Vivre avec... ou vivre pour Jésus ?

Vivre avec... ou vivre pour Jésus ?

Je sais que Jésus vit AVEC moi, en moi. Je commence et je finis ma journée avec Lui.

Pendant la journée, j'ai souvent de longues discussions avec Lui. J'avoue qu'Il a une excellente écoute ; d'ailleurs, je pense que je devrais lui laisser plus de temps pour que Lui me parle ; car j'ai tendance à monopoliser la conversation.

La nuit, Il veille sur moi ; c'est tellement vrai : « Non, jamais Il ne dort, jamais Il ne sommeille ».

Je me demande si cela suffit de ma part ? Est ce que je vis avec Lui, comme Lui vit avec moi ? Quelle est la motivation qui m'anime quand je dis que je veux vivre avec Jésus ? Est-ce que c'est pour recevoir quelque chose ?

Mieux encore, est-ce que je vis POUR Lui ?

Je me suis posé pas mal de questions à ce sujet. Par exemple :

  • Est-ce que je lui demande son avis pour résoudre mes différents ?
  • Est ce que je suis la même personne à l'extérieur de la maison qu'à l'intérieur ?
  • Est-ce que je connais vraiment Ses projets pour moi ?
  • Comment est-ce que je traite Ses autres enfants ?  
  • Est ce que je répands des ragots à leur sujet ?
  • Quelle est ma relation avec l'argent ?

Au commencement de ma vie chrétienne, j'étais ravie de prendre Jésus comme mon 'Sauveur'. Mais j'ai vite déchanté quand j'ai compris qu'Il devait aussi être mon 'Seigneur'.

Ma motivation était clairement d'être avec lui en tant que Sauveur. Après tout, mes parents m'ont éduquée à devenir indépendante, à travailler et à prendre mes propres décisions. Toute petite, ils m'ont toujours tenue par la main, geste très sécurisant pour un enfant.  Maman et Papa sont là. Et peu à peu, leurs mains sont devenues de moins en moins importantes dans ma vie. Est ce que j'avais vraiment besoin de redevenir 'dépendante' de quelqu'un d'autre ? Oh, que oui !!!

Vivre pour Lui, c'est désirer Le connaître de plus en plus.

Il faut que j'arrête de parler et de râler tout le temps ; il faut que j'essaye de Lui ressembler davantage, de L'aimer, et de faire de Lui mon délice. Vivre pour Lui, c'est vivre dans la reconnaissance, surtout pour le fait qu'Il m'a sauvée. Vivre pour Jésus c'est reconnaître mon besoin de Sa grâce et dépendre entièrement de cette grâce, manifestée sur la croix.

En effet, mes parents ont doucement retiré leurs mains des miennes, afin que je puisse mettre mes mains dans les mains de Jésus, un geste tellement sécurisant pour moi, Son enfant.

C'est possible de vivre "pour" Jésus et pas seulement "avec" Jésus.
Je suis heureuse d'avoir découvert la différence.

Love,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

32 commentaires
  • VivianeKarrer Il y a 1 semaine, 5 jours

    j'aime ta maniere d être et d 'ecrire je me retrouve beaucoup en toi tu es entiere merci ma soeur ..je me sens moins seule ..car on me décrivait ainsi " un pas en avant et deux pas en arriere celui qui me connaissait et m'aimait savait..... qu'il me faisait avancer dans sa lumiere <3bisous
    • Sharmion Il y a 4 jours, 7 heures

      Chère Viviane, Je suis très touchée par votre réponse. Souvent, même très souvent, nous sentons seul(e)s.....nous essayons de plaire à notre Dieu et soit nous tombons dans le même problème, ou nous devenons colériques; etc. etc. Je dis ces jours-ci, un pas à la fois vers la perfection qui nous attend; mais pas ici bas. Il n'y a qu'un qui est PARFAIT. Et s'il y a deux pas en arrière, peut-être on a avance trop vite et il faut récupérer la pièce manquante. Merci beaucoup pour ce commentaire.
  • Georgette Joly Il y a 1 semaine, 6 jours

    Quand j'étais petite , j'avais vraiment besoin de devenir 'dépendante' de quelqu'un ! Mes parents s'étaient séparés et je me suis retrouvée dans un foyer à 8 ans ! Dur , dur la séparation ! Mais bon à la maison ce n'était que cris et coups , soit de mon père , soit de ma mère ! Quand mon père frappait ma mère je la défendais , pareil quand c'était le contraire , alors , après , c'était moi qui en recevait ! A la pension , ce n’était pas mieux , mais par chance le Seigneur a permit que je rencontre une vieille demoiselle qui m’a enseigné le catéchisme , celà m’a bien aidée , car tout à coup j’ai réalisé qu’il y avait quelqu’un là haut qui veillait sur moi ! Bien des années plus tard , j’ai vraiment rencontré le Seigneur et c’est là que ma vie a changé , car je savais qu’Il m’aimait , moi , malgré toutes mes bêtises ! J’étais seule avec mes deux fils , et le Seigneur est venu pour me consoler et m’aider ! Merci Sharmion !
    • Sharmion Il y a 4 jours, 7 heures

      Merci pour ce témoignage très bouleversant. Cela m'a fait beaucoup de peine. Et sans doute notre Seigneur aussi. Chère Mamanlion, un nom qui te va bien aussi; je remercie Dieu pour ce qu'Il a fait dans ta vie.
  • Marie Odile Il y a 2 semaines, 5 jours

    Quelle belle image que "les parents ont lâché votre main pour la donner à Jésus". Vivons pour Jésus et avec Jésus ! Que Dieu vous bénisse, Amen !
  • Afficher tous les 32 commentaires