Surprenantes étapes vers la réussite

Surprenantes étapes vers la réussite

Dieu a formé pour nous des projets de réussite et Il veut nous conduire vers cette réussite.
Mais les voies de Dieu ne sont pas les nôtres, elles sont souvent opposées à nos pensées personnelles.
Nous allons voir les étapes qui ont conduit un jeune homme vers les plus hautes fonctions dans le pays d’Egypte.
Il s’agit de Joseph, le fils de Jacob.
Jérémie 29.11 : "Je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance."

Pour chacun de nous, Dieu a donc fait des projets, mais il faudra découvrir et suivre le chemin tracé par le Seigneur, car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel. Esaie 55.8


Dieu veut nous parler

Dieu a pu parler à Joseph par des songes parce que Joseph était attentif à la voix de Dieu.
Il a reçu à deux reprises la révélation des projets de Dieu.
D’abord le songe avec onze gerbes qui se prosterne devant la gerbe de Joseph, puis un songe où le soleil, la lune et onze étoiles se prosternent devant lui.
Ses frères ont bien compris et lui ont dit: "Est-ce que tu règneras sur nous ? et son père aussi: Faut-il que nous venions nous prosterner devant toi ?" Genèse 37.8, 10

C’est important que nous connaissions les projets éternels que Dieu a fait pour nous: "Si nous persévérons, nous règnerons aussi avec Lui…" 2 Timothée 2.12

Nous sommes les enfants de Dieu, et le Seigneur veut notre réussite.
Mais il nous faut persévérer dans le chemin que Dieu trace pour nous.
Il n’y a pas de raccourci avec Dieu, ni de favoritisme.
Dieu nous fera passer par un chemin qui n’est pas facile, comme ce fut le cas pour Joseph.
Si nous laissons Dieu nous parler, comme l’a fait Joseph, nous réussirons.
Ce qui a du soutenir Joseph dans ce chemin difficile, ce sont les signes par lesquels Dieu lui a parlé. Comprenons qu’un avenir glorieux nous attend, et nous serons motivés pour triompher de nos épreuves.


L’étape de l’esclavage

Rejeté par ses propres frères jaloux de lui, Joseph a été vendu comme esclave pour vingt sicles d’argent, c'est-à-dire moins de vingt grammes. Ses frères n’ont vraiment pas beaucoup fait cas de lui. Joseph ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait, mais c’était le chemin tracé par Dieu.

Jésus le Fils de Dieu a été vendu pour trente pièces d’argent, le prix d’un esclave.
C’est le chemin de l’humilité, de la découverte de ce que nous sommes… pas grand-chose aux yeux des hommes mais d’un grand prix devant Dieu.
Vous le savez, Dieu résiste aux orgueilleux, mais il accorde sa grâce aux humbles et la suffisance et l’orgueil sont des handicaps insurmontables pour réussir avec Dieu.
L’humilité est un chemin obligé vers la réussite afin que toute gloire revienne à Dieu et non pas à nous-mêmes.
Joseph a su garder le contact avec Dieu, et il a banni toute amertume de son cœur.
Dieu fut avec lui et cela se voyait. Son maître vit que l’Eternel était avec lui, et que l’Eternel faisait prospérer entre ses mains tout ce qu’il entreprenait. Genèse 39.3
L’officier égyptien Potiphar lui a fait pleine confiance.
Quel que soit le chemin par lequel Dieu nous fait passer, cherchons avant tout la présence de Dieu et sa communion, et le monde verra que nous sommes différents parce que bénis par le Seigneur. Notre témoignage est efficace, non par nos paroles, mais à cause de la présence de Dieu en nous.


Victoire sur la tentation

Jésus a été tenté en toutes choses; nous n’échapperons pas aux différentes tentations.
Nous sommes avertis, à nous d’être sur nos gardes. Vous savez comment la femme de Potiphar, profitant de l’absence de son mari, a voulu séduire Joseph.
Qui l’aurait rapporté à son mari ?
Quel risque courait Joseph, humainement parlant ?

Joseph refusa non seulement sa proposition, mais l’Ecriture précise qu’il refusa d’être avec elle, pour résister à toute tentation. Et même, il lui a dit haut et fort: "Comment ferais-je un aussi grand mal et pècherais-je contre Dieu !" Genèse 39.9
Joseph était conscient de la sainteté de Dieu, et il connaissait la gravité du péché.
Il savait que le salaire du péché, c’est la mort, la mort de la bénédiction, la mort des projets de Dieu, la mort de la réussite.
Si par malheur, quelqu’un a succombé au péché, il faut le reconnaître et non le cacher, il faut s’humilier et demander pardon.
Aujourd’hui, le péché d’adultère est tellement banalisé par les hommes, mais pour Dieu, il reste, comme l’a dit Joseph, un grand mal !
Ce qui a permis à Joseph, cette grande victoire, c’est sa communion avec Dieu.
Notre force intérieure, face au péché, vient de l’Esprit de Dieu.
Si nous perdons la communion, nous nous exposons la faiblesse et à la domination du péché dans nos vies.


