Une amitié fidèle

Une amitié fidèle
Chère amie,

Depuis longtemps, et au fil du temps qui passe et de la durée de notre relation d’amitié, j’ai tant appris en marchant à tes côtés, en écoutant tes peines de cœur, tes souffrances et tes douleurs face à la maladie de ton fils.

Merci de l’honneur que tu me fais d’être ton amie, de la confiance et de l’honnêteté que nous pouvons expérimenter ensemble.

Mais qu’est-ce que l’amitié, la vraie ? Jésus nous dit : « Il n’y a pour personne de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jn 15 :13). Je me rappelle une conversation téléphonique très longue – j’en avais les oreilles rouges de tenir l’écouteur – et j’étais submergée de « pourquoi » en entendant tous tes déboires. J’élevais mon coeur vers Dieu en lui demandant « comment peux-tu permettre autant de souffrances ? » Je ne comprends pas ! J’ai continué à t’écouter sans pouvoir te donner aucun conseil ni aucune recommandation tant j’étais perplexe moi aussi ! J’ai pleuré avec toi et pour toi, j'ai demandé à Dieu de soulager ta souffrance. Mais tu m’as fait un cadeau à la fin de notre conversation en me disant « merci pour cette discussion et pour ton aide ». Alors que je n’avais pas dit un mot – moi qui suis connue pour être bavarde !

Cet épisode me rappelle un livre qui était dans la bibliothèque de mes parents et qui s’intitule « Comment se faire des amis ? » de Dale Carnegie. La recette est l’écoute active. Merci mon amie, et merci à mon Dieu de m’avoir permis de faire cette expérience.

Mais comme notre relation est une vraie relation d’amitié, cela signifie « réciprocité ». Et toi aussi, tu as eu de la patience avec moi durant ma période de chômage, de maladie, de doutes et d’insécurité. Même si nous n’avons pas pu partager complètement au niveau de la foi, je sais que Dieu t’a mise sur ma route et qu’il a guidé tes gestes et tes paroles pour moi. Sur cette terre, je ne pourrais m’imaginer trouver une meilleure amie que toi. Merci d'être cette amie.

En participant à ta vie, à tes échecs, tes souffrances, tes peines, tes épreuves, j’ai appris que je ne pouvais pas comprendre pourquoi tout cela t'arrive. Dieu ne me donne pas non plus la réponse. Mais je sais une chose : Dieu t'aime. Malgré toutes ces épreuves il se tient à tes côtés, il est prêt à t'aider si tu le lui demandes.

Je termine ma lettre en te réaffirmant ma fidélité « en tout temps » et mon amour pour toi. Mes prières t'accompagnent.

« L’ami aime en tout temps et dans le malheur il se montre un frère » (Proverbes 17 :17)


Liliane

                                                   en partenariat avec : www.famillejetaime.com

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

0 commentaire