Venez

Venez

Mt.11:27-30 Texte: v.28 “28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.”

INTRODUCTION

Quel est le plus beau mot de la Bible? “Amour”? “Grâce”? “Vie”? > Mon choix: “Venez”! Dieu est toujours le Dieu Qui invite: Ps.66:5 “Venez et contemplez les oeuvres de Dieu!”; 100:2 “Servez l'Éternel, avec joie, Venez avec allégresse en sa présence!.”; 118:26 “Béni soit celui qui vient au nom de l'Éternel!” Mais dans l’A.T. on était invité, mais il fallait garder sa distance. Pendant des siècles le peuple ne pouvait pas vraiment venir auprès de Dieu - il y avait des lois très strictes qui les tenaient à distance. On avait toujours voulu s’approcher de Dieu, on l’a même essayé, mais toute tentative humaine a échouée - exemple: la tour de Babel: Gen.11:4 “Allons! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel”. Mais l’homme ne peut jamais atteindre le ciel de sa propre force. Mais 550 ans av. J.-C. Dieu a promis: Zach.2:10 “Pousse des cris d'allégresse et réjouis-toi, Fille de Sion! Car voici, je viens, et j'habiterai au milieu de toi, Dit l'Éternel.” 4 siècles plus tard Jésus-Christ fut né au milieu de nous “Emmanuel” - Dieu avec nous! Jean 14:6 “Jésus ... dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.” Jésus a ouvert le chemin vers Dieu par Sa mort à la croix du Calvaire. En payant pour nos péchés par Son sang, Il a ôté la barrière du péché afin que le chemin du ciel soit ouvert pour quiconque croît. Jésus vous invite: texte.

1. VENEZ

Qui peut venir? Toi, femme syro phénicienne, dont la fille est possédée: n'importune pas le maître! Et toi, centurion romain, dont le serviteur est malade: est-ce que toi, tu peux venir et Lui demander de dire seulement un mot et ton serviteur guérira? Et toi, lépreux, impur? Et toi, femme atteinte d’une perte de sang depuis 12 ans, est-ce que toi, tu peux venir toucher le bord de Son vêtement? Et vous, les mamans avec vos petits enfants, pour que le Seigneur leur impose les mains et les bénit? Et toi, Bartimée aveugle, qui cri vers Jésus? Et toi, Zachée, voleur, traître, collaborateur? Et toi, Marie de Magdala, possédée de 7 démons? Et toi, Pierre, qui a renié le Seigneur 3 fois? Et toi, Thomas, est-ce que toi tu peux venir mettre ton doigt dans Sa main, ta main dans Son côté? Est-ce que moi je peux venir, pécheur, parfois avec doutes, parfois rétrograde, parfois incrédule, impatient, infidèle?

Qui peut venir? Texte. Tous! Non seulement que l’idée que l’on puisse s’approcher de Dieu était nouvelle, mais l’idée que tous pouvaient venir était révolutionnaire! Les Juifs croyaient que eux seuls avaient le droit de s’approcher de Dieu. Dieu leur appartenait. Il était leur Dieu. Il les avait choisi. Tous les autres peuples étaient de moindre qualité; seuls les juifs comptaient pour Lui. Mais Jésus disait: texte. Il y a des églises qui ne le croient pas. Ils prêchent la doctrine de l’élection - que Dieu ne choisit que certains qui peuvent atteindre le ciel. Quelle erreur: Rom.2:11 “Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes.”; texte; Jean 3:16 “Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.”

2. FATIGUÉS

Texte . Le mot “fatigué” ici ne veut pas dire “un peu fatigué” parce qu’on n’a pas bien dormi, ou parce qu’on a travaillé, mais la fatigue aigu ë : “à bout”, “je n’en peux plus”. Non: quand nous sommes à la limite de nos forces: l’invitation du Maître:Texte. On a vraiment essayé de vaincre tel ou tel péché, mais on est retombé dedans; on pense ne jamais gagner la victoire. On est si découragé ... Mais Jésus dit: texte. On a tellement prié pour la guérison, le salut d’un parent, la solution d’un problème, mais sans résultât. Alors Jésus dit: texte.