Une étape inattendue:la prison
Vexée du refus de Joseph, cette femme l’a accusé faussement et Joseph s’est retrouvé injustement en prison. Quelle ingratitude et quelle injustice !
C’est peut être votre chemin, mais souvenez-vous toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein Romains 8.28.
Dieu poursuit son projet à l’égard de Joseph, même au travers de ces injustices.
Nous ne comprenons pas les voies de Dieu, mais faisons lui confiance, Dieu ne change pas ses projets à notre égard, mais il nous appelle à lui faire confiance en toutes circonstances, bonnes ou mauvaises.
Apparemment, cette confiance Joseph l’a gardée intact; il n’a pas été perturbé, il a su garder la communion avec Dieu. Même dans la prison, l’Eternel fut avec Joseph et il étendit sur lui sa bonté, il le mit en faveur aux yeux du chef de la prison. L’Eternel donnait de la réussite à ce qu’il faisait. Genèse 39.21, 23

Ce que Joseph ignorait, c’est qu’il approchait du but prévu par Dieu.
C’est dans la prison qu’il fut en contact avec des employés du Pharaon, le panetier et l’échanson du palais.
Joseph leur explique les songes qui les perturbaient en donnant à l’échanson la bonne nouvelle de sa libération et de sa restauration. Joseph lui demande d’être son avocat auprès du pharaon, afin qu’il répare l’injustice dont Joseph était victime.
Joseph apprend une bonne leçon: l’échanson n’a rien fait pour lui, il a totalement oublié le service que Joseph lui a rendu. Joseph apprend qu’il ne peut pas compter sur les hommes.
Si les hommes nous oublient, Dieu ne nous oubliera jamais et il saura intervenir au temps favorable. Alors patientez, votre cause est devant Dieu et au temps favorable, Dieu saura vous exaucer.


Une longue leçon de patience

La leçon de patience a duré deux ans pour Joseph.
C’est au bout de deux ans, que l’Eternel a enfin mis un terme à tant d’injustice et qu’il est intervenu en faveur de Joseph.
Pharaon a eu les songes qui lui parlaient de sept années d’abondance, suivies de sept années de disette. C’est là, que l’échanson s’est rappelé du service rendu par Joseph !
Les bienfaits que vous accomplissez au nom du Seigneur ne sont jamais perdus, mais attendez avec patience!
Pour satisfaire l’attente du pharaon, l’échanson a fait appel aux services de Joseph.
Derrière tous ces évènements, ces songes, ces oublis, Dieu avait son plan en faveur de Joseph!

Dieu n’oublie jamais ses promesses, ni les projets qu’il a prévu pour nous.
Dieu ne change pas d’avis.
Et voici que Joseph est appelé par le pharaon, non pas à cause de ses œuvres, mais à cause de l’Esprit de Dieu qui habitait en lui.
En fait, le pharaon ne faisait pas appel à la personne de Joseph, mais à la sagesse qui résidait en lui.
Cela nous fait penser à Paul qui dit: quand je suis faible, c’est alors que je suis fort, oui, mais de la force de Dieu.


Un esclave prisonnier devient premier ministre
Joseph se retrouve, lui l’esclave prisonnier, devant le pharaon.
Il lui explique les songes avec l’aide de l’Esprit de Dieu et il se permet de donner des conseils, lui l’esclave, au maître de l’Egypte.
Celui-ci est conquit par la sagesse de Dieu qui habite en Joseph, et il le nomme aussitôt premier ministre.
Et pendant toute sa vie, Joseph saura gérer l’Egypte en temps de crise profonde.
Sans préparation humaine, sans faire des études économiques, un esclave devient le second personnage de l’Egypte. Il règnera avec le pharaon. Mais c’est Dieu qui s’est chargé de le former pendant ces années qui ont du paraître bien longues et bien difficiles pour lui. Mais combien cette formation a été efficace.

Un jour, nous aussi nous règnerons avec Christ.
Le Seigneur est en train de nous former.
Etre disciple, c’est être à l’école du Maître souverain.
Nous sommes surpris par les épreuves que nous traversons et nous avons tant de questions à poser au Seigneur, tant de pourquoi !
Rassurez-vous, souvenez-vous, nous sommes appelés à partager l’héritage céleste, à régner avec notre Seigneur.
Acceptons avec joie cette divine formation qui nous mène vers une réussite éternelle.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

24 commentaires