Suis-je vraiment une femme vertueuse ? (4)

Suis-je vraiment une femme vertueuse ? (4)
« Elle est comme un navire marchand, elle amène son pain de loin »
Proverbe 31 : 14 -

J'ai beaucoup d'admiration pour toutes les femmes qui travaillent à l'extérieur, elles ont beaucoup de mérite, car elles doivent gérer leur travail et leur foyer, et lorsqu'il y a des enfants, gérer les deux ne laisse pas beaucoup de temps libre.
Qu'elles travaillent par nécessité ou pour améliorer leur condition de vie, elles participent activement aux besoins du ménage, l'homme n'est plus seul pour subvenir aux besoins des siens. Ces femmes sont très actives, parfois trop ... car elles s'épuisent, et n'ont pas la possibilité de se ressourcer dans une création personnelle, par manque de temps.

Mais, que les « femmes au foyer » ne se dévalorisent pas, car elles ont beaucoup de chance, elles ont plus de temps pour créer, elles peuvent prendre des initiatives pour participer activement aux besoins du foyer. Elles ne ramènent peut-être pas d'argent « directement », mais elles peuvent, par leurs idées, leurs initiatives, leur courage, leur savoir faire, leur esprit de collaboration, faire gagner de l'argent ou en faire dépenser moins.

Dans ma vie, j'ai expérimenté les deux, le travail à l'extérieur me donnait la satisfaction de ramener de l'argent à la maison, mais je n'avais plus de temps pour mes enfants, et encore moins de temps pour la création personnelle, ce qui me manquait énormément, car « créer personnellement » nous rapproche de Dieu.
Ce sont des moments privilégiés de calme, de présence à soi-même, de conversation avec Dieu. Et cela rend heureux !

Mais, lorsque j'étais « femme au foyer », il m'est arrivé aussi de me sentir dévalorisée parfois. Et j'ai remarqué que je ressentais cette dévalorisation lorsque j'avais des passages à vide et que je ne créais pas. J'étais comme coupée de moi-même, et mes conversations avec Dieu, n'étaient plus que des monologues....

Il y a mille manières de créer ! Et Dieu nous place devant une Création si belle et si vaste, que nous avons l'embarras du choix ! Ne négligeons pas ces moments ou nous pouvons être en tête à tête avec LUI ! Il a tellement de choses à nous dire !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Quand l’Esprit berce l’âme d’Éveline, elle prend le temps de coucher sur papier l’essence de ses réflexions. Elle aborde ainsi tant de sujets de la vie quotidienne, des sphères privées, familiales comme sociales.

Les lecteurs qui les ont déjà goûtées sur le site du TopChrétien s’en sont délectés et ont été vivement encouragés. Aujourd’hui réunies dans cet ouvrage après avoir été retravaillées et classées, c’est un fruit à maturité à consommer sans retenue. 

Découvrez et procurez vous ce magnifique ouvrage "Fruits de méditation" en cliquant sur ce lien ! 
12 commentaires
  • emmanuelle92160 Il y a 11 années

    Je suis maman au foyer depuis bientot 3 ans. Je suis l'heureuse maman de 4 enfants. C' est a la naissance de mes triplés que j' ai du arreter de travailler. Pour moi c'est 1 benediction de Dieu et finalement cela m' a permis de faire le point sur ma vie et cela a permis a Dieu de me révéler son plan pour ma vie! je vais donc retourner dans le monde du travaille avec joie après l'entree a l'ecole de mes enfants!merci Seigneur.
  • Gérard Il y a 11 années, 1 mois

    Femme au foyer ,femme à l'usine l'important c'est d'être là où DIEU nous veut le bon endroit c'est être dans le plan ,le programme de DIEU dans sa volonté pour notre vie car DIEU nous accompagne là où IL nous place.
  • FDM7777 Il y a 11 années, 1 mois

    Faire ce qu'on est aime est toujours un bonheur. Certainement, si on fait la femme travailler en tant que chef d'équipe dans une usine alors qu'elle rêve d'être fleuriste, elle ne va pas s'en réjouir. Pas plus qu'un homme qui fait une chose qui n'est pas son truc. Il n'y a pas de mal à ne pas travailler à l'extérieur si une femme donnée sent que c'est là qu'elle sera heureuse. Le tout est de ne pas oublier que c'est une option parmi d'autres qu'une autre femme est libre de ne pas prendre et personne n'a le droit de la culpabiliser pour cela. Les surgelés, les plats cuisinés, les vêtements sans besoin de repassage, autres facilités, franchement quel est le mal? Vous préférez soupe maison ou soupe en sachet? Que le week-end la femme qui travaille ne se bouge pas pour au moins un des jours faire soupe maison, je ne le trouve pas normal mais c'est mon opinion. Que la famille mangent de la soupe en sachet toute la semaine ouvrée parce que maman travaille, cela ne me choque pas. On va dire que c'est le sacrifice de la famille pour que maman soit heureuse et aille faire un travail qu'elle aime.
  • mamanlion Il y a 11 années, 1 mois