Plus que 7 siècles av. J.-C. Dieu a donné une merveilleuse invitation par la bouche du prophète Ésaïe: 1:18 “Venez et plaidons! dit l'Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine.” Le péché pousse la plupart des gens loin de Dieu. On a peur de s’approcher de Lui lorsqu’on est conscient de péché - comme Adam et Ève qui se cachaient dans le jardin après la chute. Mais comme le Père est venu dans le jardin et les a appelé, ainsi Il nous appelle à Lui - avec nos péchés! “Résolvons ton problème ensemble” dit le Seigneur. Tu ne dois pas lutter seul, souffrir seul, porter le fardeau seul. Il a pris nos péchés et nos maladies et tous nos problèmes sur Lui: Esa.53:5-6 “Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. 6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous.” Qu’importe si le péché est grand, ou la maladie incurable, ou le problème impossible: Eph.3:20 “Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons”

Zachée était seul, haï, sans amis. Dans toute la région de Jéricho on le méprisait. Personne ne le saluait; personne ne voulait lui rendre visite. Il était même excommuni é de la synagogue - même pas le bienvenu chez Dieu! Un jour Jésus passe à Jéricho. La foule descend dans la rue pour Le voir. Zachée voulait aussi Le voir. Mais il était petit. Personne ne lui donnerait une place devant. Donc il grimpe dans un arbre: Luc.19:5 “Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit: Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison.” Imaginez-vous! Jésus dit “Viens” - pas au maire, souverain sacrificateur ou rabbin, mais au plus grand pécheur de la ville! > v.6 “Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.” Je crois qu’il est presque tombé de l’arbre ... Jésus vous aime, même si personne d’autre ne vous aime; Il vous invite, même si personne d’être ne le fait ...

Une nuit les disciples avaient très peur. Ils traversaient la mer de Galilée: Marc 4:37 “Il s'éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu'elle se remplissait déjà.” Compréhensible qu’ils aient peur. Marc, qui a sans doute entendu cette histoire d’un des disciples (Pierre?) et l’a écrit, commence le verset suivant déjà avec la solution. Les deux premiers mots disent tout: v.38 “Et Lui” - Jésus était à bord! Oui, il y avait la tempête, tout à coup; ils ne s’y attendaient pas du tout; ils n’avaient pas les moyens d’y faire face. Quelques heures auparavant Jésus leur avait parlé du Royaume de Dieu. Ils étaient enthousiastes, pensant aux bénédictions qui allaient être les leurs. Mais maintenant tout semblaient si sombre. Leur joie se changeait vite en peur et panique. Avaient-ils oublié que Jésus - le Créateur du ciel et de la terre, le Maître de tout, était à bord avec eux? Est-ce que Lui, Il avait peur? Pas du tout: “lui, il dormait à la poupe sur le coussin.” (Il faut le faire, dans une tempête!) Un regard sur le Seigneur endormi aurait du suffire à vaincre la crainte des disciples. Si Jésus dormait, il n’y avait pas de danger! Mais ils avaient tellement peur qu’ils oubliaient cela. Les disciples ont réagi très mal. Ils avaient tort d’avoir peur, de paniquer, de ne pas avoir confiance. Mais une réaction était bonne: ils s’adressaient à Jésus: “Ils le réveillèrent, et lui dirent: Maître, ne t'inquiètes-tu pas de ce que nous périssons?” Permettez-moi de lire entre les lignes. Que pensez-vous que Jésus a fait lorsque les disciples anxieux L’ont réveill é ? “Qu’allons nous faire?” Crier vite: “vent, tais-toi; mer: soit calme”? Je crois qu’Il S’est d’abord bien détendu, bien regardé la situation, et puis, sans panique: v.39 “S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer: Silence! Tais-toi! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme.” > v.40 “Puis il leur dit: Pourquoi avez-vous ainsi peur? Comment n'avez-vous point de foi?”

