Volons comme des aigles

Volons comme des aigles
Lecture : Eph. 1 : 3   et 1 : 15 –23.

Col. 3 : 1-  "Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu."

 
Illustration :

Un homme est parti un jour en forêt à la recherche de n'importe quel oiseau intéressant qu'il pourrait trouver. Il a attrapé un jeune aigle, l'a apporté à la maison et l'a mis parmi les volailles, les canards et les dindes. Il lui a donné à manger la nourriture des poulets quoique ce soit un aigle, le roi des oiseaux.

Cinq ans après, un naturaliste est venu rendre visite à cet homme et, après être passé près de la basse-cour, il a dit, " Cet oiseau est un aigle, pas un poulet. "

" Oui !" a répondu le propriétaire, " mais moi je l'ai apprivoisé pour qu'il soit un poulet. Ce n'est plus un aigle, il est un poulet, quoiqu'il mesure 4m d'une extrémité à l'autre de ses ailes. "

" Non ! " a dit le naturaliste, " C'est toujours un aigle ; Il a le cœur d'un aigle, et je l'aiderai à monter haut, tout là-haut vers le ciel. "

'' Non ! " a répliqué le propriétaire " Il est un poulet et ne volera jamais. "

 

Ils ont accepté l'un et l'autre de le mettre à l'épreuve. Le naturaliste a pris l'aigle, il lui a montré le ciel et lui dit avec une grande intensité. " Tu es un aigle, un aigle ; Tu appartiens au ciel et pas à la terre ; Déploie tes ailes et envole-toi tout droit vers le ciel. "

L'aigle a tourné la tête d'un côté et de l'autre, et alors regardant vers le bas, il a vu les poulets mangeant leur nourriture, alors il a sauté parterre et s'en est allé avec eux.

Le propriétaire dit; " Je vous ai dit que c'était un poulet. "

" Non ! " a dit le naturaliste, " C'est un aigle. Demain je vais lui donner une autre chance. " Ainsi le jour suivant il l'a monté sur le toit de la maison et a dit : " Tu es un aigle, un aigle; déploie tes ailes et envole-toi tout droit vers le ciel. " Mais, encore une fois, l'aigle, voyant les poulets manger leurs graines, a sauté en bas et il est parti manger avec eux.

Puis le propriétaire dit" Je vous ai dit que c'était un poulet. "

 " Non ! " a affirmé le naturaliste, " C'est un aigle, et il a le cœur d'un aigle; Je vais lui donner encore une chance, et je le ferai voler demain. "

Le matin suivant, il s'est levé tôt et a pris l'aigle en dehors de la ville et loin des maisons, au pied d'une haute montagne. Le soleil était juste sur le point de paraître, ses rayons inondaient la montagne d'un jaune d'or,

et chaque gouttelettes de rosée scintillaient dans la joie d'un beau matin.

 

Il a pris l'aigle et lui dit : " Aigle, tu es un aigle ; Tu appartiens au ciel et pas à la terre ; déploie tes ailes et envole-toi tout droit vers le ciel. "

L'aigle a regardé autour de lui et s'est mit à frémir comme si une nouvelle vie venait en lui. Mais il ne s'est pas envolé. Le naturaliste l'a alors orienté droit vers le soleil. Soudain il a déployé ses ailes et, avec le cri d'un aigle, il est monté de plus en plus haut et il n'est plus jamais retourné. Bien qu'il ait été gardé et apprivoisé comme poulet, c'était un aigle.

La société a une façon de nous faire perdre notre identité. Quand nous permettons que cela se produise, nous ne voyons plus notre valeur devant Dieu.

Nous sommes des fils et des filles de Dieu.

Qu'il illumine les yeux de votre cœur !

1 –Voir les choses de là-haut, où nous sommes assis avec Christ…

a / -   Le pasteur gallois, Nye Price, que j'ai eu l'occasion d'interpréter souvent, racontait qu'un jour il reçu une carte postale de sa fille Shella, qui travaillait à la C.L.C.