    Les marabouts somt des sorciers et si tout va mieux pour toi maintenant , il y a de gros risques car ces gens là ne travaillent pas pour Dieu , ni avec Lui . Dieu est le même hier aujourd'hui et éternellement . Les miracles et guérisons divines , ça existes et c'est GRATUIT ! Demande la prière pour toi et ta famille dans une église , c'est mieux . Que Dieu te bénisse !
  • Sharmion Il y a 11 années, 1 mois

    Bravo, Eveline, bien dit et bien écrit! Je vois que plusieurs parmi nous ont connu les deux situations. Moi, aussi. CS Lewis a dit que le travail d'une maman est le travail le plus important dans le monde. Je ne vais pas argumenter avec lui!! Parce que je suis d'accord. Ce n'est pas donné aujourd'hui que toutes les mamans peuvent rester au foyer...mais je propose de prier pour elles qui restent et pour elles qui n'ont pas le choix.
  • maroserouge Il y a 11 années, 1 mois

    C'est le jardin d'Eden! Belle histoire!
  • siegneur Il y a 11 années, 1 mois

    Moi je travaille pas et je suis pas femme au foyer mais je reste tjr a m'occuper de la maison et mes soeur et je prends le temp de loue mon dieu merci de me donner ce temps pour pouvoire te loye
  • candiamatchi Il y a 11 années, 1 mois

    la bible dit tout concoure au bien de celui qui aime Dieu. que l'on soit femme au foyer ou femme de l'extérieure comme vous le dite si on c'est l'esprit qui vis en nous donc nous sommes dans le plan de Dieu car le sgr nous a choisi pour une mission spécifique dans les deux cas au fouyer évangéliser notre entourage familiale par notre comportement caractère et éducation des enfants femme extérieure la mm chose dans le milieu professionnelle attitude respect actes... faisons tout pour la gloire de Dieu. Donc attention à ne pas ê^tre une occasion de chûte par vos écrits.
  • maroserouge Il y a 11 années, 1 mois

    Tout à fait! J'ai connu moi aussi les deux. Je ne suis partie au travail que lorsque mon tout dernier a eu 4ans . Mais j'y suis partie un peu comme Naomi, contrainte et forcée, car "le pain manquait". Est-ce donc toujours la solution de partir quand le pain manque? Je n'ai pas encore écrit mon histoire, mais celle de Naomi peut nous éclairer en ce sens. Que faire alors quand le pain manque? Telle est la question! Ayant connu les deux je suis entièrement de l'avis d'Evelyne, qu'il est tant que nous fouilliions en nous-même pour trouver ce que Dieu y a déposé et faisons preuve de créativité, Dieu est infiniment grand. Quand Dieu lui a ouvert les yeux, Agar a vu un puits tout près d'elle. Les puits de l'Eternel sont inombrables, effectivement la crétion est si vaste devant nous. Dites-moi, quand il y a des soucis dans le couple ou avec les enfants; Qui pleure? Qui gémit? Qui déverse toutes les larmes de son corps? Qui accepte de se priver de nourriture pour jeuner? Qui intercéde? Ne dit-on pas qu'il vaut mieux prévenir que guérir? Merci Evelyne pour ce texte qui me rassure.
  • rever Il y a 11 années, 1 mois

    Je suis aussi une "femme au foyer" ou "100 professions"...et j'ai toujours considéré ce temps comme privilégiés car je me suis occupée de mes enfants. Ce que je regrette c'est que le gouvernement ne nous reconnaisse pas comme ayant "un métier". Si nous étions reconnu, il y aurait probablement plus de femme à la maison et les enfants ne seraient pas livré à eux même à la sortie de l'école et pendant les vacances...
    • maroserouge Il y a 11 années, 1 mois

      C'est vrai qu'une reconnaissance du travail des femmes au foyer, par le gouvernement, bénirait la nation entière. Un sujet de prière non? Pourquoi pas?
  • geogui Il y a 11 années, 1 mois

    Eveline,tu as expérimenté les deux situations:"femme au foyer,femme au travail".Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.Le choix se fait en fonction des circonstances que nous impose la vie.Il faut savoir rester équilibré(e).