Si vous vous trouvez dans une tempête dans la vie - une tempête de maladie, dépression, problèmes quelconques ... sachez qu’il est marqué plus de 100 fois dans la Bible: “Ne crains pas”! Si Jésus est à bord du navire de votre vie, Il vaincra la tempête, et vous amènera sain et sauf à votre destination. David a vécu pas mal de tempêtes dans sa vie: Ps.55:22 “Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.” - cité par Pierre (l’un de ces disciples craintifs dans la tempête, mais qui est devenu plus âgé et plus sage) mais quand même avec un petit ajoute: 1 Pierre 5:7 “déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.” Texte.

3. CHARGÉS

Certains ne sont pas fatigués, mais chargés (parfois les deux). La fatigue vient d’habitude de ce qu’on fait soi-même, tandis que “chargé” est le résultat de quelque chose qui nous tombe dessus, par exemple la maladie, la démission, un accident. Jésus dit: texte. Jésus invite tous ceux qui sont chargés à venir à Lui. Dans la synagogue à Capernaüm: Luc.6:6 “s'y trouvait un homme dont la main droite était sèche.” Cet homme était vraisemblablement ainsi depuis des années - peut-être depuis sa naissance. Il avait d û apprendre à vivre avec son handicap. Les docteurs ne pouvaient rien pour de tels cas. Il essayait certainement de ne pas se faire remarquer. Les juifs méprisaient des handicapés, qu’ils considéraient frappés de Dieu, punis pour leur péché ou celui d’un parent (Jean 9). Cet homme n’est certainement pas venu dans la synagogue dans l’espoir d’être guéri. Mais rien n’est caché à Jésus. Il l’avait vu! Il ne sert à rien d’essayer de cacher le péché, la maladie; de camoufler le besoin ou le problème. On peut peut-être réussir à se cacher des gens, mais pas de Jésus. Jésus le voyait là, dans la synagogue > Marc 3:3 “Lève-toi, là au milieu.” > Luc 6:8 “Il se leva, et se tint debout.” Les yeux de tous se fixaient sur Jésus et sur cet homme - surtout les yeux des rabbins et des pharisiens, qui cherchaient un prétexte pour arrêter Jésus. Jésus: v.10 “Alors, promenant ses regards sur eux tous, il dit à l'homme: Étends ta main. Il le fit, et sa main fut guérie.” Qui se trouve ici aujourd’hui avec une main sèche - pas littéralement, mais une partie de votre corps ou de votre vie qui est “sèche” - qui ne fonctionne pas comme il le faut - une partie du corps, des émotions, sentiments, relations ... À vous aussi le Seigneur dit: “Viens”.

Osons-nous venir? Dans cette même ville de Capernaüm se trouvait une femme qui ne l’osait guère, mais qui est venue quand même: Marc 5:25-27 “il y avait une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans. 26 Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu'elle possédait, et elle n'avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant. 27 Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement.” Quelle misère: déjà malade depuis 12 ans; terriblement affaiblie par cette perte de sang constante. En plus: quelqu’un qui perdait du sang était impur. Chaque chaise sur laquelle elle s’assit, le lit sur lequel elle couchait, l’assiette dans laquelle elle mangeait ou la coupe dans laquelle elle buvait, devenait impur! Encore pire: son mari, ses enfants, ses petits-enfants ... Mais elle avait entendu parler de Jésus! Une étincelle d’espoir dans le coeur de cette femme: v.28 “Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie.” Mais cela était défendu! Une femme ne pouvait pas toucher un homme - et certainement pas si elle était impure! Des sanctions sévères punissaient chacun qui transgressait cette loi. Oserait-elle venir à Jésus? v.27b “elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement 29 “Au même instant la perte de sang s'arrêta, et elle sentit dans son corps qu'elle était guérie de son mal.” Texte.

Encore quelqu’un qui venait à Jésus, mais dont l’état était bien pire que celui de la femme avec la perte de sang. Pour elle il y avait quand même encore un peu d’espoir, mais pour Lazare il n’y avait plus d’espoir du tout. Il était déjà 4 jours mort et enterré! Sa soeur Marthe n’avait point d’espoir: Jean 11:21 “Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.”; même soeur Marie - la plus “croyante” des deux - n’avait plus d’espoir: v.32 “Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus, et qu'elle le vit, elle tomba à ses pieds, et lui dit: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.” > v.39 “Jésus dit: Otez la pierre.” > “Marthe, la soeur du mort, lui dit: Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là.” > vv.40-41 “Jésus lui dit: Ne t'ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? 41 Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé.” Et maintenant Jésus donne Son invitation: v.43 “Sors” - “Lazare, sors” > v.44 “Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit: Déliez-le, et laissez-le aller.” Jésus invite même les morts! Nous tous qui sommes: Eph.2:1 “morts par vos offenses et par vos péchés”; ou si nos espoirs, émotions, sentiments sont morts: Jésus Se tient devant le sépulcre où nos espoirs, émotions, sentiments sont ensevelis, et nous appelle: “Sors” > Col.2:13 “Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses;”; Eph.2:4-7 “Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, 5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); 6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, 7 afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ.”

Jésus n’invite pas seulement les malades, mais aussi les liés. Il libère tous ceux qui sont liés. On est lié quand il y a une partie de notre vie sur laquelle on n’exerce plus de contrôle. Les liens prennent plusieurs formes: un péché ou une mauvaise habitude qu’on n’arrive pas à vaincre; un symptôme de maladie qui n’est tout de même pas causé par la maladie. Une telle femme se trouvait dans une synagogue: Luc 13:10-11 “Jésus enseignait dans une des synagogues, le jour du sabbat. 11 Et voici, il y avait là une femme possédée d'un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser.” Regardez cette femme. Elle souffre d’une scoliose aigu ë . Elle ne peut point se redresser. Si elle vivait aujourd’hui elle aurait déjà visité tous les spécialistes; passé sous des scanners ... Mais on n’aurait rien trouvé. On l’aurait peut-être envoyée consulter un psychiatre! Savez-vous pourquoi on n’avait rien trouvé? Parce qu’elle ne manquait rien à son dos. Elle était la victime d’un lien diabolique. Jésus l’a vu et Il a directement compris ce qui tait la cause de ses douleurs et de sa souffrance: elle était possédée d’un esprit qui la rendait infirme. > vv.12-13 “Lorsqu'il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit: Femme, tu es délivrée de ton infirmité. 13 Et il lui imposa les mains. A l'instant elle se redressa, et glorifia Dieu » Quand le chef de la synagogue s’est indign é parce que Jésus l’avait guéri le jour du sabbat, Jésus répondit: vv.15-16 “Hypocrites! lui répondit le Seigneur, est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son boeuf ou son âne, pour le mener boire? 16 Et cette femme, qui est une fille d'Abraham, et que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat?” Texte.

CONCLUSION: “Je vous donnerai du repos”

Venez à Jésus avec vos péchés, maladies, craintes, liens, dépressions, besoins. Jésus invite: Esa.55:1 “Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n'a pas d'argent! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer!” Il promet: Jean 6:35,37 “Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. ... 37 Tous ceux que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi.” Texte.

Il promet du repos: Mt.11:29 “29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.” Comment recevoir Son repos? Jésus dit: “Prenez mon joug sur vous” - soumettez-vous à Moi ... “et recevez mes instructions” - suivez Ma Parole, exemple, direction > “et vous trouverez du repos pour vos âmes”. Luc.14:17b “Venez, car tout est déjà prêt.” ; Apoc.22:17 “Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement.”

____________________________________________________________________
Michaël Williams est professeur à temps partiel au Continental Theological Seminary

0 commentaire