Quel ne fut pas son étonnement de lire sur la première page, "Regardez toujours vers le bas…" Et la suite il fallait la lire en ouvrant la carte postale… "Pour voir tous vos ennemis qui sont sous vos pieds ; Car vous êtes assis avec Christ dans les lieux célestes."

b / -   Paul prie pour que nous ayons LA REVELATION de cette position et de notre héritage EN Christ.

c / -   La puissance infiniment grande qui EST A L'ŒUVRE EN NOUS, est la même que celle que le Père a déployée pour ressusciter Jésus.

C'est la vie de résurrection qui est en Christ et qui est en nous !!!

d / -   Eph. 3 : 20-  " Il peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, "

e / -   La vie du Cep, coule dans les sarments…
 
Notre identité est l'identité de Christ

2 –" il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ"

a / -   Rom. 6 : 5-  " si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection,

·          Une même PLANTE dans la mort, une même PLANTE dans la résurrection !

·          Il est la Tête, nous sommes les membres !

b / -   Le Seigneur habite en nous par le Saint-Esprit. La vie que nous avons reçue à la Nouvelle Naissance, est surnaturelle… Notre sanctification est surnaturelle !

c / -   C'est de Christ, notre Tête, que nous recevons la croissance…

Eph. 4 : 16- " C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans la charité." 

d / -   Le sarment ne peut de lui-même porter du fruit… Sans Moi, vous ne pouvez rien faire !

e / -   Jésus est celui qui a donné naissance à notre foi, et il est celui qui la perfectionne.

Jésus, le chef et le consommateur de la foi 

3 – Héb. 12 : 2- "L'initiateur et l'accomplisseur de la foi"

a / -   Initiateur : "archégon"   Arché : Origine, commencement, départ, prince

b / -   Dès le départ, Jésus nous prend en charge et fait en nous l'œuvre du Souverain Sacrificateur.

Héb. 4 : 12- " Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché."

c / -   Il prend son épée qui est LA PAROLE, le Logos, et il partage le sacrifice en deux, mettant à nu ce qui est au plus profond de nous.

Une épée te transpercera l'âme

4 – C'est à Marie que cette parole a été adressée.

a / -   Tout en étant un privilège de devenir LA MERE de Jésus, cela n'allait pas sans difficultés pour elle.

Comment, tout en étant sa mère, le reconnaître comme LE SEIGNEUR ET LE SAUVEUR.

Allait-elle avoir une autorité sur Jésus, ou est-ce Jésus qui allait avoir autorité ?

b / -   Jésus le Souverain Sacrificateur, avec sa Parole qui est une épée, a amené l'âme de Marie aux pieds de son Seigneur !

c / -   Voici quelques-unes des Paroles que Jésus a utilisées pour amener sa foi à la perfection :

Luc 2 : 49-  " Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père?"

Jean 2 : 4-  " Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n'est pas encore venue."

Marc 3 : 33-  " Et il répondit: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui: Voici, dit-il, ma mère et mes frères. Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère. "

d / -   Si tu ne résistes pas à la Parole de Dieu, elle accomplira son œuvre en toi.

e / -   Mais Christ n'agit pas seulement PAR LA PAROLE, il nous fait participer à l'exercice de cette Parole !

f / -    Nous sommes assis AVEC lui dans les lieux célestes, AU-DESSUS DE TOUTE LA PUISSANCE DE L'ENNEMI… et de cette position, par la puissance du Saint-Esprit, il nous donne des Paroles CONTRE l'ennemi !!!

LA PAROLE DE L'ESPRIT
 
Lecture : 1 Cor 14 : 2, 4, 5, v.14-19

v.14 "Si je PRIE en langue, mon esprit est en prière…"

1 – v.18 "Je parle en langues plus que vous tous …"

a / -     Ce n'est pas dans l'assemblée que Paul parle plus que tous en langues.   

b / -      Paul n'est pas du tout CONTRE le parler en langues puisqu'il parle abondamment en langues …

c / -     Dès qu'il entrait dans la réunion, il n'était plus tout seul.

- Il ne venait pas pour S'EDIFIER, mais il s'était édifié AVANT.

-   v.14 "Celui qui parle en langues s'édifie lui-même …" Paul abonde.

