatisme  10 kilos
Gloire personnelle  23 kilos
Préoccupation pour le salaire  19 kilos
Orgueil pour la marche de l'église  15 kilos
Orgueil pour les dons spirituels  14 kilos
Vanité pour la dénomination  12 kilos
Zèle par amour pour Dieu    4 kilos
Zèle par amour pour les gens    3 kilos
Total 100 kilos



Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: www.carlobrugnoli.net

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire