Tu me dis que t'en as marre

Tu me dis que t'en as marre

Tintamarre

C'est quoi tout ce tintamarre ?
Tu me dis que t'en as marre.
Que je ne te comprends pas.
Que je ne percute pas !

Alors, tu fais du raffut,
Du scandale, du chahut,
Du brouhaha, du vacarme,
Avec tes seules armes.

De la voix et du Tam-Tam,
Pour les gens à leur grand dam,
Tu scandes ta révolte
Avec un ton désinvolte.

Sais-tu qu'ils ne voient que bruit,
Désordre, ramdam, ennui,
A ce que tu veux leur dire,
A ce que tu aspires ?

Alors, cela te déchire
Que ta voie soit un délire
Aux yeux de ces estropiés
Sur eux-mêmes repliés.

Tu hurles avec les loups.
Tu te débats sous les coups
Du sort, de ton existence
Qui croise parfois la transe.

Arrête-toi dans la danse.
Il y a comme une absence
Jusque dans tes entrailles,
Ce vide qui te tenaille.

Il faut enfin le remplir.
C'est trop facile de dire
Qu'il n'y a aucune issue
A ta vie tant décousue.

Temps, temps, temps, il est grand temps.
Jésus Christ, lui, il t'attend
Pour combien de temps encore,
Avant que tu ne sois mort ?

Oh ! tu ne comprends donc pas ?
Tu ne percutes donc pas ?
Tu crois que c'est des bobards ?
Pourtant, y'a pas de lézards.

Fou, fou, complètement fou.
Oui ! Mais avec lui t'as tout,
La paix, les idées claires,
Une vie pas ordinaire.

Alors, sois pas réfractaire.
Le vrai révolutionnaire,
C'est celui qui suis Jésus,
Qui dans son coeur, l'a reçu.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com


10 commentaires