J'ai Décidé !

J'ai Décidé !

J'ai écrit l'histoire de Jeanne il y a plusieurs années. Jeanne avait été vraiment bénie dans sa vie : de beaux et bons enfants, un mari attentionné et aimant ; le tout accompagné d’une belle maison, avec un grand jardin. Hélas, son mari décéda précocement ; la maison s’avéra par conséquent trop grande pour elle toute seule.

Ne voulant pas vivre avec ses enfants afin de ne pas déranger leur vie privée, Jeanne choisit la solution d’intégrer une maison de retraite. Lorsque le jour J arriva, elle entra dans sa nouvelle demeure. Ses enfants furent complètement désemparés en voyant son nouveau studio, si petit par rapport à ce qu’elle avait avant. Mais Jeanne leur dit ceci :

‘Non, non, c'est parfait : j'ai DÉCIDÉ que je serai heureuse ici !’

Cette histoire m'est revenue il y a quelques jours, suite à un appel en provenance de Londres : ma fille, mon gendre et notre petit-fils se voyaient obligés d'annuler leur voyage et ne pouvaient donc pas nous rejoindre pour passer ensemble les fêtes de Noël. Nous ne les avions vus qu'une fois en un an et nous avions été obligés de reporter nos autres voyages à quatre reprises…  Notre déception, leur déception, étaient très grandes. Réaction tout à fait normale, bien entendu, comme les pleurs qui ont suivi.

Mais, j'ai DÉCIDÉ de reconnaître  que, malgré tout, ce moment de l'année est beaucoup plus qu'une réunion de famille, aussi précieuse soit elle.

La période de l'Avent, c’est le moment de nous rappeler toute la générosité de Dieu et même beaucoup plus. C'est aussi le moment de préparer notre cœur pour l'arrivée de Jésus. Ce Jésus qui va naître à Bethléhem, petit chef-lieu de Juda, mais destiné ‘… à être glorifié jusqu'aux extrémités de la terre’. Ce Jésus, né loin de la famille et des amis de ses parents. Ce Jésus qui est le plus beau des cadeaux que Dieu puisse nous donner ; ce Dieu qui disait à Josué – et qui dit sans cesse, à chacun d’entre nous - Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas.’*

Oui, notre petite famille n’a pas pu être avec nous pour ce Noël ; mais Jésus, Lui, est venu. Et Il est avec nous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.
C’est Lui qui est la vraie raison de fêter, en cette saison ! 

                                                                                                             Love,

*Ce verset est pour nous tous ; mais j'ai une pensée particulière pour ceux qui – cette année – ont perdu un être cher, un travail, ou qui ne savent pas ce qui va se passer dans les prochains mois. Je prie que le Seigneur remplisse votre cœur d'espoir. Non, Il ne vous abandonnera pas !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

21 commentaires