        
2 – Pourquoi le parler en langues … Il y a plusieurs buts …

a / -     1. Pour édification personnelle : "en langues il s'édifie lui-même". 

 En langues, il se branche avec les eaux vives célestes, il est BRANCHE

Son cœur est rafraîchi…. Son esprit devient FORT.

La joie de l'Esprit descend et le pénètre;

 2. Pour louer : "tu rends GRACES par l'Esprit…"

- Libéré de ton environnement, tu t'élèves vers le ciel …

 - Tu deviens conscient que tu es assis dans les lieux célestes.

3. Chanter en langues : "Je chanterai par l'Esprit…"

4. Pour Prier : "Je prierai par l'Esprit.." à voir après…

5. Parler la langue que quelqu'un comprend : Ex. à la Pentecôte

 - Un pasteur parlait en langue (pas très fort) dans le couloir d'un hôtel … Une dame égyptienne assise pas très loin comprenait cette langue : de l'égyptien ancien qui ne se parlait que dans certaines universités Égyptiennes.

Elle se demandait comment il avait pu raconter sa vie passée dans ce langage … il lui rendit témoignage.

6. Les langues exercées dans l'assemblée : On a prié à la maison, on arrive plein de joie …

On vient pour relever…

Ainsi, nous sommes enseignés à ne pas parler en langues FORT, à moins que nous sachions qu'il y a une personne ayant le don d'interprétation.

Sinon Paul dit de parler à soi-même et à Dieu …

Il faut s'exercer pour avoir un parler CLAIR, DISTINCT. 

3 – Rom. 8 : 26 –Une SUPER intercession …

a / -     La Colombe = Note "Le verbe exprime l'idée d'une intercession SOUVERAINE" –

            Numérique : "intercède PUISSAMMENT…"

b / -      Le mot grec a la préposition UPER = PLUS QUE Co. v. 37

            - INTERCESSION SUPERIEURE … Il superintercède
        

c / -      AVEC NOTRE INTELLEGICENCE, nous ne pouvons pas EXPRIMER de telles paroles     

            alors : "L'ESPRIT LUI-MËME INTERCEDE SANS QUE RIEN NE PUISSE LUI        

          RESISTER…"

d / -    ALORS PRIONS en langues … C'est l'intercession de l'ESPRIT.  

e / -       Le mot grec traduit par SOUPIRS = litt. = gémissements …

Deux fois dans le N.T ici et Actes 7:34

"J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, j'ai entendu ses gémissements, et je suis descendu pour le délivrer."  

f / -       Voilà pourquoi le diable fait tout pour étouffer les langues. 

4 – Eph. 6:10 – 18 – Un instrument RAVAGEUR…

a / -     Toute la panoplie est pour se protéger SAUF L'EPEE… 

L'EPEE DE L'ESPRIT c'est LA PAROLEFAITES DANS L'ESPRIT toutes sortes de prières. Ce sont des prières de l'Esprit. "Je prierai PAR L'ESPRIT"

b / -     Les PAROLES que l'on prononce en langues sont des paroles qui RAVAGENT l'ennemi.  

c / -      - Paroles de DIEU – de délivrance – d'inspiration 

            - Paroles de Foi – "Vous diriez à cette montagne…"

5 – Jude 20 … Insistance des apôtres à prier dans l'Esprit

a / -     Dans la prière en langues ce sont des paroles qui viennent de Dieu et AUCUN MELANGE  avec notre FAIBLE mentalité.

b / -     Jésus a promis des miracles dans Marc 16 =

"En mon nom ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues …"

c / -     Christ est la parole de Dieu ET NOUS SOMMES SON CORPS. Il veut exprimer LA PAROLE   à travers nous …  

Christ intercède pour nous …Comme membre de lui-même il se SERT de nous pour intercéder.

1 Sam. 13:19 : "On ne trouvait point de forgeron dans tout le pays d'Israël … Empêchons les

Hébreux de fabriquer des épées … au jour du combat il ne se trouvait ni épée ni lance entre les  mains du peuple …"

LE TRAVAIL DE L'ENNEMI … ETEINDRE LA FORGE



 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire