Vous êtes Sauvés

Vous êtes Sauvés

Lecture : Eph. 2 : 8 - "Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu."


1 -Il y a là trois mots ensemble qui sont les trois grands mots de l'Evangile.

a / - Ces mots sont : Grâce, Sauvé, Foi. Sauvé, tel qu'il est employé ici, dans le sens biblique, parle d'un sauvetage et suggère un danger imminent d'où nous sommes délivrés par Christ.

b / - Ce verbe exprime UNE EXPERIENCE DECISIVE. Quelque chose qui est accomplie et que nous vivons au présent.

c / - Du point de vue de Dieu, le salut est complet. De notre côté il peut être vu comme progressif.

d / - Illustration : L'expérience du salut est comparable à celui d'un homme lors d'un naufrage. Du moment où il est retiré des eaux glacées dans le canot de sauvetage, c'est un homme sauvé. Il est possible qu'il ne le ressente pas comme il devrait ou qu'il n'est pas encore affranchi de ses peurs. Bien des heures vont sans doute s'écouler avant que ses pieds ne touchent la terre ferme et que son sauvetage soit complet. Néanmoins, à partir du moment où il est dans le canot, il est sauf.

e / - Le mot "sauvé" doit provoquer la plus grave considération possible qui puisse occupée nos pensées. RIEN N'EST PLUS IMPORTANT POUR NOUS QUE NOS AMES ETERNELLES.

2 - C'est quoi, être sauvé ?

a / - Avant de répondre à cette question, nous devons poser une autre : C'est quoi être en danger ?

b / - Si je me précipite vers une personne dans la rue principale, avec impatience je lui saisis le bras, et lui dit : "S'il vous plaît, laissez-moi vous sauver !" Cette personne pensera que je suis dérangé de la tête. Personne n'irait vers les gens de cette manière.
--Mais supposons que nous sommes au bord de l'étang de Berre, là je vois un bateau retourné et une personne qui se débat dans l'eau et qui disparaît. Je me jette à l'eau et je nage vers l'homme qui se noie et je lui dis, "Laissez-moi vous sauver !" Personne ne penserait que c'est déplacé.

c / - Nous ne voulons être sauvés que lorsque nous sommes en danger. Il n'est pas agréable de penser que nous sommes en danger. On se calme soi-même en se disant "Y-a pas de danger, tout va bien. C'est pas à nous que ça va arriver. Cela n'arrive qu'aux autres." Pourtant, en dehors de Christ et aux yeux de Dieu, Nous courons un terrible danger de mort.

d / - Le geôlier de Philippe, pensait que sa vie était en danger, croyant que les prisonniers s'étaient enfuis. La punition pour cela c'était la mort. Mais finalement il est devenu conscient d'un danger beaucoup plus grave qui lui a fait crier : "Que faut-il que je fasse pour être sauvé ?"

3 - Il y a un danger, c'est le danger du péché.

a / - Le péché est dans notre nature. La maladie du péché a amené la mort et la séparation d'avec Dieu.

b / - Le mot "Péché", c'est le mot que la Bible utilise encore et encore pour décrire notre condition sans Dieu et le danger que cela fait peser sur nous.
*Sachez que votre péché vous retrouvera--- Le salaire du péché c'est la mort--- L'âme qui pèche mourra--- Ne vous y trompez pas, on ne se moque pas de Dieu, ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi.

c / - Le péché est trompeur : --- Il promet de bonnes choses mais il produit le mal. --- Il promet le bonheur mais produit la tristesse. --- Il promet la liberté mais il produit l'asservissement. --- Il promet la vie mais engendre la mort.

d / - Voilà le danger suprême du péché. Il séduit la pensée et le cœur. Nous avons de la difficulté à le considérer pour ce qu'il est.

e / - Illustration : Il y avait un homme--- un homme bien. Honoré et respecté par beaucoup. Toutefois, en un moment , un regard de convoitise et il prit la femme d'un autre homme. Ensuite, pour masquer son crime il envoya cet homme à la guerre en 1ère ligne pour être certain qu'il sera tué, et il le fut. Pourtant, cet homme ne souffrait d'aucun remords, jusqu'au jour où Dieu lui envoya un de ses prophètes. Ce prophète vint et lui raconta une histoire. C'était l'histoire d'un homme riche qui avait des milliers de brebis broutant sur ses collines. Ce riche avait un voisin qui était très pauvre. Ce pauvre, sa seule possession était une petite brebis. Quand des visiteurs sont venus dans la maison du riche, il prit par la force l'unique brebis que le pauvre possédait.
En entendant cette histoire d'injustice, David, le roi, car c'était lui, se leva furieux : "L'homme qui a fait cela doit mourir !" ----- Le doigt accusateur du vieux prophète se dirigea droit sur le visage du roi, et lui dit : "Cet homme c'est toi"

Dans le Ps. 51, David déclare : "Aie pitié de moi…purifies moi de toute iniquité, et lave-moi de mon péché."

f / - Voilà comment est le péché ; Il est toujours plus grave chez les autres. Nous le critiquons de loin tout en l'excusant dans nos vies. Jésus nous sauve des mensonges et de la domination du péché.

4 - Un autre danger encouru, c'est le danger de la mort éternelle !

a / - La mort éternelle c'est être séparé de Dieu POUR L'ETERNITE. Ce danger guette tous ceux qui n'auront pas été sauvé par Jésus. La mort éternelle est la destinée de tous ceux qui rejettent Jésus et son grand salut.

b / - Jésus nous a prévenu : "Ceux-ci iront au châtiment éternel." Dans les ténèbres du dehors où il y aura des pleurs et des grincements de dents. --- Retirez-vous de moi…je ne vous ai jamais connu.

c / - Jésus veut nous sauver de la mort éternelle et de l'enfer.

