Une joie mêlée de tristesse

1 Pierre 1.6 : " C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves ".

DIEU est la source suprême de la joie. C’est une joie inaltérable qui découle de la relation personnelle que l’on peut avoir avec notre Seigneur (Psaumes 16.11). Être acceptée, aimée, et pardonnée apporte un bonheur incomparable. Nous sommes réconciliées avec Dieu. Il nous prépare une place auprès de lui, un héritage merveilleux nous attend (Jean 14.2). Notre avenir dépasse en beauté et en gloire tout ce que nous pourrions imaginer. Nous vivrons un salut éternel dans sa présence. En songeant à tout cela, la joie de Dieu devient notre force. Elle est telle un turban sur notre tête. Elle nous invite à adorer comme le faisait David (1 Chroniques 13.8).

Mais, nous ne sommes pas encore arrivées à destination. Sur le chemin vers notre Père Céleste, la Bible précise qu’il faut que notre foi soit éprouvée, pour un peu de temps. Savez-vous que votre foi fait de vous une femme riche ? Une foi éprouvée est si précieuse qu’elle a plus de valeur que l’or. Dieu permet à Satan de nous éprouver (Job 1-3). Ainsi, nous pouvons expérimenter des difficultés ou des temps d’épreuves qui vont ternir notre joie. La tristesse peut alors envahir nos cœurs, les larmes peuvent couler et le visage s’assombrir. Nous vivons alors un paradoxe émotionnel. Or, nous ne sommes pas appelées à être " Jean qui rit, Jean qui pleure ", ballottées par nos émotions selon nos circonstances. Une attitude à développer nous permet de traverser les moments difficiles : c’est l’Espérance en Dieu.

L'épreuve est là, la maladie ou le deuil, mais je ne suis pas obligée de rester les yeux fixés sur ma douleur et mes craintes. L'espérance en Dieu me permet de regarder au-delà car je sais que tout est entre ses mains. Rien ne me touchera en dehors de sa volonté. Il est au contrôle de ma vie et va pourvoir à chacun de mes besoins.

N’est-ce-pas ce qui doit caractériser tout chrétien ? Ainsi nos joies et nos peines seront entrelacées et consolidées, grâce au fil de l’espérance. A travers ce que nous vivons, Dieu nous tisse de ses propres mains, il fait de nous une œuvre à sa gloire. Chaque circonstance contribue à accomplir son œuvre en nous. Nous pouvons ainsi nous réjouir dans cette Espérance (Romains 12.12).

Prière : Seigneur, même dans les larmes, je te laisse me remplir de Joie, de Paix et d’Espérance, par la puissance de ton Saint-Esprit, AMEN.
18 commentaires
  • Lisiane Randi Il y a 6 années, 2 mois

    Seigneur, même dans les épreuves et le doute, je Te laisse me remplir de joie, de paix et d'espérance, par la Puissance de ton Esprit Saint. Dans le nom de Jésus, AMEN!
  • mamanlion Il y a 7 années, 9 mois

    J'aime ce chant qui dit : la joie du Seigneur est ma force , car c'est bien vrai , sans la joie de Dieu tout est plus difficile , mais avec Sa joie , on peut tout surmonter !
  • parade Il y a 9 années, 10 mois

    Seigneur viens me fortifier et faire revivre Ta joie en moi! Viens tout changer , tout reconstruire ..me placer sur Ton Rocher , là , où je puiserai de Toutes Tes grâces infinies..car rien ne me touchera en dehors de Ta Volonté..si l"ennemi viens me brimer, Toi , Tu viens comme un Torrent pour me délivrer..Tu es Mon Secours! merci pour ce texte ..Il me convient parfaitement!Merci Seigneur de T"être servi de Corinne! Amen!
  • Afficher tous les 18 commentaires