Semez l'amour, et vous récolterez l'amour !

Semez l'amour, et vous récolterez l'amour !

Attention : choisissez bien les graines que vous semez...

J'aime cultiver les plantes, les fleurs pour le plaisir, et les légumes pour manger de ma bonne production bio (les bonnes années!).

Mais c'est élémentaire : si je sème des fleurs à un endroit, ces graines ne donneront jamais de légumes.

Même si j'arrose, que je bêche, que je bichonne les minuscules petites feuilles qui sortent, jamais elles ne deviendront autre chose que ce que la nature avait prévu, à savoir des fleurs.

Vous avez peut-être souri à cette affirmation qui vous semblait bien innocente. Mais c'est la même chose au niveau psychologique et spirituel.

Si nous semons le doute, l'amertume ou la discorde, dans la vie de nos enfants ou de nos proches, pensez-vous vraiment que nous pouvons récolter la foi, la reconnaissance ou la paix ? C'est très improbable, n'est-ce pas ?

L'inverse est vrai, si nous semons de bonnes choses, l'écoute, la compréhension, le respect, l'encouragement … nous récolterons aussi de bonnes choses. Sauf s'il y a eu mélange, ce qui est vrai dans beaucoup de cas.

Quand nous pensions avoir semé l'amour, la foi, la reconnaissance … et que nous n'en récoltons pas de fruits visibles, que se passe-t-il donc ?

Je vois une explication :

Nous avons semé un mélange de graines, sans forcément l'avoir complètement voulu ou reconnu. Nous avons semé de l'amour mais aussi un peu d'amertume, de ressentiment, de doute … Et nous espérions de tout cœur que ce serait les bonnes choses qui l’emporteraient sur les moins bonnes. Ça peut arriver, mais ce n'est pas toujours le cas.

Nos vies, et la vie de nos enfants, qui sont les premières personnes en qui nous semons, comportent souvent un ou des mélanges. La gentillesse peut par moment côtoyer l'agressivité, surtout quand se profile la période de l'adolescence. Le mensonge peut se frotter à la franchise … Et c'est comme si par moment l'un des deux gagne, suivi de l’autre un moment après.

Quand nos enfants sont devenus adultes, ils ont souvent des traits de caractère et des fonctionnements à l'identique des nôtres, ou s'ils se sont beaucoup démarqués de nous, à l'opposé. C'est ainsi qu'on peut trouver de farouches anti-militaristes dans des familles de militaires ...

Mais bonne nouvelle :

Les bonnes graines de vie « zoé », vie divine que nous avons semées, peuvent réapparaître après avoir été étouffées par des graines de colère, de rébellion, que nous avions aussi semées ou que nos enfants ont eux-mêmes rajoutées et cultivées ...  Après plusieurs années, voire même plusieurs dizaines d'années, ces graines « zoé » qui contiennent une semence d'éternité, vont refaire surface. Elles étaient comme endormies, mais elles se préparaient dans le secret à redonner vie à de belles plantes solides et durables. Le Saint-Esprit à qui nous avions confié et reconfié, souvent dans les larmes, nos chers petits, ne les avait pas oubliés, et il attendait le moment propice pour allumer un nouveau feu vert.

Un exemple : il y a une vingtaine d'années j'ai passé de longues heures à trier la terre de ce qui semblait avoir été autrefois un massif de fleurs. La plante dominante en était le chiendent. C'est une espère d'herbe un peu coupante, extrêmement envahissante, et quand on veut vraiment s'en débarrasser il faut arracher toutes ses racines, des plus grandes aux plus petites. Si on en oublie, la plante repartira et envahira de nouveau toute la place. Des années après il reste juste une petite zone où il est toujours actif, et où je dois retravailler régulièrement.

Un ou deux ans après ce tri, j'ai vu apparaître de petites plantes que je ne connaissais pas. Je les ai laissé pousser afin d'identifier si elles étaient bonnes ou mauvaises herbes. J'ai ainsi eu la surprise de voir sortir de beaux pieds d'alouette, avec leurs jolies petites fleurs bleues. Les graines étaient en terre, mais le chiendent les empêchait de se manifester.

Il en est ainsi dans la vie de nos proches, de nos enfants, les graines qui ont le sceau divin, ne sont pas perdues, pourries ou définitivement disparues. Elles attendent patiemment « le » bon moment, feu vert de Dieu, pour ressortir de terre et prospérer.

Alors parents, soyons patients et confiants dans notre Seigneur bien-aimé. Il prend soin de ceux qui nous sont chers, mieux encore que nous ne le faisons.

Merci Seigneur pour ta vie « zoé », la vie en abondance que tu as en réserve pour tous tes enfants petits et grands, jeunes et moins jeunes !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Merci, sincèrement merci...

Merci car c’est grâce à vous que le TopChrétien et ses contenus existent et sont disponibles gratuitement. Grâce à vous qui priez... qui nous soutenez... qui utilisez nos services... Nous vous aimons et prions que Dieu vous bénisse en toute chose !

David Nolent, Directeur du TopChrétien et son équipe

 

18 commentaires
  • Nanine Winterstein Il y a 2 années, 4 mois

    Merci seigneur pour ta parole qui fait du bien à mon âme merci merci mon père gloire à dieu soit béni seigneur alléluia
  • Cladys Faivre Bénévole du Top Il y a 2 années, 6 mois

    Amen, oui Merci Seigneur pour ta vie « zoé », la vie en abondance que tu as en réserve pour tous tes enfants petits et grands, jeunes et moins jeunes ! Merci Seigneur pour ta vie « zoé », la vie en abondance que tu as en réserve pour tous tes enfants petits et grands, jeunes et moins jeunes ! Oui Merci Seigneur pour ta vie "zoé", merci Elisabeth pour cette superbe explication imagée, c'est tellement encourageant ! merci et sois bénie abondamment !
  • nadinemadede Il y a 2 années, 7 mois

    Merci pour ce message qui vient me rassurer que ce n'est pas en vain que je sème l'amour, au temps marqué je récolterai du bon fruit. Merci mon Dieu
  • Afficher tous les 18 commentaires