Va plus haut !

Va plus haut !

Nous connaissons bien ce passage de la transfiguration (*) qui retrace une expérience extraordinaire. L’image qui nous reste devant les yeux, est celle des disciples voyant la nuée descendre sur eux, la voix de Dieu résonnant des cieux, l’intimité avec Jésus.

Faisons-nous partie de ces intimes que le Seigneur invite à monter sur la haute montagne ? Il veut nous montrer des choses merveilleuses, nous communiquer des secrets, nous révéler sa gloire présente et à venir, des projets pour notre vie, ses plans etc.

Mais gravir une haute montagne ne se fait pas sans peine ni sans efforts, et surtout pas sans guide !

Revenons ensemble au pied de cette montagne que les disciples ont gravie. Avez-vous déjà réfléchi à cette ascension ? Généralement, ce n’est pas cette partie de l’histoire qui nous interpelle. Il est dit dans le texte que «Jésus  les conduisit à l’écart sur une haute montagne ». Il ne leur donne aucune explication, juste une invitation à le suivre. Les disciples auraient pu contester et choisir de rester en bas reculant devant la difficulté, ils auraient simplement vu la gloire de Dieu de loin au lieu d’être à l’intérieur de la nuée. Ils n’ont jamais dû oublier ce moment privilégié. Nous avons nous aussi nos propres choix à faire dans notre vie quotidienne : être spectatrice et voir les choses de loin, ou bien être actrice et les vivre.

Lorsque nous envisageons d’aller en montagne, nous prenons un équipement adapté. Première chose, direction le magasin de sport, pour acheter de bonnes chaussures de marche avec coussins d’air, adaptées aux variations de température, renforts pour les chevilles etc.

Les disciples eux n’avaient pas tout cet équipement performant, juste des sandales de l’époque. Combien de fois leurs pieds ont heurté les pierres du chemin, combien de fois se sont-ils tordu les chevilles ? Ils ont souffert de la soif, de la fatigue, de la chaleur. Tout cela, sans savoir pourquoi.

Il arrive que le Seigneur nous invite à aller plus loin avec Lui : « Suis-moi sur la montagne, prends telle ou telle direction… ». Nous discernons les versants, comme à travers la brume, sans en distinguer le sommet. Nous marchons en faisant confiance à Jésus, sachant que Lui ne marche pas à l’aveuglette, Il a forcément un plan précis. Les compagnons du Seigneur ont obéi en le suivant. Ils ont bien fait, sinon ils n’auraient jamais vécu ces moments merveilleux. Il y a des occasions à ne pas laisser passer.

Es-tu comme ces disciples, en pleine ascension ? Tes pieds sont-ils blessés par les pierres de l’incompréhension, par la déception des autres ou de toi même, par la jalousie ou des paroles dures ? Tes pieds se sont-ils meurtris contre les pierres de l’épreuve ? Es-tu fatiguée en attendant les résultats souhaités, ou bien hésites-tu te demandant si tous ces efforts ou cette marche en valent la peine ?
Rester en bas, tranquille dans la vallée n’est-ce pas suffisant ? Après tout, Dieu est partout ! Pense à la bénédiction que Dieu a en réserve pour toi, prends courage et fonce !

Souviens-toi de l’instant où les disciples ont  vu la Gloire de Dieu. Cela valait bien la peine de fournir autant d’efforts ! L’exaucement de nos prières, les fruits portés dans notre service, l’aboutissement de nos projets, tout cela demande de l’endurance, de la persévérance, parfois de la souffrance, des sacrifices, des larmes…

Pour arriver au sommet, il y a un prix à payer. Mais cela en vaut tellement la peine, car rien ne peut remplacer la joie de la présence de Dieu, de son intimité, de toucher ou voir sa Gloire, de savoir qu’Il est tout prêt de nous.

Continue, car bientôt sur la montagne tu verras la bénédiction qu’Il t’a préparée. Ne t’arrête pas, ne fais pas demi-tour maintenant, tu es tout près du but ! C’est dans ces moments difficiles, où parfois nous ne savons plus où nous en sommes, que nous ressentons plus que jamais sa présence et son amour. Si tu ne discernes pas encore clairement le sommet, mets ta foi en action, « décharge toi sur Lui de tous tes soucis car lui-même prend soin de toi ». 1 Pierre 5.7.

Ma prière : Merci Seigneur de m’accorder ce privilège de pouvoir monter sur les hauteurs pour connaître ton intimité, ta présence. Donne moi de réaliser que l’épreuve ne doit pas être un obstacle à ma persévérance. Marche avec moi Seigneur et donne moi la force de continuer pour aller jusqu’au bout, sachant que la bénédiction m’attend. Merci de me faire voir ta gloire comme tu l’as fait avec tes disciples. Amen !

 

(*) Matthieu 17.1-8



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • Lisiane Randi Il y a 6 années, 7 mois

    Seigneur, merci infiniment de ta Gloire et de ta puissance dans ma vie. Merci de me guider et de me pousser encore plus haut, pour que je puisse voir la bénédiction que Tu as préparée pour moi. Toutes ces épreuves, ces difficultés que je traverse, ces souffrances et ces larmes m'importent peu si c'est pour me retrouver dans ta sainte présence et dans ton Amour. J'ai la certitude que Tu as des choses merveilleuses à me montrer, des secrets à partager avec moi et surtout ce plan que Tu as tracé pour moi, spécialement pour moi. Merci pour tout. Une vie ne sera jamais assez pour Te glorifier, pour Te louer, pour Te vénérer. MON DIEU. Mon merveilleux Dieu. Je T'adore. Au nom de Jésus je prie, AMEN!
  • Marie-eve Perrin Il y a 10 années, 8 mois

    C'est trop mega super genialissime! Merci ! Jsuis prête à foncer !!! Que Dieu est bon!! Qu'Il est BON!!!! Sois bénie pour cette parole à propos!