Un Dieu qui pourvoit

Un Dieu qui pourvoit

John Lake était un homme d’affaires très prospère qui renonça à poursuivre sa carrière
pour répondre à l’appel de Dieu. Après avoir exercé son ministère en Amérique pendant
quelque temps, le Seigneur l’appela à partir en Afrique, mais lorsqu’il eut payé son billet
et ceux de sa femme et de ses sept enfants, il fut totalement à court d’argent.

En arrivant en Afrique du Sud, chaque famille devait verser 125 dollars pour avoir le
droit de débarquer.

  • « Que vas-tu faire, John ? » lui demanda anxieusement sa femme.
  • « J’ai toujours obéi au Seigneur, et je compte sur lui pour nous tirer d’affaire », répondit John, qui se glissa dans la file d’attente.

Soudain, un homme le tira à l’écart et lui glissa deux cents dollars dans la main :

  • « Je ne vous connais pas, mais j’ai à cœur de vous remettre ceci, je ne sais pas pourquoi. »

John et sa famille purent donc débarquer, mais ils n’avaient personne pour les
accueillir. À ce moment-là, ils aperçurent une petite dame qui semblait très agitée.

  • Êtes-vous LA FAMILLE MISSIONNAIRE AMÉRICAINE ? » leur demanda-t-elle.
  • En effet
  • Et combien avez-vous d’enfants ?
  • Sept

Enchantée, la dame s’exclama : « C’est donc vous ! Ce matin, le Seigneur m’a
demandé d’aller sur le quai, de trouver une famille missionnaire avec sept enfants et de
lui procurer un logement ! »

L’après-midi même, la famille reconnaissante se retrouva dans une maison toute
meublée, et à partir de ce moment-là, John entama un ministère extraordinairement
béni.

Ces merveilleux récits, qui font écho au glorieux livre des Actes, ne sont ni des contes
de fées, ni de la science-fiction. Le Dieu d’Élie et de Paul, le Dieu de John Lake et des
éminents missionnaires d’autrefois est aussi le nôtre ! Il n’a pas changé et il est prêt à
nous répondre si nous marchons dans ses voies et que nous invoquons son nom, car la
Bible nous assure :

« Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. »
Philippiens 4.19

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire