Sachons reconnaître les signes et les temps !

Sachons reconnaître les signes et les temps !

 J’aimerais vous raconter une mésaventure qui est survenue il y a 16 ans à un couple pastoral de nos amis.

Il s’agit d’américains qui, alors, n’avaient jamais eu l’occasion de visiter “le vieux continent.” Quand la possibilité se fit pour eux de venir en Europe un été, ils décidèrent de passer quelques jours à Paris, capitale de la France et du romantisme…

Ils se promenèrent sur les Champs-Elysées, visitèrent le Louvre, l’Arc de Triomphe, s’arrêtèrent aux nombreuses boutiques de souvenirs…

Dans ce même appétit de tout découvrir en quelques jours, ils se dirent qu’ils devaient aussi monter au sommet de la Tour Eiffel afin de voir toute la capitale d’en haut. Comme des amis à eux les avaient avertis d’une possible attente de plusieurs heures au pied de l’édifice, ils décidèrent d’y aller une fois la nuit tombée, pour y admirer “Paris by night” !

A leur grande surprise, quand ils arrivèrent en dessous de la tour, il n’y avait personne! Ils s’approchèrent un peu décontenancés et virent une caissière. Ils lui demandèrent si la Tour était fermée et s’entendirent répondre que non. Ils montèrent donc, jusqu’au troisième étage, visitant le symbole de la France dans le monde entier, quasiment seuls et très heureux de leur bonne fortune!

C’est alors que quelque chose d’incroyable et terrifiant se produisit.

Alors qu’ils contemplaient les lumières de Paris et s’étonnaient de l’aspect calme et désert de la capitale, un grand bruit, comme le grondement de grandes eaux, remonta rapidement les pentes abruptes de la tour pour parvenir jusqu’à eux. Le grondement se fit de plus en plus insistant au point qu’il leur semblait venir de partout à la fois. Ils se sentirent d’abord peu rassurés, puis inquiets et enfin carrément apeurés par ce qu’ils virent ensuite.

Soudainement, le bruit se transforma en clameurs qui enflaient vague après vague, et les rues d’abord désertes, se remplirent en quelques minutes d’une marée humaine composée de millions de personnes sortant de partout à la fois ! Des milliers de véhicules remplirent soudain les rues et un vacarme de klaxons vint s’ajouter aux grondements et hurlements des foules qui se rassemblaient partout et notamment au pied de la tour Eiffel…

Tétanisés, étrangers dans un pays dont ils ne parlaient pas la langue, pensant être les otages d’une possible révolution, ces amis décidèrent courageusement qu’ils ne pouvaient pas rester là et devaient regagner la sécurité de leur chambre d’hôtel au plus vite !

Ils redescendirent donc et fendirent courageusement les masses humaines hurlantes et vociférantes, ne comprenant pas un mot de ce que ces personnes pouvaient dire autour d’eux, inquiets de ce qui pourrait leur arriver. Il leur fallut un certain temps pour finalement regagner à pied leur hôtel où ils se sentirent enfin en sécurité, une fois leur porte de chambre soigneusement fermée à clef !

Ce n’est qu’en allumant d’une main tremblante la télévision sur CNN, qu’ils comprirent enfin ce qui venait d’arriver dans ce pays étranger:

La France était devenue championne du monde de football, un certain 12 Juillet 1998 !

Pourquoi vous demandez-vous, une telle histoire ?

Parce que nous vivons dans une époque où en tant que croyants, il nous est possible de vivre comme ce couple, regardant d’en haut le tumulte des peuples, sans en comprendre les enjeux, ni notre position privilégiée !

Nous pouvons nous penser “au sommet”: être satisfaits spirituellement et matériellement, tout en ne discernant pas le temps de Dieu pour notre vie, ni pour celle de notre génération.

Au beau milieu d’un peuple en liesse qui vivait un évènement important de son histoire, ce couple ignorait tout du sens des évènements qui se déroulaient… si seulement ils avaient su, ils auraient alors pu tellement mieux apprécier leur privilège exceptionnel et se réjouir au lieu d’avoir peur !

Nous sommes les privilégiés de notre génération! Nous avons été touchés par Le Sauveur de l’humanité. Il nous a rachetés, a transformé nos existences en leur redonnant un sens.

Notre situation comparée à celle de tellement d’êtres humains est exceptionnelle…

Qu’avons-nous fait de Son salut dans notre vie ? Pourquoi sommes-nous là où Dieu nous a placés? Est-ce pour notre simple satisfaction ou pour accomplir Son plan ?

Posons-nous cette question: Un inconverti pourrait-il vivre ma vie ?

Si en toute honnêteté, la réponse est oui, alors il est encore temps de découvrir la responsabilité qui est la nôtre !

Notre génération connait une accélération de l’histoire au regard des prophéties bibliques, comme rarement auparavant: Nos frères et soeurs sont persécutés partout dans le monde, l’esprit de l’Anti-Christ répand sa confusion dans les valeurs de l’évangile, jusque dans les rangs des élus, comme annoncé par Christ et les apôtres.

Israël est le centre de toutes les colères, beaucoup encore une fois, veulent sa destruction…

Reconnaissons-nous les temps dans lesquels nous sommes ?


Un grondement se répand sur notre terre dans tous les peuples, l’humanité a plus que jamais besoin d’un Sauveur et les temps sont courts pour faire entendre Son appel !

N’ayons pas peur, comprenons ce qui se passe et mettons à profit notre position privilégiée en Christ pour agir !

Souvenons-nous des paroles de Jésus: Apocalypse 3:15-22, Matthieu 24 & 25.

“Hypocrites! vous savez discerner l'aspect de la terre et du ciel; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci?” (Luc 12:56)

“Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; rachetez le temps, car les jours sont mauvais”. (Ephésiens 5:15-22)

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

13 commentaires