Une amitié avec Dieu N° 18 Exercer le discernement spirituel

Une amitié avec Dieu N° 18 Exercer le discernement spirituel

Dans tout ce que nous avons considéré, l'attestation de l'Esprit dans notre esprit et l'harmonie avec la pensée biblique sont cruciales. Les brebis doivent fuir l'étranger. L'apôtre Paul l'a souligné - on ne peut plus fortement - en disant: «Si quelqu'un, même si c'était nous ou un ange venu du ciel, vous annonçait une Bonne Nouvelle différente de celle que nous vous avons annoncée, qu'il soit maudit !» (Cf. Jean 10 : 5, Galates 1 : 8)

Examinez toutes choses et n'attribuez jamais une parole à Dieu, quel que soit le véhicule de transmission, sans ce fondement.
Plusieurs voix peuvent se faire entendre dans notre tête; quelles sont-elles ?

- Notre propre voix (ce qui est évidemment normal et légitime, mais non en confusion ou en concurrence avec celle de Dieu).
- Celle de l'ennemi, tel un parasite sur une ligne téléphonique ou un imitateur cherchant à détourner la communication à son profit.
- Celle de Dieu.

Discerner correctement est un défi. Heureusement, ces différentes voix ont des caractéristiques qui leur sont propres. Les connaître est de la plus haute importance.

Les caractéristiques de notre propre voix

Elle est tournée vers soi, elle tient compte des circonstances, elle se trompe. Sa vision est étroite, étriquée; elle n’a rien d’original. Notre propre pensée reflète la maturité qui nous correspond, avec ses imperfections, ses culpabilités, ses relents de légalisme. En un mot, elle nous ressemble... Nous allons vider la boîte aux lettres en ayant l’impression d'avoir reçu le courrier attendu, il n’y a rien. Nous téléphonons à un ami pour l'inviter pour le week-end, il est en vacances... Ce genre d'expérience, quand nous avons cru y discerner une pensée inspirée, doit nous permettre d'affiner notre discernement.

Les caractéristiques de la voix de l’ennemi

Son pouvoir d'imitation est réel, mais ses fruits sont pourris: agacement, douleurs morales, amertume, fatigue, abattement suivent son écoute (cela se produit aussi quand il trouve un canal humain, parfois bien intentionné, pour parler, comme ce fut le cas de Pierre voulant détourner Jésus de sa mission). La voix de l’ennemi est pesante, elle ne produit pas la paix, elle apporte au contraire des fardeaux lourds à porter. Elle met nos journées et nos vies en désordre.
L’ennemi ne respecte pas notre libre arbitre. Il le viole. Sa voix nous oblige parfois à une action immédiate, irréfléchie. Il sait que ses exigences sont insensées. Il aimerait que nous agissions avec précipitation car, avec le recul nécessaire, nous pourrions discerner le piège.

Certains esprits religieux parlent sans cesse. Ils se transforment en dictateurs. Un chrétien mal affermi peut croire, au début, que cette voix qui se mêle de tout est celle de l'Esprit de Dieu et qu'il est ainsi parvenu à un sommet spirituel. En réalité, elle l'accable et l'emprisonne. Une voix qui parle n’importe comment, n’importe quand ou sans arrêt n'est pas saine. Quand le Malin ne peut nous retenir, il cherche à nous pousser dans l'activisme, le légalisme ou le fanatisme.

Il y a deux choses que l'ennemi ne fait jamais: aimer et s'humilier. Ses pensées se fondent sur le mensonge, la haine et l'orgueil.


Mise en page de Marianne Dubois

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site : www.carlobrugnoli.net

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • KarisNuNyambe Il y a 8 années, 2 mois

    Amen, frère! Fille d'une femme charismatique, je m'attendais à ce que Dieu me parle pour tout et pour rien, dans toutes les situations!!Le diable m'a apporté la confusion et fait perdre beaucoup de temps, j'ai plusieurs fois, pour des raisons" spirituelles" rompu les liens avec un membre de mon église, et même pensé devoir épouser un inconverti! J'étais réellement dans l'esclavage!!!
  • Eslye Il y a 9 années, 7 mois

    Merci SEIGNEUR pour cette enseignement; donne moi de reconnaître ta voix et de m'attendre à elle constamment.