Une parole réconfortante est comme une vitamine : elle nous booste....

Une parole réconfortante est comme une vitamine : elle nous booste....

Avec mon mari, nous sommes témoins d'un conflit au sein d’un groupe, conflit qui dure depuis des mois. Le silence à ce sujet semble être adopté entre la plupart de ses membres. Pourtant, pour plusieurs d'entre nous les choses semblent claires.
Ce conflit est né de la jalousie d'Arthur à l'égard de Pascal.

Régulièrement Arthur a entendu dire combien Pascal est apprécié et engagé de façon très concrète dans la communauté chrétienne. Arthur de plus en plus jaloux décide de distiller subtilement le venin de la critique... Pascal est démuni, triste, il ne pensait pas une telle situation possible....

En relisant l'évangile je constate que Jésus a vécu a plusieurs reprises des scénarios semblables dans ses relations ...

A d'autres moments, Il est pris à parti comme dans l'histoire de la femme adultère (Jean 8 v 1 à 11). Jésus prend position de façon radicale, se place du côté du plus petit. Il est très virulent avec ceux qui savent et qui respectent toutes les règles et donc se croient être justes et bien sûr et usent de leur pouvoir pour condamner !

Prendre position dans de telles situations demande beaucoup de courage... mais Jésus le fait car son Amour lui interdit d’abandonner cette femme entre les mains des religieux...
Je remarque que nous n'osons pas ou peu nous engager dans nos relations ou prendre position dans une situation délicate, car nous préférons nous protéger et vivre notre individualisme !

Trop souvent nous nous ne sentons pas concernés par la vie du prochain car nous avons peur du conflit ou de perdre la relation.
Toute parole, destructrice ou constructive, ou le silence a des conséquences pour moi et mon entourage car " la mort et la vie dépendent du langage "... (Proverbe 15 v 4)

Avec mon mari, nous nous sentons responsables et nous nous sommes engagés envers Pascal et sa famille. Nous avons exprimé notre position au groupe et nous essayons d’encourager cette famille de multiples manières comme passer un coup de téléphone régulièrement pour prendre des nouvelles, prendre un repas en commun…

Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité (Ephésiens 5 v 9)

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

3 commentaires
  • lerdami Il y a 9 années, 12 mois

    Bonjour, voici un texte qui parle d’un problème de plus en plus d’actualité (Quelque soit le milieu, d’ailleurs.) La mode est à la rumeur, sinon plus, et à ‘la Ponce Pilate’. La solution adoptée dans ce texte est, pour moi, une des solutions. Mais plus virulent suis-je et aurais tendance à mettre les ‘pieds dans le plat’ vis-à-vis de Arthur afin que Pascal n’ait plus ce genre de désagréments. Mais ce n’est que mon avis et ma façon (pensée) d’agir n’est pas toujours concluante et surtout rarement de tout repos !
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 9 années, 12 mois

    Vous avez pris la bonne décision, celle de soutenir Pascal. C'est ce que Jésus aurait fait. A force de "nous protéger et de vivre notre individualisme" nous nous retrouvons dans des impasses et laissons la porte grande ouverte aux abus de nos dirigeants. En tant que chrétiens, notre devoir est de suivre l'exemple de Jésus qui est de protéger et de soutenir les plus faibles.
  • geogui Il y a 9 années, 12 mois

    Problème classique!"Il n'y a rien de nouveau sous le soleil..."(Eccl.1:9)Là où il y a des hommes,là existera ce défaut:la jalousie!Dieu nous déclare qu'il est le dispensateur des" dons".Loin de chercher à découvrir celui(ou ceux) qu'il tient à notre disposition,beaucoup se fatiguent à "jalouser" les autres,pour les leurs.Immaturité ou manque d'enseignement? Un peu des deux certainement!Que c'est dommage:cet état d'esprit empoisonne trop souvent nos communautés.