5 - Jésus veut nous sauver du danger d'une vie gâchée.

a / - Pour un rien la vie peut être complètement ruinée. Jésus veut nous sauver d'un tel gâchis. Pour certain c'est un enfer actuel.

b / - Ex. Un homme demanda au pasteur s'il pouvait faire l'enterrement de sa mère. Après avoir discuté sur les détails des funérailles, il resta un moment pour parler avec le pasteur. Puis, soudain, il éclata en sanglots. Cela dura quelques minutes. Finalement, quand il retrouva le contrôle de ses émotions, il dit "Nous allons enterrer ma mère demain, mais en réalité ma mère était morte depuis 8 ans." Il raconta alors comment elle était devenue une alcoolique à la fin de sa vie et à partir de là elle fut une personne totalement différente de ce qu'il avait connue étant enfant;

c / - Jésus veut te sauver d'une telle tragédie, comme celle d'une vie gâchée.

d / - Jésus nous sauve de la culpabilité du péché. Quand Dieu nous pardonne il ne se souvient plus.

e / - Les péchés non pardonnés seront punis. Jésus nous sauve de la colère à venir !

6 - Quand Dieu nous sauve il nous donne une vie nouvelle…!

a / - C'est comme un homme dont les yeux sont aveugles. Il n'a jamais vu la beauté d'un couché de soleil ou le sourire sur le visage d'un ami. Il a toujours vécu dans les ténèbres. Faisant attention pour se déplacer. Puis soudainement, ses yeux sont ouverts et il contemple les merveilles d'un monde qu'il n'a jamais vu. C'EST CELA ETRE SAUVE.

b / - C'est comme la vie d'un homme qui serait insipide et sans couleur, sans signification. Chaque jour pareil. Aucun frisson. Pas de satisfaction. Existence monotone. Et voilà qu'un jour se produit la nouvelle naissance. Jésus vient vivre dans son cœur, et miraculeusement sa vie est remplie de chants d'allégresse. Tout est différent. Chaque jour est beau et merveilleux. C'EST CELA ETRE SAUVE

c / - C'est comme un corps mort dans un sépulcre. Pas de respiration. Pas de mouvement. Il n'y a pas de vie. C'est la froideur, la corruption de la mort. Puis Dieu insuffle un souffle de vie, la vie de Jésus dans cette âme morte. Alors c'est la vie, le mouvement et l'activité. C'est la résurrection. C'EST CELA ETRE SAUVE. Une vie nouvelle de résurrection.

d / - Être sauvé c'est avoir la vie éternelle.

7 - Nous sommes sauvés par la grâce.

a / - Ce n'est pas par les larmes, ni par notre vouloir, ni nos efforts, ni nos œuvres Mais par la grâce.

b / - Il n'y a aucune œuvre humaine, nous ne pouvons pas nous glorifier.

c / - Illustration : Il y avait une image accrochée au mur de la salle à manger. C'était richement décoré Mais ça ne représenté pas quelque chose de compliqué. Il y avait juste UN MOT. Cela représentait un télégramme qui avait juste un mot. Ce mot était : "SAUVE" Ce petit cadre avait été fait par la propriétaire de la maison et il était pour elle plus cher que toutes les œuvres d'art. Un jour de terribles nouvelles lui parvinrent par les journaux ; Le bateau sur lequel naviguait son mari, avait fait naufrage. Beaucoup de personnes périrent et elle craignait que son mari ne fut mort aussi. Alors arriva ce petit télégramme qui la délivra du désespoir. Il y avait un seul mot, "SAUVE", son mari était sauvé.

d / - QUE CE MESSAGE S'INSCRIVE AUJOURD'HUI DANS VOTRE CŒUR…"SAUVE".



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • antoi7 Il y a 10 années, 5 mois

    Je remercie le Seigneur notre Dieu qui a passer par son serviteur pour nous enseignés. Que le Seigneur le fortifie d’avantage, qu’il soit béni. Ses enseignements me donne la force d’aller jusqu’au bout de ma marche avec Dieu.
  • Phil Il y a 10 années, 5 mois

    La part de l’homme dans le salut se réduit à accepter la grâce puisqu’il ne peut se sauver lui-même par les oeuvres!Jésus dit:aux hommes cela est impossible et Paul,c’est un don de Dieu.L’homme sauvé ne vit plus dans les ténèbres mais dans la lumière de Christ.Cet homme peut se comparer à une lampe d’argile allumée(fragile certes,mais)remplie d’huile,symbole de l’Esprit Saint,modestement il répand alors la lumière de la vie.L’amour de Dieu tient à ce qu’Il a donné,par Son Fils,la vie éternelle!La condition sine qua non pour l’obtenir est de croire Jésus Act16:31ce qui implique de se repentirMarc1:15 et accepter l’Evangile de Dieu(la bonne nouvelle),se convertirActes3:19 puis après avoir reçu la toute puissance de l’Esprit se débarrasser de tout ce qui est contre Dieu et incompatible avec Son Royaume déjà établi,à savoir,l’incrédulité,l’idolâtrie,la magie,superstition(Gal5:19-Cor6 :9)les péchés contre le prochain et contre soi-même1Thes4:3,6,Gal5:21.Le salut est donné par Dieu à celui qui se repent et change radicalement de vie,le Seigneur Jésus lui donne alors un cœur nouveau pour qu’il puisse le mettre Lui,le Sauveur,au centre de tout!